Skip to main content

Johnson s'acclimate rapidement avec les Penguins

Le vétéran défenseur s'est joint à ses nouveaux coéquipiers pour un entraînement informel et s'est dit à l'aise dans son nouvel environnement

par Wes Crosby / Correspondant NHL.com

CRANBERRY, Pennsylvanie - Jack Johnson voulait s'acclimater à Pittsburgh le plus rapidement possible.

Après avoir signé un contrat de cinq ans d'une valeur de 16,25 millions de dollars avec les Penguins de Pittsburgh, le 1er juillet, le défenseur de 31 ans est revenu à Pittsburgh pour s'entraîner avec Sidney Crosby, le 23 août. Mercredi, Johnson s'est joint à Jake Guentzel et à Chad Ruhwedel pour un entraînement informel de plus d'une heure au complexe sportif UPMC Lemieux.

Johnson l'a fait afin que la transition se fasse sans heurts.

« Je suis très excité. Je me joins à l'une des meilleures équipes depuis un bon bout de temps maintenant, a dit Johnson. Dans le vestiaire, tu es entouré de grands joueurs. Je pense qu'être entouré de bons joueurs te rend meilleur sur une base quotidienne.

« Je ne me vois pas encore comme un vieux joueur. Je pense que je peux encore améliorer beaucoup de choses. J'ai l'impression que ce n'est que le début pour moi. »

À LIRE : 31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Penguins | 31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs de Pittsburgh | 31 en 31 : Analyse des Penguins pour les poolers

Johnson a récolté 11 points (trois buts, huit passes) et affiché un différentiel de moins-6 en 77 matchs avec les Blue Jackets de Columbus, la saison dernière, et il a été retranché vers la fin de la saison régulière et en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Il avait présenté un sommet personnel en carrière avec un différentiel de plus-23 en 2016-17.

À la suite d'une saison décevante, Johnson veut rebondir, lui qui a sauté sur la glace quelques semaines avant le début du camp d'entraînement. Il y a toutefois des limites à ce que Johnson peut faire, car les Penguins ne lui ont toujours pas dit avec qui on compte le faire jouer, et sur quelle paire défensive.

Johnson a dit être capable de jouer à droite comme à gauche. Il acceptera tout ce que les entraîneurs de Pittsburgh lui demanderont et il est ouvert à évoluer avec n'importe lequel des défenseurs des Penguins.

« Il y a beaucoup de bons joueurs dans ce vestiaire, a mentionné Johnson. En cours de saison, je pense que tu peux apprendre de tout le monde. J'apprends encore. Honnêtement, tu apprends chaque jour jusqu'à ce que tu cesses de jouer. »

Ruhwedel, qui a joué sur la troisième paire défensive la plupart du temps en séries, a complimenté Johnson.

« C'est un très bon joueur. Il bouge bien la rondelle et possède un bon tir, a affirmé Ruhwedel. Il est très difficile à affronter et on le sait, car on l'a affronté souvent lorsqu'il était à Columbus. Il améliore notre formation.

« On savait qu'il était vraiment talentueux offensivement. Il peut jouer de manière robuste défensivement également. On s'attend à tout ça de sa part cette année. »

Video: CBJ@TOR: Johnson réduit le déficit avec un plomb

L'arrivée de Johnson pourrait sortir Ruhwedel de la formation normale lorsque tous les défenseurs des Penguins seront en santé. Kris Letang est généralement jumelé à Brian Dumoulin, et Olli Maatta joue souvent avec Justin Schultz. Johnson pourrait donc se retrouver aux côtés de Jamie Oleksiak.

Johnson s'attend à ce que son intégration dans le vestiaire de Pittsburgh soit plus facile et rapide que lorsqu'il était à Columbus.

« Je suis un peu plus à l'aise, car je connais quelques joueurs ici, a expliqué Johnson. Je connais Phil [Kessel] depuis l'école secondaire. Je connais aussi Sid, Derick Brassard et Letang. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.