Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Match numéro 4: Ce que vous devez savoir

Les Canadiens tenteront d'augmenter leur avance dans la série contre les Golden Knights, dimanche soir au Centre Bell

par Matt Cudzinowski, traduit par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Les Canadiens ont une excellente occasion de prendre le contrôle de la série de demi-finales contre les Golden Knights de Vegas.

Voici tout ce que vous devez savoir avant le match numéro quatre:

MAGASINER: Collection CHic des séries


Retour sur le dernier match

Le match de vendredi soir au Centre Bell fut mémorable. Les Canadiens tiraient de l'arrière 2-1 avec 1min55s à faire au temps réglementaire lorsque le gardien de Vegas, Marc-André Fleury, a commis une erreur coûteuse derrière son propre filet, ce qui a permis à l'ailier droit Josh Anderson de marquer le but égalisateur. Anderson a récidivé avec 7min07s à faire à la première période de prolongation, mettant la touche finale à un deux contre zéro avec Paul Byron pour procurer à Montréal une victoire par la marque de 3-2 et une importante avance de 2-1 dans la série contre les Golden Knights. Néanmoins, c'est le gardien Carey Price qui a été élu la première étoile du match, lui qui a réalisé 43 arrêts pour remporter sa 10e victoire des séries. La recrue Cole Caufield a inscrit l'autre but des Canadiens contre Fleury.

Tweet from @CanadiensMTL: 🤯🤯🤯🤯🤯🤯🤯🤯🤯#GoHabsGo pic.twitter.com/mQ1GHaedww

Comme si Montréal n'avait pas fait face à assez d'adversité jusqu'à présent cette saison, les dieux du hockey les ont encore mis au défi alors qu'ils ont appris vendredi après-midi que l'entraîneur-chef par intérim Dominique Ducharme a été testé positif à la COVID-19 et qu'il devra être à l'écart pour une durée indéterminée. L'entraîneur adjoint Luke Richardson a été en charge derrière le banc lors du troisième match, aux côtés de l'entraîneur adjoint Alex Burrows et du directeur des gardiens de but Sean Burke. Leur réaction collective dans les instants qui ont suivi le but d'Anderson a montré à quel point le dernier triomphe de l'équipe était important étant donné les circonstances.

Tweet from @CanadiensMTL: Le but ��galisateur ET le but gagnant. WOO!The equalizer AND the overtime winner for this guy.#GoHabsGo pic.twitter.com/sqDzRFvvJU

Les Canadiens sont actuellement sur une séquence de quatre victoires de suite au Centre Bell depuis le sixième match de la série de premier tour contre les Maple Leafs de Toronto - lorsque les partisans ont été autorisés dans l'amphithéâtre. Le club a enregistré une séquence de quatre victoires consécutives à domicile en séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la cinquième fois seulement en 40 ans, après 1993 (8 matchs), 1986 (8 matchs), 1989 (5 matchs) et 1992 (4 matchs).

Les Canadiens ont également remporté chacun de leurs quatre premiers matchs de séries qui ont nécessité une prolongation, pour la première fois dans l'histoire de la franchise.

À surveiller:

Le travail finit toujours par payer: Anderson n'avait pas récolté le moindre point au cours des 12 derniers matchs de séries avant de faire scintiller la lumière rouge vendredi soir, de sorte qu'un poids énorme a été enlevé des épaules de l'attaquant de puissance. Le natif de Burlington, en Ontario, dont le dernier match de deux buts remontait au 21 avril dernier à Edmonton, est devenu le neuvième joueur dans l'histoire de la LNH à marquer le but égalisateur avec moins de deux minutes à faire au temps réglementaire en séries, en plus d'inscrire le but gagnant en prolongation. L'ancien défenseur des Canadiens, Éric Desjardins, avait réalisé l'exploit lors du match numéro 3 en finale de la Coupe Stanley en 1993 contre les Kings de Los Angeles. Il s'agissait des premiers points d'Anderson en séries depuis le premier match de la série contre Toronto au Scotiabank Arena. Même si les points ont été particulièrement difficiles à récolter pour le vétéran de sept ans dans la LNH, il a certainement fait sentir sa présence. Anderson a distribué 52 mises en échec en 14 matchs de séries, soit cinq de plus que le capitaine Shea Weber.

Tweet from @CanadiensMTL: C'EST L'��GALIT��! 🐎THE EQUALIZER!#GoHabsGo pic.twitter.com/Ig9IIbaawP

Caufield continue d'impressionner: Le but de Caufield en échappée, 38 secondes seulement après que les Golden Knights aient ouvert la marque en début de deuxième période, a été la réponse parfaite. L'ailier droit de 20 ans a reçu une passe parfaite du centre Nick Suzuki avant de loger la rondelle dans la partie supérieure, face à l'un des meilleurs gardiens dans l'histoire des séries de la LNH. Du fait même, Caufield a prolongé sa séquence à cinq matchs de suite avec un point. Seules deux recrues dans l'histoire de la franchise ont connu une plus longue séquence en séries, soit Shayne Corson (6 matchs en 1987) et Howie Morenz (6 matchs en 1924). Le récipiendaire du trophée Hobey Baker en 2021 totalise cinq points (2 buts, 3 mentions d'aide) au cours de cette séquence. Les deux buts ont été marqués en demi-finale contre Vegas.

Tweet from @CanadiensMTL: Mon doux seigneur.Cole Caufield's first home playoff goal is a beauty.#GoHabsGo pic.twitter.com/n3lq26tPGf

Carey, Carey, Carey: L'importance de Price depuis le début des séries est indéniable. N'oubliez pas que Montréal tirait de l'arrière 30-8 au chapitre des tirs au but après deux périodes vendredi soir et que la marque était toujours de 1-1 avant la dernière période. Le gardien étoile à sept reprises a donné une chance à son équipe de rester dans le match. Price a réalisé au moins 40 arrêts dans un match de séries pour la cinquième fois de sa carrière. Seuls trois gardiens ont connu plus de cinq performances de 40 arrêts en séries avec la franchise (depuis 1955-56): Ken Dryden (7), Patrick Roy (6) et José Theodore (6). Les chiffres du natif d'Anahim Lake, en Colombie-Britannique, depuis le début des séries éliminatoires parlent d'eux-mêmes. Il présente une fiche de 10-4 avec une moyenne de buts alloués de 2,10 et un pourcentage d'efficacité de ,932. Price est devenu le quatrième gardien dans l'histoire des Canadiens à récolter 10 victoires et plus en une seule année en séries, et le premier depuis Patrick Roy (16-4) en 1993.

Tweet from @CanadiensMTL: Extraits de la soir��e de travail de 43 arr��ts de Carey Price. 💪Carey Price's 43-save night deserves another look.#GoHabsGo pic.twitter.com/ZVDoexYafU


Au menu

Les diverses activations de l'après-saison sont présentées par quatre partenaires piliers: RONA, Banque Scotia, Lafleur et Ford.

Heure Plateforme Événement
10 h Ouverture du 50/50 virtuel. Plusieurs gros lots potentiels de 5 000 $ !
16 h - 18 h 💉 Tatouages gratuits chez Adrénaline Montréal.
19 h - 19 h 25 Séance de questions-réponses d'avant-match sur Twitter avec Marc Dumont et Elladj Baldé.
19 h 25 Le gagnant du lancer de t-shirt virtuel est annoncé sur Twitter.
Participez dès maintenant !
19 h 30 - 20 h Concert d'avant-match de Pat Boogie sur Twitch. Assistez pour gagner des prix !
20 h Match #4 c. VGK

Tous les détails quant aux différentes initiatives d'après-saison des Canadiens, incluant un horaire et des liens vers chaque plateforme concernée, peuvent être consultés au canadiens.com/series.


De l'autre côté

Les Golden Knights n'étaient pas heureux d'avoir laissé filer une avance à deux reprises au cours du troisième match, mais ils ont aimé leur départ. La troupe de Peter DeBoer a eu une avance de 17-3 au chapitre des tirs au but en première période et a dicté le rythme tôt, ce qui est exactement ce qu'ils espéraient accomplir à l'étranger. Cependant, Vegas n'a pas été en mesure de déjouer la vigilance de Price après 20 minutes de jeu. Le centre Nicolas Roy et le défenseur Alex Pietrangelo sont les seuls joueurs à être parvenus à battre Price. Il n'y a aucun doute que les Canadiens seront prêts pour une autre poussée en première période dimanche soir, alors que les Golden Knights tenteront de faire taire rapidement les 3500 partisans présents.

Tweet from @GoldenKnights: Got some gold in the building 🤩 pic.twitter.com/tyLnjj9VLE

À surveiller:

Il faut se méfier d'Alex: Pietrangelo a été une force offensive pour Vegas depuis le début des séries, et c'est encore le cas dans la série contre Montréal. Le défenseur de 31 ans a marqué deux buts lors du deuxième match et en a ajouté un autre lors du troisième. Le champion de la Coupe Stanley en 2019 se classe au deuxième rang des pointeurs de son équipe avec une récolte 11 points (4 buts, 7 mentions d'aide) en 14 matchs, soit deux points de moins que le centre William Karlsson. Pietrangelo mène également les Golden Knights avec 63 tirs au but en plus d'être le joueur le plus utilisé avec un temps de jeu en moyenne de 24min46s par match. Pietrangelo est l'une des nombreuses armes dont dispose DeBoer en défense, avec Shea Theodore, Nick Holden et Alec Martinez, entre autres, qui sont tout à fait capables d'inscrire des points au tableau. Les défenseurs des Golden Knights ont cumulé 40 points (12 buts, 28 mentions d'aide) en séries jusqu'à présent.

Tweet from @GoldenKnights: LASER BEAMS pic.twitter.com/BkRMRAeyEj

À la recherche des joueurs étoiles: Les Canadiens continuent de neutraliser les meilleurs joueurs des Golden Knights. Karlsson, Max Pacioretty, Jonathan Marchessault et Mark Stone sont toujours à la recherche de leur premier but de la série. Le désavantage numérique du Tricolore mérite beaucoup de crédit à cet égard alors que Montréal est 10 en 10 avec un joueur en moins en trois matchs depuis le début de la série. En fait, les Canadiens sont parvenus à écouler 25 pénalités consécutives en séries. Karlsson (2 mentions d'aide), Pacioretty (1 mention d'aide), Marchessault (1 mention d'aide) et Stone (0 point) doivent trouver des moyens de générer plus d'attaque si les Golden Knights veulent retourner à Las Vegas avec une égalité de 2-2 dans la série.

Tweet from @GoldenKnights: pardon our French 😏 pic.twitter.com/9mFI5CIWbQ

En quête de rédemption: Fleury était évidemment en colère contre lui-même après avoir permis à Anderson d'inscrire le but égalisateur. Certains gardiens pourraient laisser une erreur aussi importante avoir un impact sur leur jeu, mais le gardien originaire de Sorel, au Québec, possède trois bagues de la Coupe Stanley à son actif, alors il sait comment passer à autre chose. Fleury n'était pas à blâmer sur le but de Caufield et Anderson en prolongation. Il sera assurément prêt pour le quatrième match de la série. N'oubliez pas que seuls trois gardiens ont plus de victoires en séries que Fleury, qui en compte 90: Roy avec 151, Martin Brodeur avec 113 et Grant Fuhr avec 92. Le partenaire de Fleury, Robin Lehner, était devant le but du gardien partant lors de l'entraînement matinal. Lors de sa conférence de presse d'avant-match, DeBoer n'a pas voulu confirmer l'identité de son gardien pour le match numéro quatre.


Sur papier

Voici quelques statistiques des trois premiers matchs entre les deux équipes:

VEGAS   MONTRÉAL
8 Buts 7
106 Tirs au but 79
125 Mises en échec 157
0% A.N.% 20%
80% I.N.% 100%

La mise au jeu est prévue pour 20h00. Vous pouvez regarder le match sur TVA Sports, CBC, Sportsnet, et écouter toute l'action sur les ondes du 98,5 fm et TSN Radio 690.

En voir plus