Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Victor Mete veut causer une surprise

Il est le seul joueur repêché en 2016 toujours présent au camp des recrues

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

BROSSARD - Victor Mete est le seul joueur du repêchage 2016 à toujours être au camp des recrues des Canadiens, après avoir vu sept de ses coéquipiers être retranchés lundi soir. Il espère maintenant causer une surprise.
 

Bien entendu, se tailler une place dans la LNH n'est pas une chose facile. Surtout pas à 19 ans. Surtout pas comme défenseur et surtout pas à 5 pi 9 po. Mais ce n'est pas la grosseur de la tâche qui effraiera Mete.

Et même si les chances sont minces, il faut toujours garder espoir si on veut avancer dans la vie. C'est un peu cette philosophie que prône le Torontois.

«Je ne sais pas [si je vais faire l'équipe]. Je vais juste donner tout ce que j'ai. Je n'ai rien à perdre, juste à gagner. C'est à la direction de voir ce qu'elle veut faire», a affirmé Mete lors de l'avant-dernière journée du camp des recrues, mardi.

Video: Mete sur ses chances d'aller plus loin 

Au cours des dernières années, quelques joueurs de petit gabarit comme Mete ont réussi à faire leur marque dans la LNH, ce qui ne peut que l'encourager.

«Je regarde Torey Krug, Ryan Ellis et Sami Vatinen. Ce sont tous de très bons joueurs. Ils ont un rôle très important dans leur équipe. J'espère que je pourrai apporter ma contribution ici et être un de ces joueurs», a-t-il mentionné.

Il ne reste donc qu'une journée au camp des recrues avant le «vrai» camp et pour le moment, tout ce que le produit des Knights de London souhaite, c'est obtenir son invitation.

«Ils ne m'ont rien dit. Je vais juste sur la glace, je m'entraîne fort et joue dur. On verra si j'obtiens cette opportunité ou pas. Le week-end dernier, j'ai joué de mon mieux et espéré que je serais encore ici maintenant. Heureusement, je le suis et j'espère continuer au camp principal», a dit Mete.

Jusqu'à maintenant, le défenseur gaucher a adoré son expérience, alors qu'il a la chance de côtoyer des joueurs un peu plus âgés et expérimentés.

«La compétition est très bonne. C'est le fun de jouer contre des gars qui sont plus gros et plus forts. Des gars qui sont plus vieux, qui jouent depuis plus longtemps, alors ils savent où aller. C'est plaisant de jouer avec des joueurs de ce calibre», a poursuivi Mete, qui a inscrit 44 points, dont 25 buts en 50 matchs dans le junior la saison dernière.

Mete a vécu une grande déception en décembre dernier lorsqu'il a été retranché du camp d'Équipe Canada junior et il espère avoir plus de chance cette année. Il a déjà pris part au camp d'évaluation cet été et tentera à nouveau de faire sa place et ainsi imiter son partenaire à la ligne bleue au camp, Noah Juulsen, qui a remporté l'argent avec le Canada en janvier dernier.

«C'était très bien. L'an dernier, j'avais eu la chance d'être invité au camp de décembre, alors j'ai pu avoir une idée de ce que le camp d'été aurait l'air. C'était bien et il y avait beaucoup de bons joueurs», a souligné Mete.

Le camp prendra fin mercredi, après quoi les joueurs sauront s'ils ont réussi à convaincre la direction de les inviter au camp d'entraînement de l'équipe.

En voir plus