Skip to main content

Cinq questions avec Julien BriseBois

L'adjoint de Steve Yzerman nous parle de la popularité du hockey à Tampa, du Lightning et de son avenir

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

TAMPA -- Julien BriseBois en est à sa huitième saison dans l'organisation du Lightning de Tampa Bay. Il occupe le poste d'adjoint au directeur général Steve Yzerman, en plus d'être directeur général du club-école de l'organisation dans la Ligue américaine de hockey, le Crunch de Syracuse. À l'approche du Match des étoiles Honda 2018 de la LNH présenté à Tampa Bay, il a accepté de répondre aux questions du LNH.com, notamment sur la popularité du hockey à Tampa, la situation des blessés avec le Lightning et son avenir avec l'organisation.

1. Le hockey est bien implanté à Tampa. Qu'est-ce que ça représente pour la ville et les partisans du Lightning d'accueillir les étoiles de la LNH en fin de semaine?

Ce sera la deuxième fois que le Match des étoiles aura lieu à Tampa. L'évènement avait également pris place ici en 1999. C'est l'occasion pour l'organisation du Lightning et pour la région de démontrer à quel point la popularité du hockey est florissante ici. Depuis que Jeff Vinik s'est porté acquéreur de l'équipe en 2010, l'équipe est passée de 4000 abonnés de saison à 14 700. Les rencontres sont toutes disputées à guichets fermés depuis plusieurs saisons déjà. On est rendu à 130 salles combles de suite de 19 092 spectateurs au Amalie Arena. Les cotes d'écoute à la télévision ont triplé. Les inscriptions au hockey mineur sont en croissance fulgurante depuis quelques années. Le Lightning est visible partout en ville et on sent que la population est fière de l'organisation. Ce sera d'autant plus vrai cette semaine alors que l'équipe sera représentée au Match des étoiles par quatre joueurs et notre entraîneur-chef Jon Cooper.

En ce qui me concerne, j'ai bien hâte d'assister aux festivités en compagnie de mon père, qui est en ville, et de mes deux garçons âgés de 8 et 10 ans.

2. Vous étiez avec les Canadiens quand Montréal a présenté le match des étoiles en 2009 avec une grande représentativité de l'équipe dans la formation partante. Le CH avait par la suite connu des difficultés au retour de la pause. Y'a-t-il un danger qui guette le Lightning?

Je ne crois pas que les performances du Lightning en deuxième moitié de saison seront influencées par la forte représentativité de l'équipe au Match des étoiles. Que nos résultats soient bons ou moins bons, ce ne sera qu'une coïncidence.

3. Parlant du Lightning, après avoir connu une excellente première moitié de saison, l'équipe est maintenant confrontée à de l'adversité avec la perte du défenseur Victor Hedman et de l'attaquant Ondrej Palat, blessés. Dans quelle mesure croyez-vous que ça puisse déstabiliser le groupe au cours des prochaines semaines?

Victor et Ondrej sont deux gros morceaux de notre alignement. Ils apportent leur contribution dans les deux sens de la patinoire et ils stabilisent notre jeu d'équipe. Leur absence représente un défi pour notre groupe, c'est certain. Toutefois, cela donne la chance à d'autres joueurs de démontrer qu'ils peuvent assumer de plus grandes responsabilités. Cela va nous procurer plus d'informations sur nos effectifs en prévision de décisions que nous devrons prendre d'ici à la date limite des transactions, le 26 février. Nous devons continuer d'accumuler des points au classement afin d'assurer notre place en séries éliminatoires et espérer être en santé pour les séries.

Video: TBL@PIT: Palat se poste devant et fait dévier un tir

4. À titre de directeur général de l'équipe-école du Lightning dans la Ligue américaine, le Crunch de Syracuse, parlez-nous du travail qu'effectue l'entraîneur Benoit Groulx avec les espoirs de l'organisation.

Ben fait un travail exceptionnel pour nous dans la Ligue américaine. Il a créé un environnement où l'on prépare les joueurs à éventuellement jouer pour le Lightning en préconisant un style de jeu axé sur la vitesse d'exécution. À sa première saison avec nous l'an dernier, il a mené l'équipe à la finale de la Coupe Calder. Nous nous retrouvons présentement dans une bonne position au classement malgré l'utilisation régulière de 10 joueurs recrues et de l'arrivée de deux nouveaux entraîneurs adjoints. Ben a contribué à préparer plusieurs joueurs qui sont présentement avec nous dans la Ligue nationale (Yanni Gourde, Jake Dotchin, Louis Domingue, Slater Koekkoek, Matthew Peca, Michael Bournival, Cory Conacher). On voit aussi une belle amélioration au niveau du jeu des joueurs du Crunch depuis le début de la présente saison. Ben aime ses joueurs et veut leur succès. Il est exigeant quant aux standards d'effort et d'exécution et il a la discipline pour maintenir ces standards tout au long de la saison.

5. Vous en êtes déjà à votre huitième saison dans l'organisation du Lightning, à l'âge de 41 ans seulement. C'était d'ailleurs votre fête mercredi, LNH.com en profite pour vous en souhaiter une bonne! Dites-nous comment c'est de côtoyer au quotidien le directeur général Steve Yzerman et comment entrevoyez-vous votre avenir à brève et à longue échéance? 

Steve est une personne très agréable à côtoyer. Il possède un super bon sens de l'humour et on s'amuse ensemble au travail. Il est très intelligent et diligent, en plus d'être un passionné de hockey. À Tampa, nous avons la chance de travailler pour un propriétaire extraordinaire qui nous soutient et nous donne les ressources nécessaires pour compétitionner au plus haut niveau. Je suis très reconnaissant des responsabilités que Steve me donne et de la qualité de vie dont bénéficie ma famille à Tampa. 

Nous avons comme défi de remporter la Coupe Stanley. C'est ce qui me motive au quotidien et c'est ce qui retient mon attention. Je me sens apprécié par mes collègues et je me plais énormément dans mes fonctions. Je ne me sens pas pressé de quitter Tampa, loin de là.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.