Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Les Canadiennes : Écrire l'histoire

Les Canadiennes de Montréal battent l'Inferno de Calgary dans le premier match de l'histoire de la CWHL au Centre Bell

par Shauna Denis @canadiensmtl / canadiens.com / Traduit par Joanie Godin

MONTRÉAL - La victoire des Canadiennes face à l'Inferno de Calgary samedi après-midi voulait dire beaucoup plus que les deux points amassés au classement de la CWHL.

Pour la première fois en 10 ans d'histoire de la Ligue canadienne de hockey féminin, Les Canadiennes ont disputé un match au domicile des Canadiens de Montréal, samedi après-midi. C'est un match qui survient plus d'un an après que les deux franchises professionnelles de Montréal ont officialisé leur partenariat, en septembre 2015.

Devant 5938 partisans - un record en saison régulière pour un match de la CWHL -, Les Canadiennes ont offert tout un spectacle, battant les championnes en titres de la coupe Clarkson, 1 à 0 à domicile.

«Avoir eu 6000 partisans est stupéfiant pour nous, mais ce qui l'est encore plus, c'est que ce n'est pas un match des étoiles. Ce n'est pas la Coupe Clarkson. C'est un match de saison régulière, a souligné la commissaire de la CWHL, Brenda Andress, qui a qualifié l'événement de marquant pour ses joueuses.

«Je pense que ça démontre que les gens aiment ce sport. Mais plus important encore, je pense que ça démontre ce que tu peux faire quand tu t'associes aux Canadiens. Nous sommes chanceuses qu'ils croient en notre sport autant que nous, poursuit-elle.

«Il y a très longtemps, je me suis assise avec Geoff [Molson] et il a dit "Brenda, nous deviendrons des partenaires, nous ferons plus grand et mieux que tout le monde. " Et il l'a fait», a ajouté Andress.

Video: Ouellette on inspiring the next generation

Quelques-unes des meilleures joueuses de la planète ont croisé le faire en après-midi, alors qu'une douzaine d'athlètes olympiques ont pris part au match entre Les Canadiennes et l'Inferno, dont l'actuelle meneuse au chapitre des points de la CWHL, Caroline Ouellette. La quadruple médaillée d'or olympique a déjà vécu de grands moments dans sa carrière et elle en a ajouté un à cette liste, samedi.

Pionnière du hockey qui a aide à mettre en place la CWHL il y a une dizaine d'années, Ouellette a profité de l'atmosphère entre deux coups de sifflet, mais ce qu'elle a le plus apprécié, c'est ce que le match représentait pour la croissance du hockey féminin.

«C'était incroyable. Pendant les arrêts pour les publicités à la télévision, nous étions assises et nous regardions autour en nous disant que c'est pour ça que nous faisons notre possible. C'est pour ça que nous travaillons si fort pour faire la promotion du hockey féminin, a expliqué Ouellette.

«En espérant que ç'a inspiré plusieurs petites filles dans les estrades qui voudront un jour jouer pour Les Canadiennes», a ajouté la Québécoise.

«J'aime les Canadiens de Montréal depuis que je suis toute petite. De jouer dans cet amphithéâtre est sans aucun doute un des faits saillants de ma carrière et un moment que je n'oublierai jamais», a ajouté Ouellette, à qui il ne manque qu'un point pour atteindre le plateau des 300 depuis le début de sa carrière dans la CWHL.

«Avec une victoire, c'était parfait. Nous voulions que ce match soit un succès et nous voulions que les gens repartent à la maison en ayant aimé ce qu'ils ont vu. Nous voulons mériter le privilège de jouer ici chaque année et nous voulons que les fillettes dans les estrades aient la chance de jouer au hockey professionnel, un jour. Pour moi, c'est un grand pas en avant.»

Ouellette a déjà inspiré une génération de joueuses qui ont fait leurs classes au Québec, dont sa coéquipière Marie-Philip Poulin.

Architecte des deux plus récents buts gagnants pour l'or olympique avec Équipe Canada, Poulin est une habituée des grandes occasions. Samedi n'a pas fait exception.

Choisie la première étoile de la rencontre après avoir marqué ce qui s'est avéré être le but gagnant au milieu de la première période, l'attaquante de 25 ans était aussi fière de cette présence historique au Centre Bell qu'elle l'a été lorsqu'elle a marqué à Vancouver ou à Sotchi.

Video: Marie-Philip Poulin se lève

«Ça se trouve très haut sur ma liste de meilleurs moments, a admis l'athlète de Beauceville, également élue joueuse par excellence de la CWHL en 2016.

«À la fin du match, quand on a levé nos bâtons dans les airs pour saluer la foule, j'en ai eu la chair de poule. C'est vraiment un rêve qui est devenu réalité. On ne voulait pas quitter la glace, on ne voulait pas que ça se termine. Aujourd'hui est un grand jour pour le hockey féminin», a conclu Poulin.

Pour visionner intégralement le match du 10 décembre entre l'Inferno de Calgary et Les Canadiennes de Montréal, visitez la chaîne YouTube de la CWHL.

En voir plus