Skip to main content

Les partisans des Capitals envahissent l'aréna d'entraînement

Environ 6000 personnes ont assisté au dernier entraînement à domicile de l'équipe avant son départ pour Las Vegas

par Brian McNally / Correspondant NHL.com

ARLINGTON, Virginie - Environ 6000 partisans ont assisté à l'entraînement des Capitals de Washington au Kettler Iceplex avant que les champions de l'Association de l'Est ne prennent l'avion en direction de Las Vegas pour la Finale de la Coupe Stanley samedi.

Les Capitals affrontent les champions de l'Ouest, les Golden Knights de Vegas, et le match no 1 aura lieu au T-Mobile Arena lundi (20 h HE, NBC, CBC, TVAS, SN). 

Les partisans ont rempli tous les gradins et le balcon au-dessus de la patinoire principale. Il y avait également trois rangées de gens au niveau de la glace et sur le balcon au-dessus de la glace secondaire. Washington utilise les deux patinoires au cours d'un entraînement régulier. De bruyants cris de joie ont accompagné les joueurs des Capitals quand ils sont sortis dans le couloir menant au vestiaire.

À LIRE : L'équipe de LNH.com fait ses prédictions pour la Finale | Aperçu de la Finale | Trotz profite de la vie avec ses Capitals en Finale

« C'est énorme. La ville entière est derrière nous. Tout le monde est excité », a affirmé l'attaquant Alex Ovechkin. « Les gens s'impliquent. Ça fait 20 ans que les Capitals n'ont pas été en Finale. »

Le gardien Braden Holtby est le premier joueur à être sauté sur la glace vers 10 h et la foule a rugi lorsqu'il est apparu. L'un après l'autre, ses coéquipiers ont suivi.

Ovechkin a trouvé une rondelle qu'il a tirée dans un filet ouvert en se rendant au corridor menant à la deuxième patinoire. Le défenseur Dmitry Orlov a agité son bras dans les airs en embarquant sur la glace. L'entraîneur Barry Trotz a levé son bâton et le propriétaire Ted Leonsis, qui portait un chandail d'Ovechkin, a lancé des chandails dans la foule.

Tweet from @Capitals: A few people showed up at @KettlerIceplex today...! #ALLCAPS #StanleyCup pic.twitter.com/4XOcdSuIfW

Les Capitals se sont entraînés pendant environ une heure, puis ont rencontré les médias avant de s'habiller et de se préparer pour leur vol en direction de Las Vegas.

Les partisans ont quitté l'aréna et se sont massés près de l'entrée du garage sous le complexe d'entraînement. Ils ont applaudi les joueurs qui souriaient en se rendant à leur auto.

« Je m'attendais à un petit quelque chose, mais c'est complètement fou », a avoué l'attaquant T.J. Oshie. « Je n'ai jamais vécu ça auparavant. C'est génial. C'est génial de voir à quel point ils ont de l'engouement et à quel point ils veulent en faire partie. »

Oshie a mentionné que les cris étaient si forts lorsque les Capitals ont sauté sur la glace que les joueurs dans le vestiaire pouvaient sentir les murs vibrer.

Tweet from @KettlerIceplex: Rock The Red! What an amazing day. Great crowd, great fans, great party! LET���S!! GO!! CAPS!!!!! pic.twitter.com/5yRdQkvNS1

Dan Shores, un partisan, est venu avec sa femme, Jessica, et son fils, Elliot, depuis Winchester en Virginie, un trajet d'environ 112 kilomètres. Ils sont partis à 7h30.

Elliot, 6 ans, portait un chandail d'Ovechkin avec plusieurs signatures, lui qui vient tout juste de commencer à jouer au hockey. Selon son père, il est incapable de regarder un match sans jouer avec un bâton et une rondelle. Dan Shores se souvient d'avoir regardé les Capitals affronter les Red Wings de Detroit en Finale de la Coupe Stanley en 1998 dans son dortoir d'université.

« C'est incroyable. Nous sommes déjà venus au rassemblement des partisans pendant l'été et il y avait toujours beaucoup de gens pour le Kettler Iceplex, a raconté Shores. Je suis ingénieur du son et je suis très sensible au bruit, et le volume ici était extrêmement élevé. Ça m'a jeté par terre. »

William Stillwell, 43 ans, bien connu des partisans des Capitals comme étant Loud Goat avec son cri « Let's Go, Caps » provenant des gradins inférieurs du Capital One Arena, participait au rassemblement. Partisan depuis 1982, Stillwell s'était rendu à l'ancien complexe d'entraînement de Washington à Piney Orchard au Maryland, en 1998, quand les Capitals ont participé à leur dernière Finale. Ce jour-là, 100 partisans s'étaient présentés pour encourager l'équipe avant qu'elle se rende à Detroit.

« C'est ce qui arrive quand ton équipe remplit ses promesses, a dit Stillwell. Plusieurs personnes attendaient en se disant "Réveillez-moi lorsqu'on se rendra au troisième tour." Ces gens-là sont ici aujourd'hui et il y a tous les enfants qui grandissaient en 1998, qui ont vu la Finale, et qui ont soif de victoire. »

« C'est facile d'être ici et c'est beau à voir. » 

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.