Skip to main content

Kekalainen pourra-t-il convaincre Jones de rester à Columbus?

Le DG des Blue Jackets aura du pain sur la planche avec les contrats du défenseur, de Patrik Laine et de son futur entraîneur-chef

par Craig Merz / Correspondant indépendant NHL.com

COLUMBUS - Le futur de Seth Jones à Columbus est incertain, et ça devra être une des priorités des Blue Jackets durant une saison morte où les changements pourraient être nombreux.

Le défenseur amorce la dernière saison du contrat de six ans d'une valeur annuelle de 5,4 millions $ qu'il avait signé en juin 2016. Il pourrait parapher une prolongation de contrat durant la saison morte, mais Jones a indiqué qu'il allait analyser toutes les options quant à son futur. Il pourrait devenir joueur autonome sans compensation au terme de la campagne 2021-22.

À LIRE : Tortorella ne sera plus l'entraîneur des Blue Jackets | Les problèmes au centre ont causé la perte de Columbus

Le futur de Jones n'est pas le seul dossier qui nécessitera une réflexion chez les Blue Jackets. Ils devront remplacer John Tortorella au poste d'entraîneur-chef, lui qui a annoncé, dimanche, qu'il quittait l'équipe après six saisons à sa barre.

L'attaquant Patrik Laine peut devenir joueur autonome avec compensation cet été, et les Blue Jackets doivent trouver comment gérer leur situation devant le filet, puisque Elvis Merzlikins et Joonas Korpisalo ont prouvé qu'ils pouvaient être des gardiens numéro un. 

C'est toutefois le dossier Jones qui risque de retenir davantage l'attention.

« Je pense que c'est une situation qui se produit une seule fois dans une vie, et, oui, il y a beaucoup de pression et de gens qui vont t'approcher, a dit Jones, lundi. Je vais vraiment devoir prendre un pas de recul et réfléchir à ce que je veux. Je pourrais être très heureux ici, mais je commence à peine à tout décanter en ce moment. Je vais entrer en contact avec le directeur général Jarmo [Kekalainen] très bientôt. 

« Je ne vais assurément pas prendre une décision maintenant. Je suis ici pour encore une année. On verra ce qui arrivera par la suite. »

L'arrière de 26 ans a amassé 28 points en 56 matchs, en plus d'être le joueur le plus utilisé de l'équipe avec une moyenne de temps de glace de 25:14 par rencontre. Ses 223 points en 381 parties sont un sommet dans l'histoire de la concession chez les défenseurs. Il est adjoint au capitaine et il a représenté l'équipe trois fois au Match des étoiles.

Jones est fort probablement le visage des Blue Jackets depuis le départ de Nick Foligno, qui a été échangé aux Maple Leafs de Toronto le 11 avril. 

« Tout le monde connaît son importance comme personne et comme joueur pour cette ville et cette organisation », a mentionné le défenseur Zach Werenski.

Video: CBJ@TBL: Jones ouvre la marque sur un tir frappé

La version 2021-22 des Blue Jackets pourrait être très différente de celle qui a terminé dernière de la section Centrale Discover (18-26-12) et qui a raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois en cinq saisons.

Kekalainen devait rencontrer lundi un groupe de joueurs vétérans pour discuter de son rôle dans la recherche d'un nouvel entraîneur.

« Ce sera la décision de Jarmo, mais je pense que ce n'est jamais une mauvaise chose de demander aux gars ce qu'ils en pensent », a souligné Oliver Bjorkstrand.

Le remplaçant de Tortorella, qui, selon Kekalainen, pourrait être nommé avant l'ouverture du marché des joueurs autonomes, le 28 juillet, est l'une des nombreuses décisions qui devront être prises pendant l'entre-saison.

Kekalainen et Laine ont chacun exprimé leur optimisme quant à l'avenir de l'attaquant à Columbus. Laine a été acquis dans un échange avec les Jets de Winnipeg, en compagnie de l'attaquant Jack Roslovic, pour le centre Pierre-Luc Dubois le janvier. 23, mais il n'a pas produit comme on l'espérait. Laine a amassé 21 points en 45 matchs après la transaction.
 
Les Blue Jackets pensaient avoir mis la main sur un attaquant qui changerait le visage de leur équipe en Laine, mais ses performances dans le système défensif des Blue Jackets ont incité Tortorella à le laisser sur le banc à plusieurs reprises.

Laine a mis la faute sur ses épaules, plutôt que celles de Tortorella.

« Ce n'est pas la faute du système. C'est ma faute. Je ne pense pas que ce soit important qui est derrière le banc. Je dois continuer à aller sur la glace et faire ce que j'ai à faire. C'est ce que je n'ai pas accompli cette année, mais je compte réussir l'an prochain.

« J'aime ça ici et je veux rester ici, je vous l'assure. »

Kekalainen a déclaré que les Blue Jackets feraient tout ce qui était en leur pouvoir pour mettre sous contrat le joueur de 23 ans, qui a marqué 110 buts au cours de ses trois premières saisons dans la LNH après avoir été sélectionné au deuxième rang par les Jets au Repêchage 2016.

Merzlikins et Korpisalo voudront peut-être rester tous les deux, mais il ne sera peut-être pas possible de garder les deux gardiens. Ils se sont séparé les départs au cours des deux dernières saisons et chacun a été en mesure de démontrer qu'il pouvait être un gardien numéro un. 

Merzlikins (8-12-5, moyenne de buts accordés de 2,77, pourcentage d'arrêts de ,916, deux blanchissages, 28 matchs) et Korpisalo (9-13-7, m.b.a. de 3,30, pourcentage d'arrêts de ,894, 33 matchs) ont chacun 27 ans et peuvent devenir joueurs autonomes sans compensation après la saison 2021-2022.

« Personne n'est stupide, a affirmé Merzlikins. On comprend qu'il y a deux gardiens numéro un sur la même équipe. Je ne pense pas qu'on va demeurer ici les deux, mais on ne sait jamais.

« Si on reste ici les deux, ce sera très bon pour l'organisation, mais je ne pense pas qu'il sera heureux ou que je le serai. »

Les Blue Jackets ont perdu plusieurs joueurs de haut niveau lors des dernières années. Le gardien Sergei Bobrovsky et les attaquants Artemi Panarin et Matt Duchene ont quitté via le marché des joueurs autonomes au terme de la saison 2018-19, alors que Dubois et l'attaquant Josh Anderson ont chacun demandé à être échangés. Anderson a été envoyé aux Canadiens de Montréal contre l'attaquant Max Domi et un choix de troisième ronde le 6 octobre dernier.
 
Il y a une perception que les Blue Jackets ne peuvent ni garder leurs joueurs vedettes ni recruter des joueurs autonomes d'élite, ce qui laisse croire qu'il pourrait être difficile de convaincre Jones et d'autres joueurs de rester. 

« Je ne pense pas que ce soit un problème avec la ville de Columbus, pas du tout. Les gens lui donnent mauvaise réputation sans fondement, a souligné Jones. Ce sont certaines des choses que je compte discuter avec Jarmo, mais je pense que le bouche-à-oreille voyage lorsqu'on parle de certaines choses, et on doit trouver le moyen de devenir une destination pour les joueurs autonomes dans le futur afin de devenir une meilleure équipe. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.