Skip to main content

Julien apprécie l'hommage des Bruins, est « content que ce soit terminé »

L'entraîneur des Canadiens perd à son retour à Boston, là où il a dirigé les Bruins pendant 10 saisons

par Matt Kalman / Correspondant LNH.com

BOSTON -- Au fil des années, plusieurs joueurs qui ont contribué à la conquête de la Coupe Stanley des Bruins de Boston en 2011 sont revenus disputer un match au TD Garden avec une autre équipe. Ils ont été honorés par un hommage vidéo et une ovation de la foule.

Quand l'entraîneur Claude Julien est revenu à Boston mercredi, plusieurs se demandaient quel genre d'accueil il allait recevoir puisqu'il revenait en tant qu'entraîneur des plus grands rivaux des Bruins, les Canadiens de Montréal.

Julien a dirigé les Bruins pendant 10 saisons avant d'être congédié le 7 février 2017, puis embauché par Montréal sept jours plus tard. Il est l'entraîneur qui a remporté le plus de victoires dans l'histoire des Bruins. Il a conservé une fiche de 419-246-94 et en plus d'avoir gagné la Coupe Stanley, il a mené Boston à la finale en 2013 et il a remporté le trophée des Présidents en 2013-14.

Lors de la deuxième pause de la première période, après quelques annonces, les premières notes de la chanson « Whatever It Takes » d'Imagine Dragons ont retenti et une photo de Julien est apparue sur l'écran géant pour lancer son hommage vidéo.

Video: MTL@BOS: Julien honoré par les Bruins à son retour

La foule a immédiatement oublié l'identité du club actuel de Julien pour se lever d'un trait. Les partisans sont restés debout en applaudissant et en criant pendant toute la vidéo. Celle-ci a montré Julien quand il a reçu le trophée Jack-Adams des mains de Pat Burns en 2009, intense derrière le banc, en interaction avec les joueurs et les gens de la communauté et, enfin, en train de soulever la Coupe Stanley après le septième match de la finale en 2011.

Puis, l'écran a montré Julien en direct derrière le banc de Montréal, alors que le pointage était de 1-1 (les Canadiens ont finalement perdu 4-1). Julien a répondu aux applaudissements des spectateurs en les saluant de la main droite tout en restant impassible.

« C'est toujours quelque chose qu'on appréhende un peu parce que c'est émouvant, mais on veut rester en contrôle de nos émotions pour diriger notre équipe, a expliqué Julien. J'ai aimé ce qu'ils ont fait et comme je l'ai déjà dit, je n'ai que des bonnes choses à dire à propos de cette organisation qui m'a donné la chance de passer dix années ici.

« En même temps, je suis content que ce soit terminé et de pouvoir passer à autre chose. Mais ça ne veut pas dire que je vais oublier ce que j'ai vécu ici. Ça va toujours rester avec moi, mais j'en suis maintenant à un autre chapitre de ma carrière d'entraîneur. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.