Skip to main content

L'avenir s'annonce prometteur pour les Red Wings

Les espoirs de Detroit ont joué un rôle important dans la conquête de la Coupe Calder des Griffins de Grand Rapids

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Journaliste NHL.com

Les Red Wings de Detroit ont raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois en 26 saisons, mais l'organisation a néanmoins remporté un championnat, ce qui représente une étape positive vers l'avenir.

Les Griffins de Grand Rapids, le club-école de Detroit dans la Ligue américaine de hockey, ont remporté la Coupe Calder pour la deuxième fois en cinq ans en battant le Crunch de Syracuse mardi. Il y a eu des chandails des Red Wings parmi la salle comble de 10 834 spectateurs au Van Andel Arena. Il y a eu des pieuvres sur la glace.

Plus important, il y a eu des espoirs qui ont joué à un niveau élevé, ainsi que des espoirs qui ont appris ce qu'il fallait faire pour gagner dans les séries en tant que professionnels.

« Nous avons connu une saison très décevante à Detroit, a affirmé le directeur général des Red Wings Ken Holland mercredi. À environ deux heures de chez nous, à Grand Rapids, au Michigan, avec certains joueurs qui feront partie des Red Wings à l'avenir, ils sont parvenus à jouer au hockey jusqu'en mi-juin. »

Les Red Wings ont fini au 14e rang dans l'Association de l'Est. Ils veulent être en lice pour une place en séries en 2017-18, leur première saison dans le nouveau Little Caesars Arena. C'est un objectif réaliste si certains joueurs s'améliorent, comme l'attaquant Justin Abdelkader et le gardien Petr Mrazek, et si les jeunes attaquants comme Andreas Athanasiou, Dylan Larkin et Anthony Mantha passent à la prochaine étape.

Mais ils savent qu'ils ne sont présentement pas des prétendants à un titre de la Coupe Stanley. Afin de retourner à ce niveau, ils devront repêcher et développer des joueurs selon un plan à long terme.

C'est la raison pour laquelle Holland a expliqué au directeur général des Golden Knights de Vegas George McPhee qu'il n'allait pas échanger des choix à Vegas afin d'empêcher McPhee de sélectionner un joueur particulier lors du repêchage d'expansion de la LNH. Les Red Wings protégeront sept attaquants, trois défenseurs et un gardien quand Holland soumettra sa liste à la ligue avant 17 h (H.E.) samedi. Les sélections de Vegas seront annoncées lors du Gala de la LNH mercredi.

« Nous allons la soumettre et il pourra choisir un joueur », a dit Holland.

C'est la raison pour laquelle le repêchage de la LNH à Chicago le 23 et 24 juin sera crucial. Les Red Wings possèdent le neuvième choix, leur plus haut choix depuis qu'ils ont sélectionné l'attaquant Martin Lapointe avec le choix no 10 en 1991, et des choix dans chaque ronde suivante, incluant quatre choix en troisième ronde et deux en sixième. Ils devront en profiter au maximum.

Et c'est également la raison pour laquelle la victoire de la Coupe Calder a été encourageante.

L'attaquant Tyler Bertuzzi, 22 ans, a remporté le trophée Jack A. Butterfield, remis au meilleur joueur des séries éliminatoires. Sélectionné en deuxième ronde (no 58) en 2013, il a amassé 19 points (neuf buts) en 19 rencontres.

Le joueur de centre Tomas Nosek, un joueur autonome non repêché âgé de 24 ans, a fini au troisième rang dans la LAH avec 22 points (10 buts) pendant les séries. L'attaquant Evgeni Svechnikov, un choix de première ronde (no 19) en 2015, a récolté 12 points (cinq buts).

Chaque joueur devrait jouer pour les Red Wings à un certain moment la saison prochaine. Un ou deux d'entre eux pourraient décrocher un poste dans l'équipe à la suite du camp d'entraînement.

Le gardien Jared Coreau, un joueur autonome non repêché qui a disputé 14 matchs avec les Red Wings cette saison, a présenté une fiche de 15-4 avec une moyenne de buts alloués de 2,89 et un pourcentage d'arrêts de ,909 dans les séries. Il pourrait rivaliser avec Mrazek et Jimmy Howard, selon ce qui se passe au cours de la saison morte.

« C'était un parcours important pour Jared et pour sa confiance, a dit Holland. Nous verrons ce que l'avenir nous réserve en ce qui concerne les gardiens. »

Dominic Turgeon, un choix de troisième ronde (no 63) en 2014, s'est imposé comme joueur de centre défensif qui excelle en infériorité numérique.

Joe Hicketts, 21 ans, et Dan Renouf, 23 ans, ont évolué au sein de la brigade défensive après ne pas avoir été repêchés. Hicketts a représenté le Canada deux fois au Championnat mondial junior, une fois comme capitaine.

« Il est petit, mais il veut être un de ces joueurs qui défient la chance », a commenté Holland.

Il y a eu également le défenseur Dennis Cholowski, 19 ans, un choix de première ronde (no 20) en 2016; le joueur de centre Axel Holmstrom, 20 ans, un choix de septième ronde (no 196) en 2014; le défenseur Filip Hronek, 19 ans, un choix de deuxième ronde (no 53) en 2016; le défenseur Vili Saarijarvi, 20 ans, un choix de troisième ronde (no 73) en 2015; et l'attaquant Givani Smith, 19 ans, un choix de deuxième ronde (no 46) en 2016.

Holmstrom a disputé quatre matchs des séries pour Grand Rapids, Hronek en a disputé deux et les autres n'en ont disputé aucun. Mais chaque joueur a passé du temps avec les Griffins et le directeur du développement des joueurs des Red Wings Shawn Horcoff. Holmstrom, Hronek et Saarijarvi devraient évoluer à Grand Rapids en 2017-18. Les autres devraient retourner à leur équipe junior, mais ils seront mieux préparés quand viendra le temps de faire le saut dans les rangs professionnels.

« C'est une expérience incroyable pour ces joueurs, a déclaré Holland. Même s'ils n'ont pas joué des matchs, ils ont fait la deuxième meilleure chose. Ils se sont entraînés chaque jour. Shawn Horcoff les a ramenés au gym chaque jour. Ils ont voyagé. Ils ont vécu l'expérience. »

Les Red Wings veulent maintenir une culture gagnante à chaque niveau de l'organisation alors qu'ils tentent de retourner dans les séries éliminatoires et de remporter de nouveau la Coupe Stanley. Une conquête de la Coupe Calder ne peut que les aider.

En voir plus