Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Boucler la boucle

Hemsky revient au Québec 15 ans après son passage dans la LHJMQ

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

BROSSARD - C'est au Québec que tout a commencé pour Ales Hemsky et c'est là où ça va se poursuivre pour le Tchèque, puisqu'il vient d'accepter un contrat d'un an avec les Canadiens, 17 ans après avoir faits ses débuts dans la LHJMQ avec les Olympiques de Hull.

«J'ai commencé au Québec quand j'avais 16 ou 17 ans. J'ai de bons souvenirs là-bas et j'y connais encore des gens. Quand les Canadiens ont appelé, j'étais excité. Montréal est une belle ville, une belle ville de hockey, comme tout le monde le sait», a-t-il dit lors de sa conférence téléphonique, en direct de la République tchèque.

L'attaquant de 33 ans est aussi convaincu qu'il se joint à une excellente formation.

«Ils ont toute une équipe, avec un très bon gardien. C'est une équipe qui peut rivaliser pour une coupe Stanley, alors je pense que ce sera très bien pour moi», a indiqué Hemsky, qui a inscrit 572 points en 838 matchs dans la LNH depuis le début de sa carrière.

Le joueur de 6 pi et 185 lb n'a disputé que 15 rencontres la saison dernière avec les Stars de Dallas, puisqu'il a subi une déchirure du labrum à une hanche à la Coupe du monde de hockey et qu'il a été opéré en octobre. Au départ, on parlait d'une absence de cinq à six mois, mais il est revenu un peu plus tôt que prévu.

«J'ai recommencé à jouer après quatre mois et je me suis senti bien. C'est pour ça que je suis sûr de pouvoir jouer au même niveau que je le faisais avant et que je peux aider Montréal à gagner la coupe Stanley, a-t-il affirmé.

Video: DAL@ARI: Hemsky réplique avec un beau but

«J'ai vu quelques médecins en Europe, car je voulais avoir leur opinion, pour voir si quelque chose clochait et ils étaient très positifs. Je m'entraîne donc à 100% et je suis de retour à 100%. Je suis certain que je serai prêt pour le camp d'entraînement, prêt pour la saison. J'ai très hâte», a ajouté celui qui devrait porter le numéro 83 à Montréal.

Hemsky a déjà discuté un peu avec le directeur général de sa nouvelle équipe, Marc Bergevin, ainsi que brièvement avec l'entraîneur-chef Claude Julien. Quant à savoir quel rôle il sera appelé à jouer au sein de la formation, il affirme qu'il est encore tôt pour le dire, mais qu'il est prêt à toute éventualité.

«J'ai été habitué à jouer tous les rôles à Dallas. Je vais voir, mais peu importe où ils me placeront, je vais jouer. Ce n'est pas un problème», a-t-il mentionné.

Il a souligné que sous la gouverne de Lindy Ruff à Dallas, tous les joueurs étaient appelés à jouer de la même façon.

«Là-bas, tu pouvais jouer offensivement, mais tu devais être responsable avec la rondelle. Je pense que c'est ce qu'ils essaient de faire à Montréal et ça m'emballe», a-t-il dit.

Hemsky connaît déjà Tomas Plekanec, puisque les deux ont souvent représenté la République tchèque sur la scène internationale. Les deux compatriotes ne se sont pas parlé lundi, mais ils avaient déjà discuté de Montréal, si bien que le vétéran sait à quoi s'attendre. 

«J'ai parlé à quelques gars de Montréal. C'est une ville de hockey. Tout le monde sait comment c'est et j'ai joué là plusieurs fois, alors c'est excitant», a conclu la nouvelle acquisition du Tricolore.

 

En voir plus