Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

L'avantage numérique : Une science inexacte

Les Canadiens étaient de retour à l'entraînement mardi avant de disputer leur dernier match avant la pause des étoiles

par Olivier Beauregard @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Le Tricolore a profité d'un entraînement de plus de soixante minutes pour pratiquer l'avantage numérique qui éprouve des difficultés depuis le début de la saison.

L'équipe montréalaise occupe le 31e et dernier rang à ce chapitre dans la LNH.

Malgré les succès de l'équipe cette saison, Claude Julien souhaite être en mesure de trouver une solution afin d'être plus efficace lorsque son équipe attaque avec un homme en plus.

« On sait que c'est beaucoup plus que de marquer des buts. Nos entrées dans le territoire, être capable de prendre possession de la rondelle et de la contrôler en zone offensive est ce qui nous dérange le plus dans ce qu'on voit présentement. C'est ce qu'on essaie d'améliorer », précise l'entraîneur-chef.

Pourtant, les Canadiens occupaient le 13e rang l'an dernier en avantage numérique.

Pour l'entraîneur, il est difficile de mettre le doigt sur ce qui pourrait en être la cause.

 « C'est difficile à expliquer par moment, mais ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas rectifier la situation. C'est ce qu'on doit faire et c'est ce qu'on veut faire. En même temps, on est présentement au-delà des attentes de plusieurs. Il ne faut pas s'attarder seulement sur le négatif. Il faut regarder le positif de ce qui se passe cette saison. Chaque équipe a une faiblesse, la nôtre c'est le jeu de puissance », assure Julien.

C'est donc-dire que les joueurs ont passé beaucoup de temps lors des dernières semaines à tenter de trouver des solutions pour remédier le plus rapidement possible à la situation.

L'adjoint au capitaine, Brendan Gallagher a d'ailleurs précisé qu'il était important de pouvoir compter sur un avantage numérique productif, plus particulièrement à ce stade-ci de la saison.

« Le jeu de puissance en général doit simplement être meilleur. Nous n'avons pas été en mesure de connaître du succès à ce chapitre cette année. C'est sur nous. Nous sommes vraiment capables d'avoir un bon jeu de puissance, c'est juste une question de le faire et de l'exécuter. C'est quelque chose dont nous avons parlé, nous sommes conscients de la situation dans laquelle nous nous trouvons. Nous ne pourrons pas changer les résultats que nous avons obtenus au début de l'année. C'est décevant, mais nous ne pouvons rien y changer. La seule chose sur laquelle nous avons le contrôle est ce qui se passe à partir de maintenant. Le jeu de puissance pourrait jouer un grand rôle. Cela pourrait avoir un impact important sur notre participation aux séries, ce qui est notre objectif pour le moment », explique Gallagher.

Video: Gallagher à propos d'affronter Alex Galchenyuk

Charles Hudon a pour sa part travaillé lors de l'entraînement sur l'avantage numérique.

Ce dernier pourrait bien être en uniforme mercredi pour aider le jeu de puissance des siens

« On a travaillé beaucoup l'avantage numérique. Je pense que c'est ce qui nous fait le plus mal ces temps-ci. On peut gagner des matchs avec des buts en avantage numérique, mais on ne le fait pas. Claude met un peu son grain de sel sur le jeu de puissance et ça va peut-être aider. On verra le prochain match. »

Video: Charles Hudon sur l'avantage numérique

Le retour d'un vieil ami

Les Canadiens auront donc la chance d'essayer les nouvelles combinaisons de l'avantage numérique contre les Coyotes de l'Arizona mercredi soir au Centre Bell avant de quitter pour la pause du Match des Étoiles.

La rencontre marquera le retour également d'un visage connu au Centre Bell.

Alex Galchenyuk effectuera une première apparition dans son nouvel uniforme du côté de la métropole depuis la transaction qui l'a envoyé dans le désert en retour de Max Domi le 15 juin dernier.

Son bon ami Brendan Gallagher a parlé de ce match qui sera surement spécial pour l'ancien choix de premier tour du Tricolore.

« Je suis sûr qu'il est excité. Nous avons traversé pas mal de choses ensemble ici, évidemment, beaucoup de bons souvenirs. C'est toujours un bon ami à moi, alors c'est plaisant de le voir bien faire. J'espère qu'il ne sera pas en pleine forme demain soir cependant, mais j'espère qu'il appréciera le moment et l'atmosphère. Je suis sûr que les partisans seront ravis de le revoir au Centre Bell. Il va profiter de ce moment, et je suis sûr qu'il a vraiment hâte. »

En voir plus