Skip to main content

Boyle: « Je n'avais jamais pleuré auparavant après un but »

L'attaquant des Devils a marqué son premier but depuis ses traitements pour la leucémie

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

Boyle marque son 1er de la saison

EDM@NJD: Boyle ouvre la marque sur le retour

Cam Talbot ne peut pas maîtriser le premier tir de Brian Boyle, ce qui permet à l'attaquant de marquer son premier but avec les Devils

  • 00:48 •

Il s'agissait du premier but de Brian Boyle avec les Devils du New Jersey. Il s'agissait aussi de la première fois qu'un de ses 94 buts dans la LNH l'a fait pleurer.

À l'occasion de son cinquième match à la suite de son retour après traitements pour combattre sa leucémie myéloïde chronique, Boyle a ouvert la marque en première période d'une défaite de 3-2 en prolongation aux mains des Oilers d'Edmonton jeudi au Prudential Center.

Après avoir touché la cible, un Boyle ravi a laissé échapper un cri triomphant et a célébré avec ses coéquipiers, des larmes lui montant déjà aux yeux.

« Je n'avais jamais pleuré auparavant après un but », a avoué Boyle au MSG Network pendant le premier entracte.

Video: EDM@NJD: Boyle ouvre la marque sur le retour

Après le match, Boyle a discuté de ce que sa famille a dû gérer et de toutes les émotions qui se sont manifestées après son but.

« Il s'agissait d'une vague de différentes émotions, a expliqué Boyle. Ma famille. Mon épouse (Lauren) a vécu une expérience éprouvante. Elle a dû gérer beaucoup plus de choses que moi. Si ce n'était de mon épouse, de ma famille et des gars dans le vestiaire, je n'aurais pas été ici ce soir. Je tente de garder les choses en perspective, mais cette soirée est probablement un peu plus importante que toutes les autres. »

Le but était un bon exemple du style de jeu de Boyle, qui a attaqué le filet adverse jusqu'à ce que la rondelle libre retombe sur son bâton.

« Ça ne se passe pas sans l'effort de [Brian Gibbons], il fonce au filet, même s'il n'est pas du tout un joueur imposant, mais il est coriace et il connaît une excellente saison pour nous, a souligné Boyle. Je connais Gibby depuis longtemps. C'était plutôt plaisant que deux anciens des Eagles [de Boston College] puissent célébrer ce but. »

Boyle, qui aura 33 ans en décembre, a paraphé un contrat de deux ans d'une valeur de 5,5 millions $ pendant l'été. Il a reçu son diagnostic de leucémie en septembre et il a exprimé sa reconnaissance envers ses nouveaux coéquipiers pour tout leur soutien.

« Ils ont également vécu cette expérience et ils ont dû répondre à tant de questions à ce sujet, a mentionné Boyle. Ils m'ont accueilli à bras ouverts dès le jour 1. Je suis un nouveau venu, mais ils m'ont énormément soutenu. Ils sont phénoménaux. »

Son premier but ne représente que le début de ce qu'il veut accomplir cette saison.

« Si je joue, je veux vraiment avoir un impact, a dit Boyle. J'ai exercé cet impact à quelques reprises ce soir, mais c'est toujours un travail en cours. Je tente de m'améliorer pour pouvoir aider l'équipe. »

-- Avec la collaboration de Mike G. Morreale

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.