Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

La loterie du Repêchage de la LNH décortiquée

Fonctionnement de la loterie du Repêchage 2020 de la LNH et ce que cela implique pour les Canadiens

par Marc Dumont, collaboration spéciale traduite par Florence Labelle @MarcPDumont / canadiens.com

MONTRÉAL -- Un avenir brillant pourrait le devenir encore plus.

Avec 14 choix au prochain Repêchage de la LNH, dont six lors des trois premiers tours, les Canadiens sont en position d'ajouter une panoplie de joueurs excitants à leur profond bassin d'espoirs.

Le Repêchage de 2020 s'annonce pour être l'un des meilleurs des temps modernes. Joueurs de concession, attaquants d'élite, défenseurs hauts en couleur et plusieurs gardiens à surveiller seront en jeu. Mais en raison des circonstances en perpétuel changement entourant le monde du sport, le Repêchage de 2020 - et toute étape le précédant - sera unique en son genre et requiert quelques clarifications.

En 2005, dans un contexte post-lock-out, chaque équipe avait une chance égale de remporter le tout premier choix. Vous vous rappellerez que les Canadiens avaient sélectionné Carey Price, cinquième choix au total, seulement quelques rangs derrière Sidney Crosby.

Mais le Repêchage de cette année est quelque peu différent.

Très différent, en fait.

La première phase de la loterie de la LNH de 2020 se déroulera le vendredi 26 juin afin de déterminer la position de repêchage des sept équipes ne prenant pas part au tour de qualification en vue des séries de la coupe Stanley, ainsi que celle des huit équipes ne parvenant pas à se qualifier pour lesdites séries. Ces huit dernières seront représentées par des choix indéterminés. Leur position de repêchage sera dévoilée à une date ultérieure.

Les premier, deuxième et troisième choix au total seront tirés lors de la Phase 1.


Équipe Chances (1er choix)
Red Wings de Detroit 18.50%
Sénateurs d'Ottawa 13.50%
Sénateurs d'Ottawa (SJS) 11.50%
Kings de Los Angeles 9.50%
Ducks d'Anaheim 8.50%
Devils du New Jersey 7.50%
Sabres de Buffalo 6.50%
Équipe A 6%
Équipe B 5%
Équipe C 3.50%
Équipe D 3%
Équipe E 2.50%
Équipe F 2%
Équipe G 1.50%
Équipe H 1%

Plusieurs facteurs sont en jeu, mais il y a essentiellement trois scénarios potentiels.

Scénario un : Si les trois premiers choix sont gagnés par trois des sept équipes au bas du classement, la Phase 2 de la loterie ne sera plus nécessaire et les quatre autres équipes seront classées par inversement de leur pourcentage de points accumulés en saison. Il en sera de même pour les équipes éliminées lors du tour de qualification.

Scénario deux : Si les Canadiens perdent le tour de qualification face aux Penguins de Pittsburgh et que l'un ou plusieurs des trois premiers choix ne sont pas attribués aux sept équipes de bas de classement, ils obtiendront des chances égales (12,5%) à celles de toute équipe éliminée, lors de la Phase 2 de la loterie.

Scénario trois : Si les Canadiens remportent le tour de qualification les opposant aux Penguins, ils ne seront plus admissibles à la loterie du Repêchage.

En tête d'affiche du Repêchage de 2020 siège nul autre qu'Alexis Lafrenière, qui s'est imposé comme l'incontournable à titre de premier choix, en raison de l'excellence de son jeu au sein de l'Océanic de Rimouski, dans la LHJMQ, avec lequel il a inscrit 35 buts et amassé 77 mentions d'aide en seulement 52 matchs cette saison. En plus d'être une présence dominante sur la patinoire, les mains rapides de Lafrenière, son impeccable coup de patin et sa vision d'ensemble lui donnent le potentiel de changer la donne, bien qu'il ne soit pas le seul espoir prometteur du prochain repêchage. Parmi le peloton de tête se trouve également Quinton Byfield (Wolves de Sudbury, LHO), un centre de 6 pi 4 po qui réunit taille, vitesse et habileté à marquer. Tim Stützle (Adler Mannheim, DEL) est l'un des meilleurs patineurs de sa cuvée, alors que Marco Rossi s'avère l'attaquant le plus productif disponible, lui qui a cumulé 39 buts et 81 mentions d'aide en 56 matchs avec les 67's d'Ottawa, dans la LHO, la saison dernière.

Le département des défenseurs est mené par l'adjoint au capitaine des Otters d'Érié, Jamie Drysdale, qui combine coup de patin d'élite à un jeu remarquable dans les deux sens de la patinoire. Drysdale, accompagné de Jake Sanderson (US NTDP) et Braden Schneider (Wheat Kings de Brandon, LHOu), sera sans doute parmi les premiers défenseurs sélectionnés, alors que Yaroslav Askarov (SKA-Neva Saint-Pétersbourg, MHL) est le gardien le mieux évalué de la cohorte 2020.

Les Canadiens tenteront d'approfondir leur déjà bien impressionnant bassin d'espoirs, classé par plusieurs comme l'un des meilleurs de la LNH. Avec 14 choix à venir au Repêchage de cette année, le Tricolore amènera son total de choix à 35 en trois ans, une stratégie qui s'est avérée fructueuse afin de regarnir le potentiel à chaque position. Il a également accumulé 40% plus de choix que ce qui lui a été accordé originalement, poussant la carte jeunesse au-delà des horizons précédemment convoités par l'organisation.

Video: Dans les coulisses du repêchage des Canadiens

Il reste à voir si les Canadiens se qualifieront pour la loterie du Repêchage ou pour les séries de la LNH en août, mais l'été qui s'amorce promet son lot d'excitation pour le grand Club, le Rocket de Laval et leurs partisans.

En voir plus