Skip to main content

Cher père Noël, première partie

Encore cette année, LNH.com a obtenu en primeur la liste des cadeaux que les clubs de l'Association de l'Est ont demandés au père Noël

par Marc Tougas / Collaborateur LNH.com

Ç'avait bien fonctionné l'an passé, alors on a appliqué la même recette cet hiver : nous avons «convaincu» le lutin qu'a attrapé l'équipe de LNH.com pour la période des Fêtes de nous donner, en retour de sa libéra… euh, de son billet de retour vers le Pôle Nord, la liste secrète des cadeaux que chacun des clubs de la LNH a demandés au père Noël cette année. Nous en avons retenu les éléments qui, à nos yeux, étaient les plus intéressants ou intrigants.

Le lutin (dont nous tairons l'identité pour assurer sa propre sécurité) a tellement bien fait son travail que nous en avons tiré un dossier en deux parties. Aujourd'hui, les souhaits des équipes de l'Association de l'Est. 

À LIRE AUSSI : Poolers : Joueurs à cibler et à éviter dans la section Atlantique

Bruins de Boston : La sagesse de bien répondre à la question : « Rask ou Halak ? » quand le contrat de ce dernier sera échu à l'issue de la saison 2019-20. 

Sabres de Buffalo : Une autre séquence de 10 victoires en deuxième moitié de saison. Ou deux. Puis une autre en séries, ce qui nous ferait, euh… quatre et quatre font huit, puis… eh bien, ça nous ferait un parcours printanier qui serait pas mal du tout.

Hurricanes de la Caroline : Un but, un tout petit but marqué de plus par match. Ce qui, au lieu de nous placer au 28e rang de la LNH pour la moyenne de filets par rencontre, nous mettrait dans le top-5 de la Ligue, juste après les Capitals et Alex Ovechkin. Un tout petit but de plus, qu'en dis-tu père Noël ?

Blue Jackets de Columbus : On sait que c'est drabe comme demande - c'est comme demander une cravate en cadeau - mais ç'a comme avantage d'être utile : de nouvelles ententes avec Artemi Panarin et Sergei Bobrovsky. Parce qu'on a besoin du premier plus que jamais - Cam Atkinson, qui est en voie de connaître sa meilleure saison au chapitre des buts, aimerait ça qu'il reste -, et qu'on a encore besoin du deuxième malgré ses 30 ans. 

Red Wings de Detroit : Que nos dépisteurs retrouvent leur boule de cristal qui permet de découvrir des supervedettes en sixième et septième rondes au repêchage... on l'a perdue après avoir sélectionné Pavel Datsyuk et Henrik Zetterberg.

Panthers de la Floride : Une deuxième moitié de saison… à la mesure de ce que nous prédisaient les « experts » en première moitié de saison.

Canadiens de Montréal : Le Carey Price de 2014-15, celui qui a remporté le Hart. Et une fois en séries, un Carey Price qui joue comme le Ken Dryden du printemps 1971 (le Patrick Roy de 1986 ferait l'affaire aussi).

Video: MTL@VGK: Tuch frustré par Price en fin de 2e période

Devils du New Jersey : Que nos espoirs comme les attaquants Ty Smith, Reilly Walsh et Jérémy Davies ainsi que les défenseurs Marian Studenic, Jesper Boqvist et Aarne Talvitie viennent se greffer le plus vite possible à l'équipe, accélérer le mouvement jeunesse et donner une nouvelle impulsion au club comme Nico Hischier et Will Butcher l'ont fait (aux côtés de Taylor Hall) l'hiver dernier. 

Islanders de New York : Un balayage en quatre matchs en séries contre les Maple Leafs de Toronto. À cause de vous savez qui, qui a fait vous savez quoi le 1er juillet dernier. 

Rangers de New York : On aimerait bien qu'il y ait de la fusillade à tous les matchs, peu importe le score. En fait, laissons faire le hockey à cinq contre cinq pendant 60 minutes, disputons seulement des tirs de barrage et rien d'autre, ce serait formidable pour le spectacle! (Non, ça n'a rien à voir avec le fait que le tiers de nos 15 premières victoires cette saison aient été décrochées en fusillade, pas du tout!)

Sénateurs d'Ottawa : Que ça finisse par arrêter, les chicanes dans la cabane.

Flyers de Philadelphie : Un livre sur l'estime de soi pour notre mascotte Gritty. Il a encore de la difficulté à gérer les commentaires négatifs sur son apparence.

Penguins de Pittsburgh : Que les meilleurs soient les meilleurs, c'est bien beau comme recette, mais ça marche surtout lors de périodes limitées dans le temps, comme les séries… Et puis, Sidney Crosby, Evgeni Malkin et Phil Kessel ne peuvent pas tout faire tout le temps. C'est pourquoi on aimerait bien, père Noël, que des joueurs comme Matt Murray et Patric Hornqvist, qui ont montré qu'ils peuvent parfois être aussi bons que les meilleurs, soient meilleurs que juste bons…

Lightning de Tampa Bay : On dit qu'il vaut mieux donner que recevoir à Noël… Alors on aimerait bien offrir une Coupe Stanley à Steve Yzerman, au cas où il s'agirait de sa dernière saison avec nous. Il la mérite. 

Maple Leafs de Toronto : Affronter n'importe qui en séries, sauf les Islanders. Il y a déjà assez de journalistes comme c'est là dans le vestiaire...

Video: FLA@TOR: Tavares profite d'un retour en A.N.

Capitals de Washington : Une deuxième Coupe. Pas pour la bague, les bagues de la Coupe Stanley sont bien assez grosses comme elles sont, une c'est assez sur une main dans le fond… Mais non, une deuxième conquête de la Coupe Stanley, parce que c'est le fun de faire la fête tout l'été. On en veut encore!

 

À venir demain : Les souhaits au père Noël des clubs de l'Association de l'Ouest.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.