Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Apprenez à connaître… Keith Kinkaid

De son amour pour la musique country à sa passion pour les Yankees de New York, le gardien âgé de 30 ans est vraiment un gars cool

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Un coup d'oeil rapide sur les comptes personnels de Keith Kinkaid, @Blockaid1 sur Twitter et @blockaid1 sur Instagram, a suscité notre intérêt pour en apprendre davantage à propos du nouveau venu. 

Lors de sa visite du Complexe sportif Bell à la mi-juillet, nous avons discuté avec le joueur originaire de Farmingville, dans l'état de New York.

Voici ce que nous avons appris… 

Il va très bien s'intégrer à l'ambiance country des Canadiens.

Keith Kinkaid: Lorsque j'ai débuté l'université, je n'étais pas vraiment un amateur de country. Les gars ont commencé à faire jouer de la musique country dans le vestiaire à Union et j'ai accroché. Dans les mineurs, j'ai joué avec plusieurs gars qui aimaient le country aussi. Maintenant, c'est mon genre de musique préféré. C'est très amusant à écouter, que ce soit lors d'une fête ou simplement pour relaxer en voiture. J'aime Lee Brice, Chris Young et Keith Urban, mais «Whiskey Glasses» de Morgan Wallen est probablement ma chanson préférée en ce moment.

Watch: Youtube Video

Il a un plan pour vivre sans manger à son restaurant préféré, puisqu'il n'y a pas de Chipotle à Montréal.

KK: Je vais devoir chercher un remplaçant et commencer à leur écrire. (Rires) Tu ne peux pas te tromper avec des chips et du guacamole, un burrito ou un bol de salade. C'est rapide et facile à manger avant de prendre un vol. C'est ce que faisaient plusieurs gars au New Jersey, c'est comme ça que j'ai appris. Et puis sur Twitter, j'aime bien échanger des messages avec eux. Je me suis amusé avec ça.

Tweet from @Blockaid1: They already have my ������🌯@ChipotleTweets https://t.co/UtTk4ytDQP

Tweet from @Blockaid1: Thanks @ChipotleTweets for having us tonight ! @tayloracorn 🌯 pic.twitter.com/BH2rG4FT1y

En ce qui concerne le baseball, son coeur appartient aux Yankees de New York.

KK: Au lycée, tout le monde aimait les Yankees. C'est étrange puisque mon père est un partisan des Mets. J'ai grandi quand les Yankees gagnaient, alors je crois que j'ai simplement pris pour eux en raison de leur résultat. J'ai appris à aimer les joueurs. Le stade est magnifique. C'est certain que ça l'aide quand ils gagnent. J'aime bien aller aux matchs des Mets aussi. J'aime assister à des événements sportifs. Mes joueurs préférés des Yankees sont Aaron Judge et Luke Voit.

La famille signifie tout pour lui.

KK: Ils ont toujours été là pour moi. Ils viennent toujours aux matchs. Dans les moments les plus difficiles, ma mère m'envoie toujours des messages textes. Elle m'envoie des textos de bonne nuit, et maintenant elle m'écrit en Français. Elle adore les bitmojis. (Rires) Ils sont vraiment géniaux. Mon père aime parler de hockey. Il a grandi avec le hockey. Il avait des billets de saison aux Islanders lors de chacune de leurs conquêtes de la Coupe Stanley. Ils vont probablement être présents pour le match d'ouverture à domicile en octobre prochain. En ce qui concerne leur travail, mon père est analyste en systèmes informatiques à l'hôpital Stony Brook. J'ai essayé d'étudier l'informatique au lycée et mon cerveau n'a pas aimé ça. (Rires) Ma mère est assistante médicale dans un bureau de pédiatrie et ma soeur vient de terminer sa maîtrise en orthophonie. 

Ses influences dans le monde du hockey inclus… 

KK: Martin Brodeur est au sommet de ma liste. Il donnait tout pour arrêter la rondelle. Il utilisait toutes les parties de son corps ou de son équipement pour faire des arrêts acrobatiques. J'ai toujours admiré la manière dont il jouait avec la rondelle. J'ai aussi regardé jouer Éric Fichaud parce que j'aimais les Islanders en grandissant. J'ai collectionné ses cartes, et il y avait quelque chose à propos de lui qui m'attirait. Ensuite, il y a Jonathan Quick. Il est très agressif et j'aime jouer de cette manière parfois. Juste son style de jeu, il est toujours en mouvement sur sa ligne des buts. J'aime ce style agressif. J'aime être sur la rondelle. J'essaie un peu d'imiter mon jeu de lui. J'aime mieux défier la rondelle que de simplement la laisser m'atteindre.

En voir plus