Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Dans le calepin - 3 décembre

Le Tricolore à la recherche d'une étincelle pour relancer son attaque

par Vincent Régis @canadiensmtl / canadiens.com

LOS ANGELES - Les Canadiens se sont entraînés samedi après-midi au centre d'entraînement des Kings de Los Angeles à El Segundo, en préparation pour leur affrontement du lendemain.

RADULOV, QUATRIÈME ATTAQUANT

L'entraînement a commencé avec quelques exercices d'avantage numérique, durant lesquels on a pu apercevoir Alexander Radulov utilisé comme quatrième attaquant sur la première unité, une stratégie qu'on devrait revoir durant la partie de dimanche.Tweet from @CanadiensMTL: ��a commence avec des exercices d'avantage num��rique // Working on special teams to start #GoHabsGo pic.twitter.com/xZiouWD7sl

«Il faut trouver une façon d'être plus productifs offensivement, donc on y va avec quatre attaquants et un défenseur, a expliqué Michel Therrien. Il est capable de bien alimenter ses coéquipiers. C'est une expérience qu'on a tentée en troisième période hier [vendredi] et qu'on va réessayer demain.»

La nouvelle stratégie aura un impact sur Shea Weber, qui devra ajuster son positionnement.

«Il est productif sur le côté opposé avec son puissant lancer, mais on croit qu'il peut prendre un bon lancer, même s'il est dans le milieu. Ça nous donne différentes options», a poursuivi le pilote de la formation montréalaise.

Weber, qui a inscrit sept buts cette saison sur le jeu de puissance, abondait dans le même sens.

«Tu ne veux pas avoir qu'une seule arme en avantage numérique. Tu dois avoir différentes options pour avoir un bon mouvement de rondelle», a ajouté le défenseur.Video: Shea Weber on Alexander Radulov

DES CHANCES DE MARQUER, MAIS PAS DE BUTS

Avec une moyenne de seulement deux buts par rencontre à ses neuf derniers matchs, le Tricolore est à la recherche de l'étincelle qui pourra ranimer son attaque, qui roulait à plein régime au début de la saison.

«On fait beaucoup de bonnes choses. L'intensité est là, on a un bon contrôle de la rondelle, on crée beaucoup de bonnes chances de marquer, mais présentement, on éprouve de la difficulté à compter, a expliqué Therrien. Au début de la saison, on marquait à peu près un but aux cinq chances de marquer. Présentement, on enfile un but aux 9,5 chances de marquer. Les chances sont là, mais il faut trouver une manière d'en profiter.»

La solution pourrait provenir du trio formé de Max Pacioretty, Alex Galchenyuk et Radulov, qu'on a vu pour la première fois en deuxième période vendredi soir à San Jose. 

«Il y a beaucoup de talent sur ce trio, tout le monde peut passer, tout le monde peut tirer. Nous croyons pouvoir bâtir là-dessus, a indiqué Galchenyuk, qui a inscrit deux buts à ses cinq derniers matchs. Il faut être plus agressifs, envoyer des rondelles au filet et ne pas gaspiller nos lancers. Je ne crois pas que c'est de la malchance, il faut simplement continuer à se battre et trouver des façons de créer des occasions de marquer.»Video: Alex Galchenyuk sur Radulov

PRICE FACE AUX KINGS

Michel Therrien a par ailleurs confirmé que Carey Price amorcera dimanche un septième départ consécutif devant le filet des Montréalais. Le numéro 31 présente une fiche de 5-1-0 en six matchs face aux Kings depuis le début de sa carrière.

En voir plus