Skip to main content

Le premier trio de l'Avalanche est réuni et s'impose dans le match no 2

Rantanen, Landeskog et MacKinnon ont amassé un total de cinq points contre les Sharks pour aider à niveler la série

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

SAN JOSE - L'Avalanche du Colorado a trouvé une formule gagnante en réunissant ses trois meilleurs pointeurs au cours du match no 2 de leur série de deuxième ronde de l'Association de l'Ouest contre les Sharks de San Jose dimanche.

Nathan MacKinnon et Gabriel Landeskog ont tous deux récolté un but et une passe, tandis que Mikko Rantanen, qui est revenu sur le premier trio en début de deuxième période, a amassé une mention d'aide pour aider l'Avalanche à créer l'égalité 1-1 dans cette série quatre de sept en vertu d'un gain de 4-3. 

Le match no 3 aura lieu au Colorado mardi (22 h (HE); NBCSN, CBC, SN, TVAS).

À LIRE AUSSI: L'Avalanche remporte le match no 2 et crée l'égalité face aux Sharks

Alors que l'Avalanche tirait de l'arrière 1-0 après la première période, l'entraîneur Jared Bednar a décidé de muter Rantanen, qui a amorcé la série sur le deuxième trio en compagnie de Colin Wilson et Carl Soderberg, sur la première unité à la place d'Alexander Kerfoot.

Cette décision a rapporté avec deux buts en période médiane, de Landeskog à 8:21 puis de Tyson Barrie (avec l'aide de Landeskog et Rantanen) à 16:31, pour placer le Colorado en avant pour de bon.

Video: COL@SJS, #2: Barrie frappe d'un laser

« La chimie entre nous provient du fait que nous avons joué plus de 150 matchs ensemble au cours de deux dernières saisons, alors nous n'avons pas vraiment besoin de nous parler, a expliqué Rantanen à propos du changement de trio en cours de match. Il y a plusieurs bons joueurs dans cette équipe et ça ne change pas grand-chose que ce soit Kerfoot qui joue avec eux et que j'évolue avec [Wilson]. Je suis à l'aise avec ces deux options, mais si l'entraîneur décide de nous placer ensemble, nous devons montrer la voie.

« Lorsque nous jouons ensemble, nous tentons de prendre le contrôle du match. »

Depuis qu'ils ont perdu 4-0 contre les Flames de Calgary dans le match no 1 de la première ronde, MacKinnon et Rantanen ont produit de manière constante pour le Colorado. MacKinnon (quatre buts, sept passes) et Rantanen (cinq buts, six passes) ont tous deux obtenu 11 points au cours d'une séquence de six matchs avec au moins un point. L'Avalanche a conservé un dossier de 5-1 pendant cette séquence.

« Tout le monde fait simplement son travail », a noté Landeskog, qui a amassé six points (deux buts, quatre passes) en sept matchs des séries. « Notre travail à nous est de stimuler l'offensive de l'équipe. Ça se passe bien certains soirs, et moins bien lors de certaines parties, mais en séries, il faut tenter de trouver un moyen que ça fonctionne chaque soir. Ce soir, j'ai trouvé que nous avons bien travaillé dans le fond de leur territoire, et nous avons pu être récompensés pour notre travail acharné. »

Le Colorado était très satisfait de partir du SAP Center après avoir partagé les honneurs des deux premiers duels, alors que l'Avalanche ne présentait qu'un dossier de 2-15-6 à ses 23 derniers matchs dans cet amphithéâtre, soit depuis la saison 2008-09.

« De revenir à la maison avec une série égale, nous savons à quel point c'est important, a souligné Landeskog. Je ne dis pas que la série aurait été terminée s'ils avaient mené 2-0, mais nous aurions assurément été en difficulté. La série se dirige maintenant à Denver et nous avons soudainement l'avantage de la glace. »

MacKinnon, qui a porté l'avance de l'Avalanche à 4-2 grâce à un but dans un filet désert à 18:58 de la troisième période, a finalement été l'auteur du but gagnant puisque le défenseur des Sharks Brent Burns a touché la cible en avantage numérique alors qu'il restait 11 secondes à écouler au match.

Video: COL@SJS, #2: MacKinnon marque dans un filet désert

« C'est vraiment super, nous en avions besoin, a affirmé MacKinnon. Nous voulions simplement remporter un match, et le fait d'avoir atteint cet objectif est très important pour nous. Nous jouons vraiment bien à domicile en ce moment. Nous avons remporté nos deux matchs devant nos partisans en première ronde. Nous nous sentons bien et nous sommes prêts pour ces deux parties. »

Non seulement MacKinnon a-t-il le sentiment que l'Avalanche s'est emparé du momentum, mais l'équipe croit désormais encore plus en elle. C'est la première fois que le Colorado atteint la deuxième ronde depuis 2008, et il n'a pas participé à la finale de l'Association de l'Ouest depuis 2002.

« Je crois qu'après le match no 2 à Calgary (victoire de 3-2 en prolongation), notre confiance en nous n'a fait que grandir, a-t-il expliqué. [Les Sharks], forment selon moi une meilleure équipe, mais nous avons néanmoins confiance que nous pouvons vaincre ces gars-là. Je suis persuadé qu'ils sont tout aussi convaincus qu'ils peuvent nous battre. Ce sera une série très difficile.

« Nous sommes parvenus à nous rendre jusqu'ici. Tout ce qui importe pour nous, c'est de foncer et de tout laisser sur la glace. Nous n'avons aucune raison d'économiser notre énergie. Nous jouons encore et nous sommes presque en mai, en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, en deuxième ronde. Nous adorons la situation dans laquelle nous nous trouvons. Nous aimons être les négligés. Nous avons confiance en ce que nous pouvons accomplir en tant que groupe. Nous en avons parlé, mais nous n'avons rien gagné encore. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.