Skip to main content

Place aux choses sérieuses à Vegas

Après un congé de plus d'une semaine, les Golden Knights et les Sharks vont finalement en découdre à Las Vegas

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LAS VEGAS - Terminées les analyses et les séances d'entraînement, il est maintenant temps de passer aux choses sérieuses.

Après plus d'une semaine de congé, les Golden Knights de Vegas et les Sharks de San Jose disputeront enfin le premier match de leur série de deuxième tour dans l'Association de l'Ouest au T-Mobile Arena, jeudi (22h HE; NBCSN, CBC, TVAS, SN).

On sait d'ores et déjà que les deux équipes sont capables de marquer beaucoup de buts et qu'ils comptent sur un excellent gardien. Ce qu'on ne saura pas avant la mise en jeu initiale, toutefois, c'est la tangente que prendra le premier match - mais surtout cette série.

Vegas n'a pas joué depuis le 17 avril lorsqu'ils ont complété le balayage face aux Kings de Los Angeles tandis que San Jose est en congé depuis qu'ils ont fait de même contre les Ducks d'Anaheim, le 18 avril. La rouille risque d'être au rendez-vous et le jeu pourrait être légèrement décousu.

À LIRE : Des victoires pour aider Vegas à guérir | Carnet de bord : Bellemare

C'est bien beau les entraînements, mais rien ne peut égaler l'intensité d'un match de série.

« Quand tu ne joues pas pendant aussi longtemps, il faut surtout se réhabituer au jeu physique », a analysé l'entraîneur des Golden Knights Gerard Gallant. « Je serais inquiet si les Sharks avaient gagné en six matchs, il y a quelques jours, mais nous sommes dans le même bateau. »

Une fois la rouille chassée, le duel entre les deux équipes devrait offrir quelques feux d'artifice. Les Golden Knights ont remporté trois des quatre affrontements cette saison (3-0-1) et un total de 25 buts ont été marqués.

Le scénario offensif se répétera-t-il?

Les gardiens Marc-André Fleury, des Golden Knights, et Martin Jones, des Sharks, ont été tout simplement étincelants en première ronde. Le Québécois a accordé trois buts en quatre matchs et a signé deux jeux blancs tandis que Jones a cédé quatre fois, récoltant un blanchissage au passage.

Video: VGK@LAK, #4: Fleury vole Kopitar à bout portant

« Nous ne savons pas de quel côté ça va aller », a déclaré le pilote des Sharks Peter DeBoer. « Je pense que les deux meilleurs joueurs de nos séries respectives au premier tour ont été les deux gardiens. Je crois que ça répond un peu à la question. »

Chose certaine, les deux formations se ressemblent beaucoup et affichent surtout une vitesse similaire - un aspect du jeu qu'elles ont toutes les deux dominé outrageusement contre les Kings et les Ducks en première ronde.

Video: ANA@SJS, #4: Jones fait un arrêt incroyable

« Les deux équipes ont de la vitesse, les deux équipes ont du talent offensivement et deux excellents gardiens, donc ça va être une série très serrée », a indiqué le défenseur des Sharks Marc-Édouard Vlasic. « Pour nous, c'est la même mentalité que contre les Ducks. Nous voulons voler le premier match et poursuivre par la suite. »

Congé bénéfique pour Perron

Rares sont les joueurs qui se sont plaints du long congé exceptionnel dont ils ont bénéficié entre les deux rondes. Si la majorité en a profité pour recharger les batteries et profiter d'un peu de temps en famille, David Perron a surtout soigné ses petits bobos.

À LIRE AUSSI : Les prédictions des experts de LNH.com pour la deuxième ronde | Bouchard : Une deuxième ronde de prédictions

L'attaquant des Golden Knights a raté les six derniers matchs de la saison régulière et les deux premiers des séries en raison d'une blessure dont la nature n'a pas été révélée. Il est revenu au jeu lors du match no 3, récoltant une aide en 17:12, mais n'a été utilisé que durant 13:04 dans le quatrième match.

« C'était vraiment important pour moi, a expliqué le Québécois. Je suis revenu, mais je n'étais pas à cent pour cent. Je commence juste à sentir que je suis capable de jouer physique et d'amener mon jeu à un autre niveau. J'étais un peu craintif sur la patinoire, j'ai aidé l'équipe, mais j'aurais pu être meilleur. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.