Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Kouroedov: « C'est le genre de personne avec qui j'adore travailler »

Ilya Kovalchuk s'entraîne à Los Angeles sous l'œil attentif de son entraîneur Vladislav Kouroedov

par Matt Cudzinowski. Traduit par Visionnaire Communications. @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Après avoir terminé leur entraînement plus tôt ce mois-ci à Miami, Ilya Kovalchuk et Vladislav Kouroedov se sont fait une étreinte spéciale.

L'entraîneur de patinage intensif (Power skating) et spécialiste technique se souvient assez bien du moment, incluant le message venant du fond du cœur qu'il a transmis à l'un de ses protégés favoris.

« Je lui ai dit : 'Ilya, je crois en toi. Je te souhaite le meilleur qui soit. Bonne chance.' Et il m'a souri », rappelle Kouroedov, qui a été l'entraîneur de Kovalchuk pour les deux dernières périodes hors-saison.

Le duo a trimé dur en préparation pour le retour de Kovalchuk dans la LNH, après qu'il se soit séparé des Kings de Los Angeles.

Selon Kouroedov, l'ailier russe de 36 ans était déjà dans une forme exceptionnelle quand il l'a rencontré, dans le sud de la Floride.

Ils se sont tout de suite mis au travail. Pour Kovalchuk, c'était la seule option envisageable.

« Nous avons travaillé sur le conditionnement, nous avons fait du travail sur la bordure des lames, et on a fait beaucoup de patin. J'adore travailler avec lui, parce qu'il a du feu dans les yeux. Il voulait s'améliorer et être excellent. Peu importe l'exercice que je lui donnais, il essayait de faire toujours mieux. C'était incroyable de le regarder, explique Kouroedov, offrant des détails sur l'engagement du vétéran de 13 saisons de la LNH à continuellement s'améliorer dans son métier. On travaillait pendant deux heures chaque jour, mais je pouvais voir qu'il voulait toujours plus. Je sais que ç'a été difficile pour lui d'exécuter les exercices encore et encore, mais il n'a jamais abandonné. Il était toujours souriant et toujours positif. »

Успехов Илья🏒👏 #canadiens

A post shared by Vladi Kouroedov (@vskwings) on

L'objectif principal des entraînements à Miami était de garder Kovalchuk allumé et actif avant qu'il signe une entente avec une autre équipe, afin qu'il puisse se mettre au travail sur-le-champ quand le temps viendrait.

Pour se coller à cet état d'esprit, les nombreux exercices de tir étaient au menu quotidien. Il est facile de voir pourquoi l'ancien choix de première ronde compte 440 buts en saison régulière à sa fiche dans la LNH.

« Nous avons travaillé les tirs sur réception en avantage numérique et nous avons utilisé des cibles. Nous avons aussi fait des exercices pour pratiquer l'agressivité devant le filet et terminer le jeu, mentionne Kouroedov. Chaque fois qu'on travaille ensemble, le dernier tir doit aller dans le filet. S'il fait 1 000 000 de tirs au but et marque 999 999 fois, mais qu'il manque le dernier, je dis : 'On va le faire encore.' Il s'assure de marquer. Tout l'objectif est là. C'est tout à fait lui. »

Quand les Canadiens ont obtenu les services de Kovalchuk le 3 janvier, il était prêt à tout casser à nouveau.

Même si celui qui a participé trois fois au Match des Étoiles n'avait pas joué de partie en près de deux mois, Kouroedov était convaincu qu'il pourrait faire la différence avec Montréal dès son arrivée, parce que son niveau de motivation dépassait les limites normales.

« Il était prêt pour l'action. Quand nous étions sur la glace en Floride, on pouvait sentir le feu dans son corps, avance Kouroedov. Ses yeux disaient : 'Donne-moi un exercice, donne-moi un exercice, je veux être bon, je veux être excellent.' On pouvait vraiment le voir, a insisté Kouroedov. Il adore ce sport. »

Tweet from @CanadiensMTL: Ilya Kovalchuk joue les h��ros en marquant le but gagnant @EASportsNHL �� 3 contre 3!Ilya Kovalchuk is the hero with tonight's @EASportsNHL 3-on-3 winner!#GoHabsGo pic.twitter.com/sIoQe8Z3Bj

Ça, c'est un fait, et les partisans des Canadiens ont pris plaisir à le regarder livrer la marchandise. Ses quatre buts et huit points au cours des huit derniers matchs ont certainement aidé la troupe de Claude Julien à revenir sur le droit chemin avant de partir pour leur semaine de congé annuelle.

Kouroedov observe le spectacle à distance avec une immense fierté.

« Je suis très impressionné. Il est spécial, surtout en zone offensive. Il est affamé de buts. Il essaie de trouver le meilleur positionnement possible. Il est conscient de ses coéquipiers, surtout quand il a fait la passe du revers à Détroit, puis qu'ils ont marqué, dit Kouroedov, faisant référence à la passe magique qu'il a dirigée vers le défenseur Victor Mete et qui a éventuellement mené à un but, le 7 janvier, à l'aréna Little Caesars. On dirait qu'il a joué avec ces gars toute sa vie. »

Tweet from @CanadiensMTL: Une passe de magicien. 🧙That pass was pure magic.#GoHabsGo pic.twitter.com/9MhGOlo5Cf

Plus tôt cette semaine, Kouroedov s'est rendu dans le sud de la Californie pour d'autres séances d'entraînement avec Kovalchuk avant que la saison reprenne lundi.

Ils sont sur la glace chaque jour, à se préparer pour un gros effort avant la dernière ligne droite, avec 32 matchs restants au calendrier.

« Il a de nouveaux patins, alors on essaie de les casser. Nous avons fait un peu de patin et beaucoup de tirs des coins et des angles difficiles. Nous avons encore travaillé les tirs sur réception et les passes dans différentes zones, révèle Kouroedov. Et avant qu'il parte, nous allons travailler le patinage intense et le conditionnement physique pour qu'il soit prêt à son retour. »

Apparemment, Kouroedov voit un changement notable chez Kovalchuk depuis leur dernière rencontre.

« Je lui ai dit : 'Ilya, tu as l'air frais, tu as l'air bien plus léger et heureux.' On peut voir que c'est un gars heureux, insiste Kouroedov. Même quand on s'habille dans le vestiaire, il fait des blagues et il dit des trucs drôles. On peut vraiment le voir. Il est toujours positif. C'est le genre de personne que tu veux dans ton équipe. Il a une bonne énergie. »

Tweet from @CanadiensMTL: Le 1er but de Kovalchuk �� la maison.Kovalchuk's first goal on home ice.#GoHabsGo pic.twitter.com/5AoS7gyHmQ

On peut dire que Kouroedov apprécie réellement ses entraînements avec le récipiendaire du trophée Maurice Richard.

Il apprécie son enthousiasme et sa volonté de toujours pousser jusqu'au prochain niveau.

« C'est le genre de personne avec qui j'adore travailler, affirme Kouroedov. Chaque fois que je lui dis de faire quelque chose, il l'exécute encore et encore. »

Kouroedov est aussi très friand des vêtements d'entraînement des Canadiens de Kovalchuk.

« Ils sont incroyables. Ce sont les couleurs parfaites, a-t-il conclu. Je crois que ce sont ses couleurs. »

En voir plus