Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Tir le plus puissant : Weber reprend sa couronne

Le capitaine des Canadiens fait voler la concurrence en éclats grâce à un lancer de 106,5 milles à l'heure pour remporter son quatrième titre du tir le plus puissant vendredi

par Dan Braverman, traduit par Visionnaire Communications @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Une fois de plus, Shea Weber est au sommet de la LNH ayant remporté une autre épreuve du tir le plus puissant du circuit.

À sa septième présence au Weekend des Étoiles de la LNH à St-Louis, le capitaine des Canadiens a fait voler la concurrence en éclats avec un boulet de canon mesuré à 106,5 milles à l'heure à son deuxième tir de l'épreuve du concours d'habiletés vendredi soir. Weber avait déjà remporté la compétition avec son premier tir à 105,9 milles à l'heure, devançant le meneur, le défenseur John Carlson des Capitals de Washington, et son tir à 104,5 milles à l'heure.

Tweet from @CanadiensMTL: Le tireur le plus puissant de la LNH, mesdames et messieurs.The @NHL's hardest shot, ladies and gentlemen. 💥#NHLAllStar | #GoHabsGo pic.twitter.com/iOp44eR44v

C'est la quatrième fois que le défenseur format géant remporte cette compétition, après avoir réussi l'exploit en 2015, 2016 et 2017.

Tweet from @CanadiensMTL: Pour la 4e fois de sa carri��re. 😌For the 4th time in his career.#NHLAllStar | #GoHabsGo pic.twitter.com/fo2ljCKg8t

Étant donné que le record personnel de Weber à 108,5 milles à l'heure en 2015 est celui qui s'est le plus rapproché du tir record de 108,8 milles à l'heure réalisé par Zdeno Chara, les organisateurs ont gardé le meilleur pour la fin en concluant le concours de cette année avec le numéro 6 du Tricolore. Le défenseur des Canadiens a admis être un peu anxieux à l'approche de son tour à s'exécuter.

« Même dans la préparation, tout le monde s'attendait à ce que je fasse bien et possiblement que j'établisse un nouveau record. J'étais certainement un peu nerveux », a admis Weber qui a amassé 215 buts en carrière dans le circuit. « Plus le concours avançait, plus les tirs étaient puissants et j'espérais que ça ne monte pas trop pour me sentir plus confortable (quand viendrait mon tour). »

Video: Shea Weber sur la compétition du Tir le plus puissant

Comme c'est souvent le cas avec Weber, le défenseur de 34 ans était plutôt calme quand on lui a demandé de décrire les sentiments que cette nouvelle victoire lui procurait.

« C'est plutôt bien. Il y avait une belle concurrence cette année, racontait Weber. John est les autres gars ont été solides et j'ai simplement pu exécuter un tir un peu plus puissant. »

Tweet from @CanadiensMTL: La r��action de la foule. ������The reaction from the crowd.#NHLAllStar | #GoHabsGo pic.twitter.com/BCYUXA4QHa

Avant Weber, Carlson et ces 'autres gars', notamment Elias Pettersson des Canucks, Mark Giordano des Flames, Victor Hedman du Lightning et Seth Jones des Blue Jackets ont chacun tiré, puis la Ligue a fait appel à une légende de cette épreuve, l'ex-défenseur Al MacInnis des Blues et des Flames, pour voir comment il se débrouillerait avec son vieux bâton de bois.

L'ex-athlète de 56 ans et sept fois gagnant de l'épreuve du tir le plus puissant a réalisé un tir de 100,4 milles à l'heure. C'est à ce moment qu'on a annoncé que tous les tirs au-dessus de cette marque conduiraient chacun à un don de 5000 $, qui serait versé à l'organisme de charité du choix du joueur en question.

Tweet from @CanadiensMTL: Il pourrait faire ��a les yeux ferm��s. 😬He could do it with his eyes closed.#NHLAllStar | #GoHabsGo pic.twitter.com/UwzgUn66Ns

Les deux tirs de Weber ont été bien supérieurs à ceux de MacInnis, qui a disputé 12 Matchs des Étoiles au cours de son illustre carrière. Le capitaine des Canadiens a choisi de verser les fonds à l'initiative Do It For Daron - qui cible la santé mentale chez les jeunes et qui a été fondée en l'honneur de Daron, fille de l'entraîneur adjoint Luke Richardson, qui est décédée il y a quelques années.

Tweet from @CanadiensMTL: Ce sourire. 😁What a smile.#NHLAllStar | #GoHabsGo pic.twitter.com/cfQW9FHK7l

Weber n'aurait pas haï tenter sa chance avec un bâton de bois, et il a dit être touché de voir les anciens des Blues, notamment MacInnis, Brett Hull, Wayne Gretzky, Keith Tkachuk et Bernie Federko recevoir un accueil aussi chaleureux des partisans de St-Louis tout au long de la soirée. 

« J'ai lui ai demandé si je pouvais utiliser son bâton de bois pour voir si j'arriverais à diriger un tir aussi puissant », a lancé Weber à la blague en ajoutant qu'il était âgé de 16 ans la dernière fois qu'il a joué avec un bâton de bois. « C'était une soirée spéciale avec beaucoup d'anciens des Blues. C'était vraiment bien. J'ai regardé plusieurs de ces gars jouer quand j'étais plus jeune et j'en ai même affronté quelques-uns. »

Peu après sa quatrième victoire, on a demandé à Weber s'il avait quelque chose à dire aux braves adversaires à travers la Ligue qui ont eu à affronter ses boulets de canon. Le défenseur canadien s'est montré bien navré dans sa réponse.

« J'en suis vraiment désolé », a-t-il laissé tomber avec un sourire.

Tweet from @NHL: Win the event... and apologize for any shots that may have hit players past and present. 🤣 #NHLAllStar pic.twitter.com/EyHT1Z02UV

Le Match des Étoiles de la LNH Honda 2020 se déroulera samedi soir à compter de 20 HE. Vous pouvez y voir Weber et le reste des Étoiles de la LNH en action sur les ondes de TVA Sports, CBC et Sportsnet.

En voir plus