Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

MTL @ VAN : Quel quatrième trio?

Le quatrième trio des Canadiens mène la charge dans une victoire de 7 à 5 à Vancouver

par Hugo Fontaine @CanadiensMTL / canadiens.com

VANCOUVER - En plus d'avoir eu des ailes à Vancouver, le quatrième trio des Canadiens a permis à leurs partisans d'avoir des ailes mardi soir.

Rappelés à différents moments du Rocket de Laval au cours des dernières semaines, Nicolas Deslauriers, Daniel Carr et Byron Froese ont fait exactement ce que leurs patrons à Montréal attendaient d'eux : d'être constants soir après soir et de donner une bonne dose d'énergie à l'équipe.

Mardi face aux Canucks, c'est exactement ce qu'ils ont fait, et un plus encore. Et c'est pour cette raison que lors de son point de presse à la suite de la victoire de 7 à 5 des siens, Claude Julien a voulu clarifier une chose en particulier.

Video: Nicolas Deslauriers sur sa soirée de deux buts

«Premièrement, on devrait peut-être arrêter de les qualifier de quatrième trio. Ils ne jouent pas comme un quatrième trio. Ils jouent de la bonne façon, ils contrôlent bien la rondelle et luttent constamment le long des bandes. Selon moi, ils sont bien meilleurs qu'un quatrième trio et on est très heureux d'eux», a attesté l'entraîneur-chef du Tricolore.

Avec un différentiel combiné de plus-5 en plus de leurs trois buts inscrits au cours de la soirée - celui de Carr a toutefois été marqué en avantage numérique en compagnie de Brendan Gallagher et Charles Hudon - on ne pouvait pas en demander plus de cette unité. Particulièrement de Deslauriers, qui a connu sa première soirée de deux buts dans la LNH mardi. 

Admettant que la récolte était savoureuse, l'ailier québécois sait que cette soirée est le résultat d'efforts de lui et de ses compagnons.

«Je ne sais pas pourquoi c'est comme ça. Personnellement, on n'avait pas connu notre meilleure première période comme trio. On savait qu'il fallait qu'on se réveille. On a eu quelques bonds chanceux. C'est là qu'on voit qu'on est une ligne qui travaille fort. Si on a une présence qui n'a pas bien été, on sait qu'on doit mettre nos bottes de travail et faire encore mieux la prochaine fois, a indiqué la deuxième étoile de la partie. Aller au but est ce qui nous a aidés sur le premier but, la rondelle est juste tombée sur ma palette. Si je l'avais manqué, je n'aurais pas été content!»

Video: Point de presse d'après-match de Claude Julien @ VAN

Employé à la toute fin de la rencontre pour possiblement tenter de compléter son tour du chapeau dans un filet désert, Deslauriers admet qu'il était plus préoccupé à concrétiser la victoire et à ne pas prendre de risques inutiles. Alors que ses coéquipiers ont éventuellement ajouté un septième but au compteur, la prestation de leur trio au Rogers Arena - et lors des dernières rencontres également - est loin d'être passée inaperçue dans le vestiaire.

«Ils savent qu'ils sont en mesure de contribuer et ça nous donne tout un avantage dans le match. Ce soir, non seulement l'ont-ils fait, mais ils ont été en mesure de marquer deux gros buts près du filet, a conclu Max Pacioretty, qui a lui-même terminé sa soirée avec deux mentions d'aide en poche. Ça motive l'équipe et ça nous donne une chance de l'emporter. On a été en mesure de créer beaucoup d'offensive, mais tout a commencé à partir de l'énergie de ce trio.»

En voir plus