Skip to main content

Les Oilers échangent Hall aux Devils pour Larsson

Le New Jersey fait l'acquisition du premier choix au repêchage 2010 contre le quatrième choix en 2011

par Derek van Diest / Correspondant NHL.com

EDMONTON - Les Oilers d'Edmonton ont payé le gros prix pour mettre la main sur le défenseur droitier, capable de bien faire circuler la rondelle, dont ils avaient grand besoin. Mercredi, ils ont échangé Taylor Hall aux Devils du New Jersey en retour du défenseur Adam Larsson.


Hall, qui a 24 ans, a été le premier joueur réclamé lors du repêchage 2010 de la LNH et il a inscrit 26 buts et 65 points en 82 matchs cette saison. L'ailier gauche a totalisé 132 buts et 328 points en six campagnes avec les Oilers. Il a atteint le cap des 20 buts à quatre reprises.

« C'est décevant ; j'ai été là pendant six saisons, ce qui m'a permis de tisser des liens avec l'équipe, la ville et les partisans, a souligné Hall. Je suis déçu parce que je ne pourrai pas voir où tout ça va mener. Mais je suis heureux d'aller jouer pour une équipe qui veut m'avoir. Non pas qu'Edmonton ne voulait pas de moi, mais je me sens un peu frustré de la tournure des événements. Cela dit, je suis fébrile à l'idée d'aller jouer au New Jersey et de me voir offrir cette nouvelle opportunité. »

 


Hall était la pierre d'assise de la reconstruction des Oilers qui a suivi le printemps 2006, année où Edmonton s'est rendu en Finale de la Coupe Stanley et s'y est incliné en sept matchs. Il faisait partie d'un groupe de quatre joueurs que les Oilers ont repêché au tout premier rang au fil des ans, les autres étant les attaquants Ryan Nugent-Hopkins (2011), Nail Yakupov (2012) et Connor McDavid (2015).

 


« Taylor était un membre de longue date ici, il a été un très bon joueur pour nous, c'est quelqu'un qui donne tout sur la glace et j'éprouve beaucoup de respect à son égard, a déclaré le directeur général des Oilers Peter Chiarelli. Au cours des quatre ou cinq derniers mois, j'ai publiquement fait savoir que nous étions en quête de défenseurs, que nous devions renflouer notre brigade défensive ; nous avons fait nos recherches et ceci est le prix qu'il fallait payer. »

 


En Hall, les Devils obtiennent des renforts à l'attaque dont ils avaient bien besoin. Ils ont pris le dernier rang dans la LNH pour les buts marqués cette saison, affichant une moyenne de 2,22 filets par rencontre. Le meilleur marqueur du New Jersey, Kyle Palmieri, auteur de 30 buts et 57 points, pourrait devenir joueur autonome sans compensation vendredi.

 


« J'étais un peu sous le choc, a reconnu Hall. Tu entends des choses pendant le [repêchage 2016 de la LNH] et après, mais tu restes quand même sous le choc quand ça devient réalité. Mais en même temps, je suis heureux de me retrouver avec une équipe qui veut de moi. »

 


Hall retrouvera un visage familier, le joueur de centre des Devils Adam Henrique. Ils ont été des coéquipiers dans la Ligue de hockey de l'Ontario à Windsor, équipe avec laquelle ils ont remporté deux championnats de la Coupe Memorial de suite, en 2009 et 2010.

 


« Taylor est un joueur dynamique qui est jeune et rapide, et qui change l'allure de notre équipe, a noté le directeur général des Devils Ray Shero. Nous estimons qu'il s'intègre bien dans la direction où nous voulons aller, dans l'approche que nous avons adoptée il y a un an, qui nous a amené à axer notre jeu sur la vitesse et l'offensive, où les joueurs se soutiennent les uns les autres. »

 


Hall a joué pour le Canada au Championnat du monde 2016 de la FIHG et il a alors remporté une deuxième médaille d'or de suite. Il a été le représentant des Oilers à l'occasion du Match des étoiles Honda 2016 de la LNH à Nashville.

 


« C'est malheureux qu'il s'agisse d'un joueur du calibre de Taylor, mais nous obtenons un très bon joueur en retour, a fait remarquer Chiarelli. Adam est un gaillard de six pieds trois pouces et il est à 210 livres en ce moment, je crois. C'est un joueur très intelligent et il lui a fallu un certain temps avant de trouver son rythme de croisière, mais il a eu une saison formidable cet hiver. Il fait bien circuler la rondelle, il est bon défensivement, il réagit bien quand on lui donne beaucoup de temps de glace, il peut jouer 25, 27, 28 minutes. Il est bon contre les meilleurs attaquants adverses et il a des habiletés qu'il n'a pas encore fini de nous révéler.

 


« C'est dommage qu'il faille procéder ainsi pour réaliser des transactions du genre, mais c'est un joueur que j'ai observé de près cette saison et j'ai pu constater que son niveau de jeu est à la hausse ; le moment était bien choisi pour aller le chercher. »

 


Larsson, qui a 23 ans, a été le quatrième joueur choisi au repêchage 2011 de la LNH. Il a marqué trois buts et amassé 15 aides en 82 rencontres cette saison, alors qu'il a surtout évolué au sein du premier duo d'arrières des Devils avec Andy Greene. Larsson a neuf buts et 64 points en 274 matchs dans la LNH.

 


« Je suis sous le choc en ce moment, mais je suis content d'aller à Edmonton, a déclaré Larsson à la radio des Oilers. Cette transaction constitue une surprise pour moi mais en même temps, je sais comment ça fonctionne. Je sais que je me joins à une équipe très jeune, qui compte quelques Suédois. C'est excitant. C'est toujours un choc de se faire échanger, mais je regarde les aspects positifs et je constate qu'avec tous les jeunes joueurs qu'ils ont, je vais facilement trouver ma place dans l'équipe. »

 


Larsson a eu droit à 22:30 de temps de glace par match en moyenne cette saison, un sommet en carrière pour lui. Il devrait jouer au sein du premier duo de défenseurs chez les Oilers, a affirmé Chiarelli. 

 


Edmonton a terminé au 29e rang dans la LNH cette saison et a raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la 10e année d'affilée. L'équipe a embauché Chiarelli le 24 avril 2015, neuf jours après que les Bruins de Boston l'eurent congédié.

 


Les Oilers déménageront dans un aréna au centre-ville, Rogers Place, la saison prochaine.


« Je n'ai pas des racines aussi profondes que celles de Taylor au sein de cette organisation, alors j'ai du respect pour ce qu'il ressent, tout comme j'ai du respect pour son niveau de jeu et son esprit de compétition. Je suis certain qu'il va connaître une très belle carrière au New Jersey, a affirmé Chiarelli. Il y a un statut qu'on donne à certains joueurs, un statut qui se mérite avec le temps, et Taylor est un de ceux-là. Le joueur que nous avons obtenu n'a pas encore ce statut parce qu'il est encore en pleine progression, mais il a les habiletés requises pour devenir un tel joueur, il a la passion, il a la taille et il a le talent. Je crois vraiment en ce joueur et au fait qu'il va nous aider. »

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.