Skip to main content

La bonne humeur de Gallant avec les Golden Knights

Vegas affrontera le gagnant du match no 7 entre les Capitals et le Lightning en finale de la Coupe Stanley

par Lisa Dillman @reallisa / Journaliste NHL.com

LAS VEGAS -- Mardi, on a demandé à l'entraîneur des Golden Knights de Vegas Gerard Gallant comment c'était de jouer contre celui qui est devenu son patron, le directeur général George McPhee.

« C'était un joueur compétitif et tenace qui travaillait fort », a répondu Gallant.

Est-ce que McPhee cadrerait bien avec ses Golden Knights?

« Je crois que oui. On pourrait lui trouver une place », a rétorqué Gallant avant d'ajouter : « Sur le quatrième trio. »

L'atmosphère était détendue et Gallant était de bonne humeur à sa première rencontre avec les journalistes à Las Vegas depuis que les Golden Knights se sont qualifiés pour la finale de la Coupe Stanley dimanche grâce à un gain de 2-1 contre les Jets de Winnipeg dans le cinquième match de la finale de l'Association de l'Ouest. Ils sont devenus la troisième équipe de l'histoire de la LNH à atteindre la finale de la Coupe Stanley à sa saison inaugurale. Les autres sont les Arenas de Toronto (1918) et les Blues de St. Louis (1968).

Gallant en a parcouru du chemin depuis qu'il s'est littéralement retrouvé à la rue l'an dernier. Il a été congédié par les Panthers de la Floride après seulement 22 parties le 27 novembre 2016 à la suite d'un revers de 3-2 contre les Hurricanes de la Caroline.

Presque immédiatement, des photos ont fait surface montrant Gallant et son entraîneur adjoint Mike Kelly avec leurs valises en train de monter dans un taxi à l'extérieur du PNC Arena. (Gallant a par la suite précisé que les Panthers lui avaient appelé une voiture de service, mais qu'il avait décidé de ne pas l'attendre.)

Il a été propulsé de chômeur à architecte de l'une des plus incroyables épopées de l'histoire du sport avec les Golden Knights.

« Les deux semaines après mon congédiement par les Panthers ont été difficiles, a admis Gallant. Mais vous savez quoi? Ça fait partie de notre sport et des affaires, alors tout le monde l'accepte. Après deux semaines, je suis passé à autre chose et j'ai commencé à chercher un nouveau défi.

« Comme je l'ai dit, j'étais confiant parce que ça s'était très bien passé pendant deux ans et demi en Floride. Même quand j'ai été remercié, on avait une fiche de ,500 (11-10-1) et la saison était encore jeune.

« Plusieurs personnes m'ont appelé pour me dire de ne pas m'inquiéter et que j'allais me trouver un autre emploi. Donc, ç'a été une bonne chose, en fin de compte. »

Gallant n'est pas resté sans travail très longtemps. Les Golden Knights l'ont approché quelques semaines après que les Panthers l'eurent congédié et ils l'ont embauché le 13 avril 2017. 

Son congédiement par les Panthers n'a aucunement changé la philosophie et l'approche de Gallant envers ses joueurs. Il a conservé un dossier de 96-65-25 en trois campagnes avec les Panthers et il les a menés au titre de la section Atlantique en 2015-16.

Gallant a immédiatement pu instaurer son style à Vegas. Les Golden Knights ont gagné huit de leurs neuf premières parties et Gallant les a conduits à une saison historique pour une équipe de première année dans la LNH (51-24-7, 109 points). Vegas est devenu la première équipe d'expansion de l'ère moderne dans les quatre grandes ligues sportives professionnelles d'Amérique du Nord à remporter le titre de sa section.

Gallant, Jared Bednar (Avalanche du Colorado) et Bruce Cassidy (Bruins de Boston) sont les finalistes pour le trophée Jack-Adams qui sera remis le 25 avril au meilleur entraîneur de la LNH. Gallant avait aussi été finaliste en 2016 avec les Panthers.

Les Golden Knights ont affiché un dossier de 12-3 lors des trois premières rondes des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, mais ils doivent maintenant attendre la conclusion de la finale de l'Association de l'Est entre les Capitals de Washington et le Lightning de Tampa Bay. Le Lightning accueillera les Capitals lors du match décisif mercredi (20 h HE; NBCSN, CBC, SN1, TVAS). 

Même si Vegas est une équipe d'expansion, il existe des liens entre les Golden Knights et les Capitals ainsi qu'entre les Golden Knights et le Lightning. 

McPhee a été le directeur général de Washington pendant 17 ans de 1997 à 2014.

Gallant a joué les 52 dernières parties de sa carrière de joueur avec le Lightning de 1993 à 1995 et le directeur général de Tampa Bay Steve Yzerman et Gallant ont été coéquipiers chez les Red Wings de Detroit pendant neuf saisons dans les années 1980 et au début des années 1990.

« On s'est connus à Detroit et on est devenus de bons amis, surtout à l'extérieur de la patinoire et en tant que cochambreurs pendant un certain temps », a raconté Gallant.

Gallant a joué sur un trio complété par Yzerman et Paul MacLean en 1988-89. C'est sans surprise qu'il a connu la meilleure saison de sa carrière pour les buts (39), les aides (54) et les points (93) cette année-là.

« Évidemment, le joueur que j'étais a beaucoup aimé jouer avec quelqu'un d'aussi talentueux qu'Yzerman », a mentionné Gallant au sujet du membre du Temple de la renommée. « J'ai inscrit plus de points, compté plus de buts et obtenu plus de chances de marquer. Alors, c'était agréable de jouer avec lui. »

Or, le statut de joueur de concession d'Yzerman ne lui permettait pas de se soustraire à certaines tâches. 

« Il était le plus jeune, alors c'est lui qui devait aller chercher la nourriture qu'on commandait », a ajouté Gallant en souriant. « Il était meilleur que moi, mais il devait quand même aller chercher la nourriture. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.