Skip to main content

Sur le radar : Joe Veleno ou comment quitter sur une bonne note

L'attaquant des Voltigeurs a atteint le plateau des 100 points en une saison pour la première fois de sa carrière

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

Les faits et gestes de Joe Veleno sont scrutés à la loupe depuis ses tout premiers coups de patin dans la LHJMQ avec comme trame de fond le vieux débat sur le statut de joueur exceptionnel qui lui a permis de jouer dans le circuit junior québécois à 15 ans.

Avant de faire le saut dans l'organisation des Red Wings, l'attaquant des Voltigeurs voulait s'assurer de laisser la maison bien en ordre. C'est exactement ce qu'il a fait en atteignant le plateau des 100 points à son 55e match de la saison, vendredi.

« Le fait d'atteindre cette marque signifie beaucoup pour moi, a fait valoir Veleno en entrevue avec LNH.com. C'était un but que je m'étais fixé au début de la saison. Mais il y a encore beaucoup de choses à accomplir et à travailler. 

« L'objectif principal cette année, c'est de ramener la Coupe à Drummondville. »

À LIRE : Samuel Bolduc, le nouveau quart-arrièreCarnet d'espoir: Raphaël Lavoie

S'il continue à produire de la sorte, le Montréalais de 19 ans ne nuira sans doute pas aux chances des siens. 

Maintenant qu'il a 102 points (41 buts, 61 aides) en 56 rencontres, Veleno occupe le troisième rang des pointeurs de la LHJMQ et il affiche la deuxième meilleure moyenne de points par match (1,82) - tout juste derrière son coéquipier Maxime Comtois (1,86).

Certains diront qu'il était temps, mais un fait demeure : Veleno est devenu l'une des principales menaces offensives de la Ligue.

« Je voulais terminer mon stage junior sur une note positive, a-t-il lancé. Je voulais montrer à tout le monde que je suis un des meilleurs joueurs de cette ligue et que je suis capable de créer et de produire offensivement. Je voulais quitter en étant reconnu comme un joueur dominant. »

Cette explosion offensive - il avait quand même récolté 79 points, dont 22 buts, en 64 matchs l'an dernier - ne tient pas du hasard. Il suffit de regarder dans la colonne des tirs pour trouver une partie de la réponse.

Bien sûr, le fait de jouer au sein de la meilleure attaque de la LHJMQ l'aide à amasser les points, mais Veleno affiche de bien meilleures statistiques au chapitre des tirs au but et aussi de son efficacité. Il a déjà décoché 238 tirs, soit 38 de plus que l'an dernier en huit matchs de moins, et a fait passer son taux de réussite de 10,9 à 17,2 pour cent. 

« J'ai travaillé fort cet été pour devenir plus fort, améliorer mon tir et avoir davantage une mentalité de tireur, a expliqué le 30e choix du dernier repêchage. Tout le monde me disait que je ne tirais pas assez au but et j'étais en accord avec ça. Je me sers plus de mon gabarit pour couper à l'intérieur et faire ma place dans les endroits payants.

« J'ai beaucoup travaillé cet aspect et ç'a rendu les choses beaucoup plus faciles cette année. J'ai maintenant un assez bon tir pour marquer beaucoup de buts et c'est ce qui se produit cette saison. »

Les yeux sur la Coupe… et sur Detroit

Veleno et les Voltigeurs (50-12-3) ont encore trois matchs à disputer au calendrier régulier avant d'entamer leur marche vers la Coupe du Président, mais la situation difficile dans laquelle se retrouvent les Red Wings soulève quand même quelques questions en ce qui a trait au sort qui lui sera réservé l'an prochain.

Les Wings (24-35-10) n'ont pas l'habitude de jeter leurs jeunes joueurs dans la gueule du loup dès leur première année chez les professionnels, mais il pourrait être tentant de le faire avec Veleno qui a déjà quatre saisons chez les juniors derrière la cravate.

Shawn Horcoff et Dan Cleary - les co-directeurs au développement des joueurs des Wings - l'ont suivi de près cette année et l'ont guidé pour l'aider à améliorer certains aspects de son jeu.

« L'an prochain, c'est l'an prochain, mais quand je regarde leur formation et le classement, je vois ça comme une occasion d'aller là-bas et de me battre pour un poste. Je vais travailler fort cet été et nous verrons si je peux jouer au prochain niveau la saison prochaine.

« De voir Filip Zadina jouer cette saison m'encourage et je voudrai assurément profiter de ma chance. »

 

Dans le calepin

- L'espoir des Canadiens Nick Suzuki a vu sa séquence de matchs avec au moins un point prendre fin à 10, dimanche. Pendant cette série fructueuse, il a récolté 26 points (6 buts, 20 aides) pour augmenter son total à 89 (33 buts, 56 aides) en 56 rencontres.
 
- Sélectionné au septième rang au dernier repêchage, le défenseur Quinn Hughes devrait disputer son premier match avec les Canucks dans les prochains jours. En signant son contrat de recrue, il a mis fin à son parcours avec l'Université du Michigan, où il a récolté cinq buts et 28 aides en 32 matchs cette saison.
 
- La dernière semaine fut productive pour deux anciens de la LHJMQ. Le gardien Samuel Montembeault (Blainville-Boisbriand) a d'abord signé ses deux premières victoires devant le filet des Panthers tandis que Brandon Gignac (Shawinigan) a disputé son premier match dans la LNH avec les Devils au Madison Square Garden.
 

2019 sous la loupe

- En marquant un neuvième but à ses 10 derniers matchs, l'attaquant finlandais Kaapo Kakko a égalé la marque d'Aleksander Barkov pour le plus de buts par un joueur de 18 ans dans la Liiga avec 21. Kakko totalise 35 points en 43 matchs et a encore deux matchs à disputer en saison régulière.
 
- Classé 26e gardien en Amérique du Nord sur la liste de mi-saison du Bureau central de dépistage de la LNH, le gardien des Foreurs de Val-d'Or Jonathan Lemieux est en train de gagner des points. En deux départs la semaine dernière, il a maintenu une moyenne de buts alloués de 1,44 et un taux d'efficacité de ,963 au sein d'une très jeune formation.
 
- Présentement sur une séquence de sept matchs avec au moins un point (cinq buts, cinq aides), l'attaquant des Wildcats Jakob Pelletier est à deux buts du plateau des 40 cette saison. Si la tendance se maintient, il pourrait terminer la saison comme étant l'espoir admissible au prochain repêchage le plus productif dans la LHJMQ, lui qui a déjà récolté 87 points en 62 matchs.
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.