Skip to main content

Lehner se lève et blanchit les Canucks

Le gardien réalise 31 arrêts et les Golden Knights prennent une avance de 2-1 dans la série

par Nicolas Ducharme @NicolasDucharme / Journaliste LNH.com

Après avoir accordé cinq buts lors du deuxième match de la série, les Golden Knights de Vegas n'ont absolument rien donné aux Canucks de Vancouver lors du match no 3, samedi. Ils ont signé un gain de 3-0 pour s'emparer d'une avance de 2-1 dans la série. 

Le gardien Robin Lehner a connu une excellente soirée de travail en stoppant 31 rondelles, lui qui a été envoyé devant le filet pour un sixième match de suite et qui avait subi le revers de 5-2 lors du match no 2.

Le travail de Lehner a été particulièrement important en première période. Les Golden Knights ont pris une avance rapide de 2-0 à 5:28 grâce à deux buts inscrits en 83 secondes, mais les Canucks sont rapidement revenus à la charge pour tenter de réduire l'écart. Grâce à trois séquences en avantage numérique, Vancouver a terminé l'engagement avec un total de 16 lancers, mais n'a jamais pu résoudre l'énigme Lehner.

« Dès le début du match, on voyait qu'il était bon et qu'il avait l'air du gardien du match no 1, a souligné l'entraîneur-chef des Golden Knights Peter DeBoer. Ce n'est pas tous les soirs qu'on voit qu'un gardien est dans sa zone comme ça, mais pour lui, c'est probablement une bonne chose d'avoir des lancers tôt dans le match. Donc, bien que nous n'étions pas trop heureux d'écoper de pénalités, je suis certain qu'il a aimé faire face à de l'action tôt dans la partie. » 

Il s'agissait du deuxième blanchissage de la série pour Lehner, lui qui a signé une victoire de 5-0 lors du match no 1. Il faut dire qu'après avoir menacé en première période, les Canucks ont eu beaucoup de difficulté à s'approcher du gardien. Ils ont décoché sept lancers au deuxième engagement, puis huit au troisième tiers, dont quatre alors qu'il restait moins de deux minutes à faire au match. 

Alex Tuch, Zach Whitecloud et Mark Stone ont été en mesure de déjouer le gardien Jacob Markstrom, qui a réalisé 31 arrêts dans la défaite.

Les Golden Knights mènent la série 2-1 et tenteront d'accentuer leur avance dès dimanche lors du quatrième match de la série (22h30 HE; TVAS, SN, CBC, NBCSN, NHL.TV).

Tuch a ouvert la marque à 4:05 de la première période lorsqu'il est parvenu à stopper au vol une passe soulevée de Nicolas Roy pour s'échapper et déjouer Markstrom d'un lancer parfait dans le haut du filet.

Il s'agissait pour Tuch d'un quatrième but en autant de rencontres.

Les Golden Knights n'ont pas eu à attendre longtemps pour doubler leur avance. Le défenseur Whitecloud a récupéré un disque que son coéquipier Max Pacioretty venait de se faire enlever et il a décoché un tir précis du cercle droit qui a battu Markstrom. Whitecloud, une recrue, a terminé la rencontre avec six lancers bloqués, un sommet du côté de Vegas.

« Tout le monde a contribué en travaillant fort, en bloquant des lancers et en faisant les bonnes choses pour qu'on puisse avoir du momentum, a souligné Lehner. Dans une série comme celle-ci, c'est important d'obtenir le premier but et qu'on ne joue pas du hockey de rattrapage. »

Video: Lehner aide Vegas à blanchir les Canucks

Dans le camp adverse, l'entraîneur-chef Travis Green estimait que son équipe aurait mérité un meilleur sort après 20 minutes.

« J'ai aimé notre début de match, et nous étions malchanceux d'être en retard 2-0, a-t-il analysé. Quand nous tirons de l'arrière, notre équipe a parfois tendance à faire trop de passes. Nous avons peut-être fait trop de jeux est-ouest en zone offensive.

« Il faut rendre hommage à leur gardien, il a effectué de beaux arrêts. Nous aurions pu être en avant 2-0, mais c'est ça le hockey des séries. Tu peux connaître une bonne période et ne pas la remporter. »

Un jeu de puissance en panne

La soirée a été difficile pour les Canucks en avantage numérique. Pourtant, l'équipe de la Colombie-Britannique affichait, avant le match, un taux d'efficacité de 25 pour cent, le deuxième meilleur parmi toutes les formations encore en action en séries éliminatoires.

Vancouver n'a toutefois pas été en mesure d'imiter ses succès précédents et a été blanchi en cinq occasions, y compris lors d'un cinq-contre-trois de 1:18 en milieu de première période qui aurait pu leur permettre de revenir dans la rencontre.

« C'était une incroyable occasion pour eux d'aller chercher du momentum, mais nous avons été en mesure d'écouler la pénalité en travaillant et grâce à de gros arrêts de Robin. On va devoir apprendre à rester loin du banc de pénalité, c'est un problème. Ce soir, je pense que notre désavantage numérique et notre gardien ont été excellents tôt dans le match, ce qui nous a permis de nous sortir de ces mauvaises situations. »

Les Canucks ont obtenu une autre excellente occasion de réduire l'écart, cette fois en début de troisième période alors qu'ils profitaient d'un avantage numérique, mais ils ont écopé d'une pénalité pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire, ce qui a mis fin à leur jeu de puissance alors qu'il restait encore 21 secondes à faire à la punition de Roy. 

Mark Stone a profité de ce jeu de puissance des Golden Knights pour faire 3-0. L'attaquant a reçu la rondelle au cercle droit et son tir a trouvé le fond du filet à 2:19.

« Sur le cinq-contre-trois, nous avons eu de bonnes chances et nous avons fait tout ce que nous pouvions pour bien exécuter les jeux, a mentionné l'attaquant des Canucks J.T. Miller. Mais en troisième période, ce n'est vraiment pas de cette manière que nous voulions jouer en avantage numérique. On aurait pu marquer et se donner du momentum, mais nous n'avons jamais été capables de nous installer. »

L'offensive des Canucks devra trouver le moyen d'appuyer offensivement son gardien, qui n'a pas eu droit à beaucoup de repos depuis la reprise des activités dans la LNH. Markstrom - s'il est envoyé dans la mêlée lors du match de dimanche - disputera un 14e match en 29 jours, lui qui a amorcé toutes les rencontres des Canucks en séries.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.