Skip to main content

Murray absent en raison d'une commotion cérébrale pour les Penguins

Le gardien s'est blessé à l'entraînement, aucune date n'a été avancée pour son retour

par Wes Crosby / Correspondant NHL.com

CRANBERRY, Pennsylvanie - Matt Murray est à l'écart du jeu pour une période indéterminée pour les Penguins de Pittsburgh après avoir subi une commotion cérébrale à l'entraînement lundi.

Après avoir confié aux Penguins qu'il ne se sentait pas bien après cet entraînement, il n'a pas rejoint ses coéquipiers pour celui de mardi au UPMC Lemieux Sports Complex. L'entraîneur des Penguins Mike Sullivan n'a pas avancé de date pour le retour au jeu de Murray.
 

« Nous souhaitons que Matt recouvre la santé, a affirmé Sullivan. Lorsque ce sera le cas, nous savons qu'il est un très bon gardien. »

À LIRE AUSSI: Poolers: Top 25 Gardiens | Poolers: des nouvelles de l'infirmerie

Murray montre une fiche de 1-1-0 avec une moyenne de buts alloués de 5,47 et un pourcentage d'arrêts de ,831 après avoir accordé 11 buts sur 65 tirs à ses deux premiers départs de la saison.

Il s'agit de sa troisième commotion cérébrale, et de sa huitième blessure au total, en quatre saisons dans la LNH pour le gardien de 24 ans.

Il a raté les deux premières parties des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016 après être entré en collision avec Brayden Schenn dans un revers de 3-1 aux mains des Flyers de Philadelphie le 9 avril 2016. Il a ensuite raté neuf matchs la saison dernière après avoir reçu un tir d'Olli Maatta à la tête pendant un entraînement le 27 février.

Sullivan a indiqué qu'il n'était pas prêt à s'inquiéter par rapport à la quantité de commotions cérébrales subies par Murray.

« Il est difficile de tirer des conclusions, quelles qu'elles soient, par rapport à ce type de blessure, car tout le monde est différent, a expliqué Sullivan. Je dis ça en fonction de mon expérience avec des joueurs qui ont composé avec des commotions cérébrales au fil des ans. Tout le monde est différent. La nature de ces blessures est différente.

« Il arrive que certains joueurs rebondissent très rapidement, alors que d'autres prennent du temps à s'en remettre. C'est difficile à prédire. Je n'ai donc pas passé trop de temps à réfléchir à ça dans le cas qui nous intéresse. »

Sullivan a ajouté que lui et le directeur général Jim Rutherford allaient discuter de la manière dont Pittsburgh allait gérer la situation des gardiens en l'absence de Murray.

Video: OTT@PIT: DeSmith capte le tir vif de Burrows

Le gardien Casey DeSmith devrait obtenir le départ contre les Golden Knights de Vegas au PPG Paints Arena jeudi (19 h (HE); ATTSN-PT, ATTSN-RM, NHL.TV). Le gardien Tristan Jarry, qui a bataillé pour le poste d'auxiliaire pendant le camp d'entraînement, pourrait être rappelé de Wilkes-Barre/Scranton dans la LAH.

« Ce sont de bons gardiens, a souligné Sullivan. Nous croyons en ces joueurs. Ce sont de jeunes gardiens, mais leur feuille de route l'an dernier a été impressionnante. Ils ont signé des victoires pour nous. Nous pensons que ces gardiens peuvent effectuer les arrêts opportuns et nous aider à gagner.

 

« C'est dans des moments comme ceux-là que nous devons nous tourner vers notre profondeur, et nous pensons que c'est l'une des forces de ce groupe. Casey et Tristan ont montré qu'ils étaient des gardiens du calibre de la LNH. »

À titre de recrue la saison dernière, DeSmith a compilé un dossier de 6-4-1 avec une moyenne de buts alloués de 2,40 et un pourcentage d'arrêts de ,921 en 14 parties (11 départs) avec les Penguins. Jarry, qui était aussi une recrue, a présenté une fiche de 14-6-2 avec une moyenne de 2,77 et un taux d'efficacité de ,908 en 26 matchs (23 départs).

« J'ai très bien fait au cours des entraînements récemment, a noté DeSmith. Je me suis bien senti sur la glace. Je me suis habitué à mon nouvel équipement, ce qui est toujours une bonne chose. Le début de la saison est toujours difficile, pour moi du moins. Tout commence à tomber en place pour moi.

« Nous ne voulons évidemment jamais voir [Murray] tomber au combat. J'ai toutefois la chance d'affronter une très bonne équipe jeudi. »

Kris Letang a mentionné que les défenseurs des Penguins n'allaient pas jouer différemment devant DeSmith ou Jarry qu'ils l'auraient fait devant Murray. Il a ajouté que la perte de Murray pour une longue période de temps ne serait pas un scénario idéal, mais qu'il avait une pleine confiance en DeSmith.

« C'est très dommage, a admis Letang. Ça fait partie de notre sport. Nous perdons un gros morceau en Matt. Quelqu'un doit toutefois se lever et saisir cette occasion. Casey attendait d'obtenir une chance. [...] J'ai toujours trouvé qu'il était très solide. Il est un gardien peu orthodoxe, alors il est difficile de trouver des ouvertures. Il est bon pour lire où les lancers vont se diriger. Je l'aime beaucoup comme gardien. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.