Skip to main content

Une autre tape sur les doigts pour Galchenyuk

L'entraîneur Claude Julien exprime son mécontentement à l'endroit du jeune attaquant à l'issue de la défaite de 3-2 des Canadiens face aux Flames

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Alex Galchenyuk est de retour dans la niche du chien chez les Canadiens de Montréal. Le jeune attaquant qui flottait presque sur un nuage à la suite de sa performance de quatre passes dans la dégelée de 10-1 contre les Red Wings de Detroit, il y a à peine six jours, s'est fait taper de nouveau sur les doigts, jeudi.

L'entraîneur Claude Julien n'a pas mâché ses mots à l'issue de la défaite de 3-2 en prolongation contre les Flames de Calgary.

« Un joueur doit faire plus que marquer des buts. C'est pour tout le monde. Il faut qu'il soit meilleur sans la rondelle et qu'il gagne des batailles le long des rampes c'est important. Dans un match au score égal, il n'était pas tellement bon le long des rampes. J'ai pris la décision de raccourcir mon banc. »

Galchenyuk a été le joueur le moins utilisé du Tricolore, avec 9:18 de temps de jeu. Il n'a effectué que deux présences sur la glace en troisième période, pour 1:08 de temps de jeu.

Ce n'est pas la première fois que Julien lui fait des reproches. Jeudi, on a senti un brin d'impatience dans sa voix.

Julien a trouvé en général que ses troupiers ont de la difficulté à s'imposer le long des bandes ainsi que devant les filets.

Mercredi, au lendemain de la défaite de 4-3 face aux Blues de St. Louis, il avait mis l'accent sur des correctifs à apporter au cours de la séance d'entraînement. Il devra de nouveau le faire pour la séance de vendredi.

On dirait que le CH a de la misère à composer avec le style plus robuste des équipes de l'Association de l'Ouest.

« C'est un défi différent », a admis le joueur de centre Phillip Danault.

Julien a fourni en guise d'exemple la séquence du but égalisateur de Garnet Hathaway.

C'était rouge de coéquipiers autour du gardien Carey Price. Ça n'a pas empêché les blancs d'enfoncer la rondelle dans le but.

« Notre jeu près du filet nous a coûté le deuxième but, a relevé l'entraîneur. Nous devons être meilleurs à ce chapitre ainsi que le long des bandes. C'est l'objectif que nous poursuivons. Nous allons continuer de pratiquer. » 

Les Canadiens ont subi une deuxième défaite en autant de sorties cette semaine, après avoir connu une dernière semaine parfaite de quatre victoires. Le revers contre les Flames a visiblement fait plus mal que celui face aux Blues de St. Louis mercredi, même si le CH en a soutiré un point de classement.

Au final, il a laissé un point important sur la table.

Sur une note positive, il y a le rendement de l'ailier Daniel Carr depuis son rappel de l'équipe-école de Laval. Carr a réussi son deuxième but en quatre matchs et il totalise six points comme membre du quatrième trio en compagnie de Byron Froese et de Nicolas Deslauriers.

« Je me suis présenté au camp d'entraînement animé d'une attitude différente, a-t-il expliqué. Ce n'est pas parce que j'avais déjà évolué dans la Ligue nationale que je vais assurément avoir ma place. C'est la meilleure ligue de hockey au monde et vous devez continuellement prouver votre valeur. Cette saison, peu importe que je joue à Laval ou à Montréal, je veux simplement avoir du plaisir. »

La nouvelle approche qu'il met de l'avant donne des résultats positifs jusqu'à maintenant.

« Il nous donne ce à quoi nous nous attendons de lui, a mentionné Julien. Nous souhaitions voir le quatrième trio apporter une plus grande contribution à l'attaque et c'est ce qu'il fait depuis quelques matchs. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.