Skip to main content

Date limite : Les projecteurs se tournent vers Toronto et Andersen

Le gardien s'est blessé au cou face aux Panthers; les Predators amorcent une séquence cruciale

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Chroniqueur NHL.com

Il reste 20 jours avant la Date limite des transactions 2020 de la LNH (15 h (HE), 24 février), et le LNH.com vous rapporte toutes les nouvelles importantes, les rumeurs et les analyses d'ici la date limite.

À LIRE AUSSI : Date limite : Les joueurs qui pourraient changer d'adresse

Voici un tour d'horizon des derniers développements aux quatre coins de la Ligue :


Maple Leafs de Toronto

L'état de santé de Frederik Andersen fait ressortir la question à savoir si les Maple Leafs doivent ajouter un gardien.

Andersen a subi une blessure au cou en première période du revers de 5-3 contre les Panthers de la Floride, lundi au Scotiabank Arena. L'entraîneur Sheldon Keefe avait indiqué après la rencontre qu'Andersen s'était soumis au protocole des commotions cérébrales et que les nouvelles étaient bonnes dans son cas. Toronto a rappelé le gardien Kasimir Kaskisuo de Toronto, dans la Ligue américaine de hockey (LAH), mardi matin.

Les Maple Leafs (28-18-7), qui ont un point de retard sur les Islanders de New York et la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Est, s'entraînent mardi et affrontent les Rangers de New York mercredi au Madison Square Garden (19 h 30 HE, SN, MSG, NHL.TV).

Andersen a conservé un dossier de 24-9-6 cette saison et prend le deuxième rang de la LNH au chapitre des victoires, deux de moins qu'Andrei Vasilevskiy, du Lightning de Tampa Bay. Il a maintenu une moyenne de buts alloués de 2,87, un pourcentage d'arrêts de ,910 et réussi un jeu blanc cette saison. Il cumule 48 rencontres d'expérience en séries et montre un dossier de 25-20 avec une moyenne de 2,63, un pourcentage de ,914 et deux blanchissages. 

Son auxiliaire est Michael Hutchinson, qui a conservé une fiche de 4-8-1 avec une moyenne de 3,62, un pourcentage de ,886 et un blanchissage cette saison. Il n'a jamais joué en séries éliminatoires.

Video: NYI@TOR: Hutchinson vole Barzal de la mitaine

Kaskisuo a joué un seul match dans la LNH, accordant six buts sur 38 tirs dans un revers de 6-1 contre les Penguins de Pittsburgh le 16 novembre au PPG Paints Arena. Il a conservé un dossier de 12-7-2 avec une moyenne de 2,67, un pourcentage de ,912 et un jeu blanc dans la LAH cette saison.


Predators de Nashville

Le rendement des Predators dans les prochains jours sera crucial.

Les Predators (24-20-7) ont quatre points de retard sur les Coyotes de l'Arizona et la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries dans l'Association de l'Ouest, mais avec trois matchs en main. Ils affrontent les Jets de Winnipeg, mardi (20 h HE, TSN3, FS-TN, NHL.TV), les Flames de Calgary, jeudi, les Oilers d'Edmonton, samedi, et les Canucks de Vancouver, lundi.

« Sans aucun doute, nous en saurons plus sur nos chances de faire les séries après ce voyage dans l'Ouest », a expliqué le directeur général David Poile à NHL.com. « C'est le moment de l'année où nous serons actifs en discutant avec les autres équipes en tant qu'acheteurs ou vendeurs. Le voyage déterminera quelle avenue nous prendrons. Le marché aussi. Peut-être qu'il y a une bonne transaction "hockey" à faire pour nous. »

Les Predators ont relevé de ses fonctions l'entraîneur Peter Laviolette le 6 janvier et embauché John Hynes le 7 janvier. Quand on lui a demandé ce qu'il aimerait corriger, Poile a répondu : « Plus je donnerai de temps à l'équipe, particulièrement avec le changement d'entraîneur, plus nous pourrons y voir clair. Ça pourrait ne pas correspondre avec le moment de la date limite. »

Nashville forme la neuvième meilleure attaque de la Ligue (3,27 buts par match), prend le 26e rang pour la défensive (3,29 buts accordés par rencontre) et occupe la 19e place au chapitre du pourcentage d'arrêts à 5-contre-5 (,916). Depuis que Hynes a pris la barre de l'équipe, l'attaque est 20e (2,60 buts par match), la défensive prend le 25e rang (3,40 buts accordés par partie) et les Predators sont 17e au chapitre du pourcentage d'arrêts à 5-contre-5 (,916).


Panthers de la Floride

Il ne faudrait pas se surprendre que les Panthers veuillent ajouter un défenseur d'expérience pour jumeler à Aaron Ekblad et qu'un attaquant ne fasse pas partie des priorités de l'équipe, comme l'a mentionné le directeur général Dale Tallon à NHL.com.

Après avoir pris le neuvième rang au chapitre des buts (3,22 par match), mais la 28e place pour les buts accordés (3,33) la saison dernière, les Panthers ont embauché l'entraîneur Joel Quenneville et mis sous contrat le gardien Sergei Bobrovsky, le défenseur Anton Stralman et les attaquants Noel Acciari et Brett Connolly. Tallon a expliqué aux joueurs durant le camp d'entraînement qu'ils avaient quelque chose à prouver.

Video: FLA@PIT: Connolly complète Trocheck

Et ils font des progrès.

Les Panthers (29-17-5) occupent le troisième rang de la section Atlantique. Ils sont deuxièmes pour les buts par match (3.63) et 25e au chapitre des buts accordés (3,27) dans la LNH cette saison. Mais depuis le 15 décembre, ils ont conservé un dossier de 14-5-0, la quatrième meilleure fiche de la LNH en ce qui a trait au pourcentage de points (,737). Ils prennent la deuxième place pour les buts par partie (4,16) et sont au 19e rang pour les buts contre (3,36), à égalité avec les Coyotes de l'Arizona et les Islanders de New York.

Marquer des buts n'est pas un problème, mais la défense, elle, en est un. Bobrovsky n'a pas été à son mieux, mais il commence à trouver son rythme. Si les Panthers peuvent resserrer le jeu devant lui, ils devraient participer aux séries éliminatoires pour la première fois en quatre saisons et pourraient même faire du dommage.

« Nous nous sommes placés dans une position pour connaître du succès, a estimé Tallon. Maintenant, il faut atteindre le prochain niveau. Nous devons gagner. Nous devons y croire. »


Jets de Winnipeg

Si les Jets et Dustin Byfuglien parviennent à s'entendre pour résilier son contrat, ça permettra à l'équipe d'avoir un plan plus clair en vue de la date limite.

Le défenseur écoule la quatrième saison d'un contrat de cinq ans d'une valeur annuelle moyenne de 7,6 millions $.

Les Jets (26-23-4) ont trois points de retard sur les Coyotes de l'Arizona et la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires dans l'Ouest, à l'approche de leur match face aux Predators, mardi au Bell MTS Place (20 h HE, TSN3, FS-TN, NHL.TV).

« D'abord et avant tout, quelle marge de manœuvre aurai-je au point de vue du plafond salarial? » avait demandé le directeur général Kevin Cheveldayoff à NHL.com le 7 janvier. « Ce sera grandement influencé par la situation de Byfuglien. »

Les Jets doivent combler le vide laissé par Byfuglien, sans compter toutes leurs autres pertes en défensive. Ce besoin a été criant toute la saison.

Byfuglien n'a pas joué alors qu'il purgeait une suspension et qu'il se réadaptait à la suite d'une blessure à la cheville. Durant la saison morte, Jacob Trouba a été échangé aux Rangers de New York. Tyler Myers a signé un contrat avec les Canucks de Vancouver et Ben Chiarot s'est entendu avec les Canadiens de Montréal.

« C'est difficile de voir [Byfuglien] partir, mais nous avons joué sans lui toute l'année, alors ce n'est pas comme si ça changeait quelque chose en ce moment, a admis Mark Scheifele. Évidemment, il était un joueur incroyable. Et nous lui souhaitons la meilleure des chances, mais rien ne change vraiment dans ce vestiaire. C'est le même groupe. Rien n'a changé. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.