Skip to main content

Les Jets prêts à aller de l'avant sans Byfuglien

Le défenseur n'a toujours pas joué cette saison et son contrat pourrait être résilié

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

WINNIPEG - Le statut de Dustin Byfuglien des Jets de Winnipeg n'a pas changé, mardi, mais les coéquipiers du vétéran défenseur semblent prêts à aller de l'avant sans lui.

Byfuglien a été suspendu par les Jets le 20 septembre, une semaine après qu'il ait demandé de s'absenter de l'équipe pour des raisons personnelles à la veille du début du camp d'entraînement. Les rumeurs voulaient qu'il soit tenté par la retraite. Puis, fin octobre, il a subi une opération à la cheville. 

À LIRE AUSSI : Date limite : Les joueurs qui pourraient changer d'adresseDate limite : Les projecteurs se tournent vers Toronto et Andersen

Bien que la direction des Jets n'ait pas voulu commenter la nouvelle du réseau TSN, qui rapportait lundi que l'équipe et Byfuglien travaillaient à la résiliation de son contrat, les joueurs de Winnipeg ont parlé de la situation comme si c'était déjà chose du passé. 

« Je crois que tout le monde savait (ce qui) s'en venait, a dit Patrik Laine, mardi. Il a été à l'écart pour la moitié de l'année. »

Byfuglien, qui se remet toujours de cette opération à une cheville, a raté les 53 premiers matchs de la saison régulière.

Les Jets (26-23-4), qui accueillent les Predators de Nashville au Bell MTS Place mardi (20 h HE; TSN3, FS-TN, NHL.TV), sont à égalité au quatrième rang de la section Centrale avec les Blackhawks de Chicago et accusent trois points de retard sur les Coyotes de l'Arizona et la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Ouest.

« C'est difficile de voir un gars partir, mais nous avons joué sans lui toute l'année alors ce n'est pas comme si ça changeait quelque chose en ce moment, a admis Mark Scheifele. Évidemment, il était un joueur incroyable. Et nous lui souhaitons la meilleure des chances, mais rien ne change vraiment dans ce vestiaire. C'est le même groupe. Rien n'a changé.

« Je n'en savais pas beaucoup avant la journée d'hier. Je ne me concentrais que sur les gars qui sont dans ce vestiaire. Ce n'était pas vraiment un problème pour moi. J'essaie de me concentrer sur ce que je peux contrôler. »

Video: WPG@STL #6: Byfuglien saute sur un retour

Laine admet que Byfuglien a été une figure importante pour lui dans la chambre des Jets durant ses trois premières saisons dans la LNH. 

« C'est dommage de voir ce genre de gars partir, mais c'est sa carrière et sa vie, a dit Laine. C'est évidemment difficile pour l'équipe, mais nous avons été en mesure de nous battre cette année même s'il n'était pas ici. Il faut que ce soit la même chose dans le futur. 

« (Byfuglien) était une partie importante de cette équipe et de ses succès dans les dernières années avant même que je sois ici. Mais s'il ne désire plus jouer, c'est sa décision. »

Si le contrat de Byfuglien est résilié, les Jets pourraient en profiter à l'approche de la date limite des transactions de la LNH du 24 février, 15 h (HE). Le directeur général Kevin Cheveldayoff avait dit à LNH.com le 7 janvier que son plan pourrait dépendre du statut de Byfuglien, qui en est à la quatrième année d'un contrat de cinq ans d'une valeur moyenne annuelle de 7,6 millions $. Cet argent pourrait être utilisé pour acquérir d'autres joueurs. 

 « D'abord et avant tout, quelle marge de manœuvre aurai-je au point de vue du plafond salarial? avait dit Cheveldayoff. Ce sera grandement influencé par la situation de Byfuglien. »

En 869 matchs de saison régulière, Byfuglien a récolté 525 points (177 buts, 348 passes). Il a remporté la Coupe Stanley avec les Blackhawks de Chicago en 2010 avant d'être échangé avec Ben Eager, Brent Sopel et l'espoir Akim Aliu aux Thrashers d'Atlanta en retour d'un choix de première ronde et de deuxième ronde au Repêchage 2010, des attaquants Marty Reasoner et Joey Crabb et de l'espoir Jeremy Morin le 24 juin 2010.

En neuf saisons avec la concession Thrashers/Jets, Byfuglien a amassé 416 points (122 buts, 294 passes) en 609 rencontres. 

Video: WPG@SJS: Byfuglien s'échappe et ouvre la marque

En plus de l'absence de Byfuglien, les Jets ont dû compter sur une défensive renouvelée après les départs de Jacob Trouba (Rangers de New York) et de Tyler Myers (Canucks de Vancouver) via transactions, et de Ben Chiarot (Canadiens de Montréal) par le biais du marché des joueurs autonomes.

En ne comptant pas Byfuglien, Winnipeg a cumulé 207 parties manquées par des joueurs blessés cette saison, incluant notamment les défenseurs Tucker Poolman (sept matchs, bas du corps), qui est à l'écart pour une période indéterminée, et Nathan Beaulieu (13 matchs, bas du corps). Les Jets ont accordé en moyenne 3,08 buts par rencontre cette saison, à égalité au 18e rang à ce chapitre avec les Ducks d'Anaheim, les Sabres de Buffalo et les Oilers d'Edmonton. 

Si le contrat de Byfuglien est résilié, les Jets, eux, seront résiliés à ne pas être ébranlés. 

« Ce n'est pas quelque chose dont on parle quotidiennement. Nous ne passons pas notre temps à nous demander quelle place il prendrait et quels gars seraient relégués à d'autres positions s'il revient, a relaté Andrew Copp. Nous avons le même groupe depuis six mois et j'ai le sentiment que l'équipe passe en premier. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.