Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Les nouveaux donnent le ton

Les Canadiens offrent une solide performance à New York

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

NEW YORK - Une solide performance à New York. C'est de cette façon que les Canadiens ont amorcé leur voyage de 10 jours, samedi soir, avec un gain de 4 à 1 contre les Rangers. 

Ce long périple commence donc dans la bonne humeur, avec une cinquième victoire de suite. Le Tricolore conserve ainsi son avance de six points sur les Sénateurs - deuxièmes dans la section atlantique - puisque ceux-ci l'ont aussi emporté samedi soir, tout comme les Bruins, qui n'ont que deux points de retard sur la formation ottavienne.

Claude Julien n'aurait pas pu demander mieux pour son deuxième match au Madison Square Garden en 11 jours.

Carey Price a été excellent avec 26 arrêts, le CH a remporté au total 63% de ses mises en jeu, n'a offert aucun jeu de puissance aux Rangers - les premières pénalités ont été décernées à la 57e minute de jeu, des mineures à Brendan Gallagher et Marc Staal - et a mis à l'épreuve le gardien Henrik Lundqvist 35 fois.

«Ce soir, on a joué un bon match, comme on devait le jouer sur la route. On a été solides du début à la fin. C'est une des très bonnes performances dans toutes les facettes du jeu. On s'est bien défendus, on a minimisé les chances de marquer et on a bien joué la rondelle. Notre exécution était meilleure que lors du dernier match. On doit continuer de faire ce genre de choses pour connaître du succès», a indiqué Julien, qui a maintenant une fiche de 6-2-0 à la barre de l'équipe.

Ses hommes sont sortis en lion. Selon plusieurs joueurs, la première présence de deux nouveaux dans la formation, soit Steve Ott et Andreas Martinsen, et aussi celle de Jordie Benn, qui en était à son troisième match avec l'équipe, y est pour beaucoup.

Le quatrième trio, surtout, a donné le ton au match à sa façon. Martinsen, Ott et Torrey Mitchell ont donné confiance à leurs coéquipiers en se dressant face aux meilleurs joueurs adverses.

«Les nouveaux ont amené beaucoup d'énergie, mais ils ont aussi bien joué. Ce soir, notre quatrième trio n'a pas joué comme un quatrième trio. Il a été très solide et a eu des chances de marquer. Il a été très fiable, au point où on était à l'aise de les envoyer contre les gros trios de l'autre équipe. Ça nous a donné confiance, a dit Julien lors de son point de presse.

«Ott est très bon sur les mises en jeu et c'est un vétéran qui a beaucoup d'expérience. Il sait comment jouer dans des situations comme ça. Il nous a donné ce qu'on voulait», a ajouté l'entraîneur-chef.

«Les nouveaux insérés dans la formation nous ont donné beaucoup d'énergie», a confirmé Gallagher.

Video: Max Pacioretty sur l'apport des nouveaux

Une bête

Dans le vestiaire après le match, il semblait y avoir une thématique. Tous s'entendaient pour dire que Martinsen était, disons… imposant.

«Juste à le regarder, on peut dire que ce jeune-là est un monstre. C'est une grande force pour nous et je pense que c'est ce que l'équipe cherchait. Il a fait du bon boulot», a souligné Jordie Benn, qui a inscrit le troisième but des siens.

«Marty est une bête. Il a distribué quelques grosses mises en échec. Ç'a eu un effet d'entraînement sur les autres joueurs», a renchéri le capitaine Max Pacioretty, auteur de deux mentions d'aide. 

«Martinsen est un gros bonhomme qui patine bien, il est physique et il a fait de bons jeux», a ajouté Julien.

Le principal intéressé était surtout heureux d'avoir pu faire bonne impression auprès de ses nouveaux collègues.
«C'était important de connaître un bon match et de montrer à tout le monde que je peux jouer. Je voulais gagner le

respect de mes coéquipiers. C'était important de donner le ton. C'est pour ça qu'on m'a emmené ici et c'est ce que je dois apporter au jeu. Il se peut qu'on joue contre les Rangers en séries, alors on voulait leur montrer que ça ne sera pas une partie de plaisir pour eux», a-t-il dit.

Video: Andreas Martinsen sur son premier match avec le CH

Des buts qui font du bien

Les quatre buts des Canadiens ont chacun leur petite histoire.

D'abord, celui de Shea Weber a été marqué grâce à une déviation… sur un défenseur des Rangers. 

Puis Artturi Lehkonen a mis fin à une disette de 17 matchs sans but. Sur la séquence, il a complété un jeu parfait de

Pacioretty et de Phillip Danault, le tout alors qu'il était sur ses genoux.

Video: MTL@NYR : Artturi Lehkonen fait 2-0

«Je ne l'ai pas vu entrer, parce que j'étais en train de voler vers la bande, mais c'était bien de marquer», a-t-il admis après coup.

En fin de deuxième période, ç'a été au tour d'Andrew Shaw de jouer un peu de chance. Lundqvist a complètement perdu la rondelle de vu et était immobile de l'autre côté de son demi-cercle pendant que l'attaquant contournait le filet pour marquer dans une cage quasi béante.

«Je cherchais à passer à quelqu'un dans l'enclave, mais j'ai réalisé qu'il n'avait aucune idée où se trouvait la rondelle. Un but chanceux», a expliqué le numéro 65.

Aimerait-il mieux une version dans laquelle on dit qu'il a été trop rapide pour le gardien ?

«On va y aller avec ça. J'étais trop rapide», a-t-il répondu en souriant.

Pour terminer la soirée en beauté, Benn a inscrit son troisième de la saison. L'attente n'aura pas été trop longue pour celui qui disait que remplir le filet n'était pas son boulot.

«Ça veut dire beaucoup pour moi. Ce n'est pas quelque chose qui fait partie de mon jeu tous les soirs, mais c'est un bonus pour moi. C'était bien de voir le disque dans le filet», a dit le défenseur barbu.

Tout ça n'est donc qu'un début, puisque l'équipe s'envolera dimanche pour Vancouver pour le premier d'une série de trois matchs contre les équipes de l'Ouest canadien.

 

En voir plus