Skip to main content

Poolers : Trois joueurs qui pourraient vous aider cette semaine

Deux jeunes joueurs qui ont transité par la LAH récemment et un gardien qui revient d'une blessure sont à l'honneur

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

L'un des outils à la portée des poolers est le ballottage, là où se trouvent les joueurs non réclamés de leur ligue. Tout au long de la saison, je vais suggérer chaque semaine aux poolers quelques noms de joueurs qui pourraient se trouver au ballottage, et qui pourraient les aider pour la semaine à venir.

Sans plus tarder, voici trois joueurs que les poolers devraient cibler en vue de la prochaine semaine, et qui ont de bonnes chances d'être disponibles dans leur pool, puisqu'ils ont été réclamés dans moins de 30 pour cent des ligues sur Yahoo.

Poolers : Le top-100 des attaquants | Le top-50 des défenseurs | Le top-25 des gardiens

Veuillez prendre note que dans les ligues standard de Yahoo, les semaines commencent le lundi pour se terminer le dimanche.

Filip Hronek, Red Wings de Detroit (1 pour cent) - À sa deuxième saison complète chez les professionnels, le défenseur de 21 ans a fait la navette entre la LNH et la LAH, mais depuis son dernier rappel, il semble vouloir montrer qu'il est prêt à évoluer à temps plein avec les Red Wings. Depuis le 20 février, Hronek a été le défenseur le plus utilisé de Detroit avec une moyenne de 22:57 par match. Il a également été le meilleur pointeur parmi les arrières de la formation avec six points (six mentions d'aide) en huit parties. Deux de ses points ont été amassés en avantage numérique, et avec l'absence de Mike Green jusqu'à la fin de la saison, la place de Hronek devrait être assurée sur la première vague du jeu de puissance d'ici la fin du calendrier. Avec 16 points en 32 matchs dans la LNH et 23 points en 28 parties dans la LAH, Hronek a prouvé qu'il était capable de tenir son bout offensivement dans les rangs professionnels, et les poolers qui recherchent de l'aide pour la dernière ligne droite de la saison ainsi que ceux qui évoluent dans des ligues à long terme (keeper) devraient placer son nom près du sommet de leur liste.

Video: MIN@DET: Bertuzzi coupe le déficit en moitié

Troy Terry, Ducks d'Anaheim (1 pour cent) - À l'instar de Hronek, Terry fait quelques allers-retours entre la LNH et la LAH cette saison. Après avoir amorcé la saison à Anaheim, Terry est allé dominer avec les Gulls de San Diego, récoltant au moins un point à ses 11 premières parties. Rappelé le temps de quelques rencontres en cours de saison, Terry n'a jamais réussi à transposer son rendement de la LAH à la LNH. Il semble toutefois avoir trouvé ses repères depuis quelques matchs, avec une récolte de sept points (deux buts, cinq passes) à ses trois dernières rencontres. Il évolue d'ailleurs sur la première vague du jeu de puissance, ce qui lui a permis d'amasser deux de ces cinq points en avantage numérique. Terry fait partie de la prochaine génération d'espoirs de premier plan des Ducks qui seront sous peu appelés à prendre la relève de Ryan Getzlaf, Corey Perry et Ryan Kesler. Le directeur général Bob Murray, qui agit comme entraîneur par intérim, va vouloir lui donner toutes les chances de se faire valoir d'ici la fin de la campagne. Les Ducks seront en action quatre fois cette semaine, ce qui fait que Terry aura la chance de poursuivre sur sa lancée.

Video: MTL@ANA: Terry aide Fowler à battre un record

Brian Elliott, Flyers de Philadelphie (30 pour cent) - Si les Flyers de Philadelphie ont conservé des chances mathématiques de participer aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley, c'est en grande partie en raison du travail de leurs gardiens depuis quelques mois. Lorsque le jeune Carter Hart est tombé au combat, Elliott, fraîchement sorti de la liste des blessés, a pris la relève avec brio. Après une absence de trois mois, le vétéran de 33 ans a excellé à ses huit premières présences devant le filet, conservant un dossier de 4-1-1, une moyenne de buts alloués de 2,67 et un pourcentage d'arrêts de ,924. Il ne reste que quelques semaines à Elliott pour prouver qu'il peut encore rendre service à une équipe de la LNH, lui qui deviendra joueur autonome sans compensation le 1er juillet. Avec quatre matchs à l'horaire des Flyers cette semaine, Elliott devrait obtenir de deux à trois départs.

Video: PHI@NYI: Elliott se déplace et stoppe Eberle

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.