Skip to main content
Официальный сайт Canadiens de Montréal

Au-delà du pointage

La troupe de Claude Julien a démontré de belles choses dans la défaite face aux Capitals

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

MONTRÉAL - Il y a de ces matchs où le pointage ne reflète pas vraiment l'allure de la rencontre. La défaite de 4 à 2 des Canadiens aux mains des Capitals de Washington, mercredi au Centre Bell, en fait partie.

Les hommes de Claude Julien ont démontré de belles choses et on a pu avoir un aperçu des étincelles que pourrait éventuellement provoquer le trio de Max Pacioretty, Jonathan Drouin et Ales Hemsky - le capitaine a marqué sur un tic-tac-toe parfait en avantage numérique avec l'aide de ses deux compagnons de trio - et on a aussi (encore) vu la détermination de Charles Hudon.

Le jeune Québécois a dit avant le début du camp qu'il arrivait avec le couteau entre les dents. Eh bien sa solide performance de mercredi confirme qu'il ne l'a toujours pas lâché.

Video: Hudon sur sa performance

«Notre trio démontre de belles choses depuis le début du camp et ç'a continué ce soir. La première période n'a pas été facile, mais on a eu du momentum avec les avantages numériques en deuxième. On a davantage eu possession de la rondelle, on n'était plus juste en train de la chasser. Ç'a été un bon premier match pour moi, mais maintenant je dois travailler encore plus fort et être prêt pour le prochain», a indiqué Hudon après la rencontre, au cours de laquelle il a marqué un but sur un tir parfait, en supériorité numérique.

Même s'il se démarque à chacune de ses présences sur la glace - autant à l'entraînement que dans le match intraéquipe et la rencontre face aux Capitals -, l'attaquant de 23 ans est loin d'être rassasié. 

«Ce n'est pas fini. Je suis encore loin [de la LNH]. J'ai des choses à apprendre comme chaque joueur, chaque année. C'est sûr que je suis encore en train d'apprivoiser le niveau, mais j'ai plus confiance en mon lancer, en créant des jeux. Avant, je me débarrassais plus de la rondelle, mais là, je suis plus à l'aise, j'ai encore plus de jeux que je peux faire avec mes coéquipiers, alors je dois continuer», a poursuivi le numéro 54, qui fait tourner bien des têtes depuis le début du camp.

Video: WSH@MTL : Hudon marque d'un lancer sur réception

«Charles continue à se démarquer. On est extrêmement satisfaits de son camp. C'est un gars qui veut rester ici et il fait tout pour se démarquer, alors tant mieux pour lui, on aime bien ce qu'il nous apporte depuis le début du camp», a mentionné Julien lors de son point de presse d'après-match.

Un autre qui attire l'attention est bien évidemment Drouin. Après des semaines - des mois - d'attente, le Québécois a enfin joué un premier match dans l'uniforme de son équipe d'enfance. 

«C'était cool. J'ai eu quelques frissons en embarquant sur la glace, même à la période d'échauffement. C'était bien d'avoir un premier match après s'être autant entraîné durant l'été. Je pense que ç'a bien été pour notre équipe, alors c'était une belle première expérience au centre et au Centre Bell», a dit la nouvelle coqueluche de l'équipe.

Video: Drouin sur son premier match avec les Canadiens

Les Canadiens ont bénéficié de neuf supériorités numériques - oui, neuf! -, ce qui fait que son trio a pu essayer plusieurs choses avec un homme en plus sur la glace.

«On n'essaie pas de trop forcer les choses. On avait beaucoup d'options sur cette unité ce soir - Hemsky était une belle option en fond de territoire, même chose pour Weber, Streit et Max. Je pense qu'on a bien fait, plus le match avançait - on se trouvait un peu plus facilement sur la glace et Hemsky a fait un beau jeu sur le but de Max», a analysé Drouin.

Ce dernier doit toutefois s'habituer aux nouvelles règles des mises en jeu, comme à peu près tous les joueurs. 

«On pense trop en ce moment : est-ce que mes pieds sont corrects, est-ce que mon bâton est correct? On oublie presque qu'on est dans le cercle des mises en jeu et l'arbitre laisse tomber la rondelle. Des fois, on n'est presque pas prêts! Je pense qu'on va s'habituer, mais ils sont un peu stricts en ce moment», a dit le numéro 92.

À la ligne bleue, deux joueurs ont donné leurs premiers coups de patin dans la LNH et ils se sont très bien débrouillés. Le jeune Victor Mete et le vétéran de la KHL Jakub Jerabek ont tous les deux démontré de belles choses, en plus d'obtenir les mentions d'aide sur le but d'Hudon.

Julien avait de bons mots à dire sur Mete, qui a obtenu quelques présences avec Weber.

«Je l'ai trouvé bon ce soir, surtout à son premier match dans la LNH. Ça démontre déjà son caractère. Il a peut-être un petit gabarit, mais il a déjà beaucoup de caractère. Il n'a pas froid aux yeux, rien ne l'intimide et j'ai trouvé qu'il a bien réagi, même en se faisant frapper au début. Il a bien patiné, bien bougé la rondelle et ce sont des choses comme ça qu'on voulait voir. C'est positif pour lui et pour nous», a indiqué le pilote, qui s'est aussi dit satisfait du jeu de Jerabek.

Les Canadiens joueront un deuxième match en deux soirs jeudi, alors que les Devils du New Jersey seront en ville. Avec un calendrier aussi chargé, Julien a confirmé qu'il faudra attendre encore quelques jours avant d'assister à une vague de retranchements.

En voir plus