Skip to main content

La saison en revue : Honneurs individuels chez les Sénateurs

Les jeunes pousses de la formation prennent lentement mais sûrement le relais

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

Avec la saison 2019-20 de la LNH interrompue depuis le 12 mars en raison des inquiétudes entourant le coronavirus, LNH.com revient sur la campagne de chacune des 31 équipes de la Ligue.

Aujourd'hui, les joueurs qui se sont le plus démarqués chez les Sénateurs d'Ottawa avant la pause :

SÉNATEURS D'OTTAWA : Portrait de la saison régulière | Moments mémorables | Analyse pour les poolers

En pleine reconstruction, les Sénateurs n'ont pas hésité à confier les rênes de la formation aux nombreux jeunes joueurs dont ils disposent. Très peu entourés de talentueux joueurs d'expérience, ces jeunes n'ont pas le choix de prendre les choses en main.

Cette tâche peut s'avérer plutôt complexe par moments, mais l'état-major de l'équipe a décidé de sacrifier les victoires pendant quelques années au profit du développement des prochains meneurs de la formation.

Afin de souligner la contribution des joueurs qui se sont le plus illustrés cette saison, voici les honneurs individuels de l'équipe dans diverses catégories :

Joueur le plus utile

Brady Tkachuk n'a peut-être encore que 20 ans, mais il est déjà le joueur le plus utile de cette équipe. Il figure constamment parmi les attaquants les plus utilisés par l'entraîneur D.J. Smith (18:56 en moyenne) et il sait générer ses propres chances de marquer - ce qui est fort nécessaire dans le contexte à Ottawa.

Au moment de la pause, le quatrième choix du repêchage de 2018 avait amassé 21 buts et 23 aides en 71 matchs - un point de moins que l'an dernier en autant de matchs. Sa progression offensive n'est pas marquée, mais il ne faut pas oublier qu'il n'a pas amorcé la saison aux côtés de Mark Sone comme ce fut le cas à son arrivée dans la LNH.

Video: COL@OTT : Tkachuk crée l'égalité en fin d'engagement

Au rythme qu'il maintenait, il serait aussi devenu le premier joueur dans l'histoire de la LNH à conclure une saison avec 300 tirs au but et 300 mises en échec. Il avait déjà franchi le plateau au chapitre des mises en échec et totalisait 259 tirs lors de l'interruption.

Recrue par excellence

Drake Batherson n'a pas réussi à se tailler un poste à temps plein au sein des Sénateurs, mais il a été le joueur recrue qui s'est le plus illustré lors de son passage à Ottawa. En 23 matchs, il a récolté trois buts et sept mentions d'aide.

Il y a fort à parier que l'attaquant fera le saut dans la LNH, l'an prochain, puisqu'il a connu toute une saison dans la Ligue américaine. Il a été le deuxième meilleur pointeur des Senators de Belleville grâce à ses 16 buts et 38 aides en 44 rencontres. Il prenait également le sixième échelon chez les pointeurs de la LAH.

Video: BUF@OTT : Batherson donne l'avance aux siens

Meilleur défenseur

Dans cette catégorie, Thomas Chabot s'impose facilement. Le Beauceron de 23 ans n'a pas connu une saison aussi spectaculaire que l'an dernier au chapitre des points, mais il demeure sans contredit la pierre d'assise de la reconstruction qui s'opère à Ottawa.

L'arrière offensif a été limité à six buts et 33 aides - une régression si l'on compare à ses 14 buts et 41 aides de la dernière campagne - mais il a été le joueur le plus utilisé par D.J. Smith tout au long de la saison. Sa moyenne de 26 minutes par match est près de quatre minutes plus élevée que celle de son plus proche poursuivant Nikita Zaitsev (22:09).

Video: OTT@VGK: Chabot crée l'égalité d'un bel effort

Meilleur attaquant défensif

D.J. Smith connaissait bien Connor Brown en raison des années qu'ils ont passé ensemble chez les Maple Leafs de Toronto, et à voir les responsabilités qu'il lui a confiées à sa première saison chez les Sénateurs, il faut croire que le pilote était en partie derrière la transaction qui l'a amené à Ottawa, l'été dernier.

En plus d'occuper le deuxième rang des pointeurs de l'équipe au moment de la pause, en vertu de ses 16 buts et 27 aides en 71 matchs, Brown a été le plus utilisé de ses comparses en désavantage numérique. Sa moyenne de temps de jeu de 2:36 en infériorité numérique le place même devant Jean-Gabriel Pageau, qui est considéré comme l'un des meilleurs attaquants défensifs de la LNH.

Video: CBJ@OTT: Brown s'échappe et marque d'un tir vif

Retour de l'année

Bobby Ryan a pris son courage à deux mains et a demandé de l'aide au début du mois de novembre en faisant appel au programme d'aide aux joueurs offert par la LNH pour des problèmes personnels.

Quand il est revenu au jeu, le 27 février, le vétéran attaquant a fait les choses en grand en inscrivant un tour du chapeau dans une victoire de 5-2 des siens face aux Canucks de Vancouver, au Centre Canadian Tire. Il a alors reçu une chaleureuse ovation de la foule et a semblé très ému au banc des siens.

« C'était très difficile de contenir mes émotions tout au long du match, avait-il déclaré. Le soutien de la foule a été tout simplement incroyable […]. Je veux dire, on ne peut pas inventer ce genre d'histoire, de la façon dont ça s'est passé. Ça a été une soirée incroyable. Donc, merci à tous. »

Video: VAN@OTT: Ryan réussit un triple à son retour à Ottawa

Décidément l'une des belles histoires de la saison.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.