Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Des honneurs mérités pour Gallagher et Byron

Les deux joueurs ont démontré du coeur à l'ouvrage durant toute la saison

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

BROSSARD - La saison des Canadiens ne s'est peut-être pas déroulée comme prévu, mais on a tout de même assisté à de belles histoires et c'est le cas de Brendan Gallagher et Paul Byron, deux joueurs qui ont été récompensés pour leur travail avec des honneurs individuels mardi.

Gallagher, qui connaît la meilleure saison de sa carrière avec 30 buts et 51 points en 79 matchs jusqu'ici, a mis la main sur la coupe Molson, remise au joueur de l'année chez le Tricolore, basé sur le nombre d'étoiles reçues.

Quant à Byron, il a remporté le trophée Jacques-Beauchamp-Molson, voté par les journalistes pour récompenser le joueur ayant eu un rôle déterminant au sein de l'équipe durant la saison régulière, sans toutefois en retirer d'honneur particulier. C'est la deuxième fois que l'Ontarien rafle cet honneur.

Les deux joueurs sont toutefois restés humbles.

 «C'est le prix Carey Price, a blagué Gallagher. C'est bien, mais honnêtement, je ne penserai pas trop à ça. Il y a eu beaucoup de choses cette année et ç'a pris beaucoup de notre temps. Mais c'est un bel honneur et c'est quelque chose que je vais apprécier, mais dès que ce sera terminé, je vais probablement l'oublier très rapidement.»

Difficile pour Gallagher de dire s'il s'agit de la meilleure saison de sa carrière, mais il est plutôt fier de la constance dont il a fait preuve cette saison.

«Tu essaies juste d'être un joueur constant et faire ce que tu peux pour contribuer et ce n'était pas différent cette année. Ce n'est pas toujours de marquer des buts. Cette année, j'ai été très chanceux. J'ai eu beaucoup de rondelles qui sont entrées dans le filet. Je sais aussi que ça peut aller dans l'autre sens, car j'ai connu des léthargies dans ma carrière, a indiqué le meilleur buteur de l'équipe cette saison.

«Il ne faut donc pas juste se fier à ça, mais je suis très content de la constance que j'ai pu avoir cette année. En espérant que ça continue pour les trois derniers matchs.»

Insatiable, Gallagher veut encore et toujours s'améliorer.

«Je sens qu'il y a encore beaucoup de choses à améliorer et pour lesquelles je veux devenir meilleur. Je ne sais pas si j'ai changé mon jeu pour autant. J'ai essayé de rester le même joueur. Ce que j'ai tenté de faire, c'est de m'améliorer et d'apprendre. J'ai pu être entouré de beaucoup de bonnes personnes et de bons esprits de hockey. J'ai pu continuer à faire ce qui me permet d'avoir du succès et de grandir en tant que joueur en même temps. J'espère me présenter à l'aréna avec la même attitude l'an prochain», a affirmé l'attaquant de 25 ans.

Ce qu'il a appris, c'est de mieux gérer ses émotions.

«Je dois être un joueur émotif, c'est quelque chose que je dois transporter avec moi et jouer avec ce niveau de compétition. Mais il faut aussi comprendre quand ça peut t'aider et quand ça peut te nuire. C'est certain que quand la frustration s'ajoute à mon jeu, ça peut me faire mal. Je pense que j'ai appris à contrôler ces émotions. J'ai pu jouer dans des atmosphères très intenses. En séries, c'est là que tu apprends sur toi et que tu peux t'améliorer dans ces situations, a expliqué l'Albertain.

«Contrôler le niveau de frustration est une chose que j'ai un peu améliorée au fil des ans. J'ai continué de grandir dans cet aspect de mon jeu.»

Alex Galchenyuk n'est pas du tout étonné de voir son coéquipier récolter un tel honneur.

«Son leadership est énorme. De la façon dont il joue et comment il est dans le vestiaire, il a certainement grandi comme joueur et comme leader. C'est beau à voir, a noté l'Américain, qui a lui aussi remarqué la constance dans le jeu de Gallagher.

«Il semble toujours jouer le même style de jeu. Il s'est certainement amélioré depuis le jour 1, aucun doute là-dessus. Il a gardé le même style et ça marche pour lui. Pourquoi changer quelque chose qui fonctionne?» a ajouté Galchenyuk.

L'entraîneur-chef Claude Julien est également heureux de pouvoir compter sur un leader de la trempe du numéro 11 dans son vestiaire.

«Il connaît toute une saison, c'est assez évident. Du début de la saison jusqu'à la fin, tu sais toujours ce que tu vas avoir de Gallagher. Des joueurs comme ça sont faciles à diriger parce que tu connais les attentes. Ce n'est pas un gars qui est extrêmement vocal, il mène par exemple et c'est contagieux. C'est sûr qu'on n'a pas tous le même style, mais sa volonté est celle dont on a besoin de plusieurs joueurs», a affirmé Julien.

Quant à Byron, c'est un autre joueur qui a le cœur aussi grand que le Centre Bell.

«C'est un autre qui, depuis le début de la saison fait son travail et le fait bien. Ces deux joueurs ne sont d'ailleurs pas à 100%, mais par leur volonté, leur désir - ils veulent faire partie de la solution et ce ne sont pas des joueurs qui se sont cachés parce que les choses n'allaient pas bien, au contraire. Ils ont été de bons leaders et ces deux joueurs-là méritent certainement ces honneurs. Selon mon évaluation, ils ont été parmi les meilleurs de l'équipe», a poursuivi le pilote.

Byron se fait un devoir d'exceller, peu importe le rôle qu'on lui confie.

«Ç'a toujours été ma force. Je retire de la fierté à m'assurer d'être un joueur avec qui c'est facile de jouer et de juste aider mes coéquipiers et faire tout ce que je peux pour les appuyer - être quelqu'un avec qui les gars veulent jouer, a dit Byron.

«Je pense que le fait que je puisse apporter autant de polyvalence à l'équipe augmente beaucoup ma valeur. J'ai joué au centre chez les juniors et dans la Ligue américaine et je suis arrivée dans la LNH et j'ai joué à l'aile droite. Alors je suis assez à l'aise partout sur la glace. Toutes ces choses ont certainement aidé mon jeu et font que je me sens bien, peu importe la situation dans laquelle je me trouve», a conclu celui qui est en quête de son 20e but cette saison.

Les deux joueurs seront honorés lors d'une petite présentation avant le match face aux Jets de Winnipeg.

En voir plus