Skip to main content
Официальный сайт Canadiens de Montréal

Tout tombe en place

Les Canadiens marquent trois fois en avantage numérique pour battre les Devils 3 à 1

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

NEWARK - Au cours des derniers jours, Michel Therrien a mentionné que son équipe avait plusieurs corrections à apporter. Eh bien si leur match de vendredi contre les Devils au New Jersey avait été un examen final, les joueurs des Canadiens l'auraient passé haut la main.

L'attaque a fourni trois buts en avantage numérique, la défense n'a laissé que 17 tirs se rendre au gardien Al Montoya et le Tricolore a signé une victoire convaincante de 3 à 1.

Les Montréalais avaient disputé un bon match défensif lundi à Detroit, mais n'avaient pas été en mesure de marquer. Face aux Penguins mercredi, ils ont manqué d'opportunisme à l'attaque. Mais vendredi à Newark, tous les éléments étaient en place. 

«En général, c'est une bonne performance de tout le monde. Sur chaque trio, les joueurs ont bien fait ça, les défenseurs ont été extraordinaires et le gardien de but a été bon aussi. C'est une belle victoire», a souligné l'entraîneur-chef après la rencontre.

Les deux équipes se sont échangé un but en début de rencontre, en l'espace de 74 secondes - Alex Galchenyuk a répliqué au but de Steven Santini à peine 74 secondes plus tard et cette égalité a persisté jusqu'en troisième période.

C'est une pénalité à Karl Stollery qui aura fait la différence. Le défenseur a écopé d'un cinq minutes pour avoir donné de la bande, alors qu'il a assené une mise en échec que Therrien a qualifiée de «dangereuse» à Nathan Beaulieu. Ce dernier est resté au sol quelques instants, mais il est rapidement revenu au jeu.

Les Canadiens ont trouvé le meilleur moyen de faire payer l'indiscipline des Devils, en marquant deux fois sur ce jeu de puissance. Shea Weber a d'abord inscrit son neuvième en avantage numérique de la saison, marqué comme à peu près tous les autres, soit d'un puissant tir sur réception de la pointe. Puis Max Pacioretty a enfilé le but d'assurance une 1 min 22 s plus tard. 

«C'est ce qui me satisfait, le fait qu'on ait répondu de la bonne façon à ce coup, je dirais», a mentionné Therrien.

Très peu de tirs

Le gardien de but Al Montoya a signé une quatrième victoire d'affilée et il n'a eu besoin que d'effectuer 16 arrêts pour y arriver. À mi-chemin dans le match, il n'avait été testé qu'à trois reprises. Pas évident de rester concentré lorsqu'on est de longues minutes sans recevoir de tirs.

«C'était difficile, mais je prendrais ça tous les soirs. L'équipe a été fantastique devant moi et à ce moment, c'était 1 à 1.Toute ma concentration allait sur l'arrêt suivant que je devais faire. Les gars ont fait un boulot phénoménal et je voulais simplement faire le prochain arrêt, ils ont connu toute une soirée», a dit le gardien, qui a également souligné le travail de l'attaque à cinq.

 «Accorder un seul but, c'est bien. Marquer trois buts - en avantage numérique - l'est aussi, mais on aurait pu en avoir plus. On a eu beaucoup d'occasions de le faire. Je crois qu'on a joué un solide match à l'étranger en général, mais en même temps, il ne faut pas trop s'exciter parce qu'on a un match demain (samedi)», a indiqué Galchenyuk, qui a semblé avoir retrouvé sa vitesse de croisière à son quatrième match depuis son retour au jeu.

Les Canadiens auront en effet peu de temps pour savourer cette victoire alors qu'ils seront de retour sur la glace dès samedi soir au Centre Bell, face aux Sabres de Buffalo.

 

En voir plus