Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Morrow : Un baptême californien

Joe Morrow disputera mardi soir un premier match avec les Canadiens

par Hugo Fontaine @CanadiensMTL / canadiens.com

SAN JOSE - Joe Morrow attendait impatiemment la chance qu'on lui offre mardi soir face aux Sharks.

Même si la saison n'est jeune que d'environ deux semaines, les derniers temps ont paru un plus long aux yeux du défenseur de 24 ans. Après un camp d'entraînement difficile, où il a terminé le calendrier préparatoire avec un différentiel de moins-5 en quatre parties, il avait hâte d'avoir une autre opportunité de démontrer qu'il était bien meilleur que ce que ces chiffres présentaient.

Alors que la brigade défensive montréalaise a connu quelques hauts et bas depuis le début de la campagne, Claude Julien a décidé d'intégrer Morrow à sa formation en vue de l'affrontement face aux Sharks. Malgré le fait qu'il sera utilisé pour une première fois depuis la fin septembre, l'Albertain d'origine se sent prêt à relever le défi qui l'attend.

Video: Morrow à propos de son 1er match avec le Tricolore

«Je serais nerveux si c'était mon premier match depuis longtemps. Mais j'ai joué quelques rencontres préparatoires et j'ai fait de mon mieux pour être dans la meilleure condition physique possible. Je suis plus excité que nerveux», indique celui qui prendra la place de Jordie Benn aux côtés de Brandon Davidson à San Jose.

«Je sens que j'ai connu un camp correct. Je crois avoir voulu en faire trop, ce qui peut nuire aux joueurs dans ces situations, surtout en étant nouveau dans l'équipe. J'ai voulu faire trop bonne impression et c'est là que les erreurs sont survenues. Je vais vouloir garder les choses simples ce soir.»

Son entraîneur-chef est du même avis concernant le fait que Morrow a tenté de trop en faire lors du camp. Ayant été aux premières loges des 65 matchs qu'il a disputés dans la LNH avec les Bruins de Boston, Julien sait exactement ce que pourra apporter le numéro 45 aux Canadiens s'il exploite ses forces sur la glace.

«C'est un jeune qui a encore 24 ans. Il a encore du bon potentiel, mais il faut qu'il soit capable de l'exploiter et de grandir avec ses atouts. On l'a vu durant le camp, des fois il a pris des décisions plus difficiles que d'autres. Il a essayé d'en faire un peu trop - comme d'autres d'ailleurs. Il faut qu'il simplifie son jeu et qu'il utilise ses atouts qui sont son coup de patin et sa capacité de transporter la rondelle à l'extérieur de notre zone», a indiqué le pilote montréalais, qui a également souligné que la décision de mettre Benn de côté mardi pourrait lui être bénéfique à long terme.

«Jordie de ne connait pas le meilleur des débuts de saison, poursuit-il. On l'a vu l'an passé, c'est un défenseur très solide qui faisait des bonnes passes. En ce moment il connait quelques difficultés. Parfois un pas de recul n'est pas une mauvaise chose. »

Video: Claude Julien à propos de Joe Morrow

Morrow ne sera pas le seul à revenir au jeu au SAP Center, alors que Torrey Mitchell pilotera le quatrième trio à la place de Jacob de la Rose. 

À l'approche de son premier match dans la LNH depuis le 22 janvier dernier, il admet que l'attente a été longue. C'est pour cette raison qu'il s'est préparé chaque jour comme s'il allait jouer afin d'être prêt lorsque viendrait ce moment. Et ce moment sera mardi.

«Attendre est toujours long. Les jours où tu ne joues pas se suivent. Tu regardes les matchs et tu participes aux entraînements avec le reste des gars. Ça peut devenir frustrant. En même temps, tu dois te garder prêt et attendre ta chance», a conclu Morrow.

En voir plus