Skip to main content

Hockeyville: un effet positif sur la ville gagnante

Lumby, en Colombie-Britannique, a vu une grande augmentation de ses inscriptions avant sa fin de semaine de célébration

par Kevin Woodley / Correspondant LNH.com

LUMBY, Colombie-Britannique - La LNH va apporter la Coupe Stanley, les Oilers d'Edmonton et les Kings de Los Angeles ici dans le cadre de Kraft Hockeyville 2016 au Canada cette fin de semaine, mais l'impact positif d'avoir remporté cet événement s'est déjà fait sentir dans cette petite ville, qui se trouve à environ cinq heures de route au nord-est de Vancouver.

Les inscriptions à l'Association de hockey mineur de Lumby ont augmenté de manière importante cette saison, passant de 70 joueurs à plus de 100, ce qui a forcé les organisateurs d'une ville de 1731 habitants à fermer les inscriptions, une première pour le président de l'association Kevin Porteous.

« Depuis que je suis impliqué dans l'association, nous n'avons jamais eu à faire face au dilemme d'avoir trop d'enfants », a indiqué Porteous, qui est né et a grandi à Lumby, mais qui a déménagé avant d'y revenir il y a près de 20 ans. « Nous supplions habituellement les enfants jusqu'à Noël afin d'avoir simplement 10 joueurs par équipe. »

Cette année, ils ont reçu suffisamment d'inscriptions pour potentiellement ajouter une deuxième équipe à certains niveaux. Porteous croit que d'avoir remporté Kraft Hockeyville le 2 avril a joué un rôle important dans cette hausse d'inscriptions.

« L'excitation liée à Hockeyville s'est vraiment propagée dans la communauté et elle ne s'est pas essoufflée au cours de l'été, même après la fin de la saison et après que la glace ait été démontée à l'aréna, a mentionné Porteous. Le résultat est que nous avons plus d'enfants qui veulent jouer au hockey. »

L'engouement est de retour en force cette fin de semaine, alors que la Coupe Stanley va rendre une petite visite au cours de cette célébration qui se déroulera toute la journée samedi, alors que des joueurs de la LNH, actuels et anciens, vont prendre part à des activités sur la glace et hors de celle-ci.

Des anciens de la LNH comme Fernando Pisani, Jerred Smithson, Eric Godard et Aaron Volpatti vont donner des cliniques au Pat Duke Memorial Arena de Lumby, qui va recevoir 100 000 $ pour des améliorations dans le cadre de sa victoire à Kraft Hockeyville. Les Kings vont arriver samedi après-midi, et quelques joueurs vont participer à une séance de questions et réponses au centre communautaire voisin de l'aréna. Les joueurs des Oilers vont faire de même après leur arrivée dimanche matin. Les Kings et les Oilers vont disputer un match préparatoire au Kal Tire Place dans la ville de Vernon dimanche soir.

« Nos enfants du hockey mineurs brûlent d'impatience d'apercevoir les joueurs », a assuré Porteous.

Graham Parsons se souvient d'avoir ressenti la même excitation lorsqu'il faisait partie du comité organisateur pour Kraft Hockeyville 2014 à Sylvan Lake, en Alberta.

« C'était comme un éclair dans une bouteille », a imagé Parsons, qui va se joindre à des représentants de Terrace et North Saanich, les deux derniers gagnants de l'Ouest canadien, à Lumby cette fin de semaine afin de célébrer les 10 ans de Kraft Hockeyville. « Hockeyville est fantastique pour bâtir les communautés, surtout dans une petite ville. »

À Sylvan Lake, cela a aussi permis de bâtir un aréna. Le toit du Sylvan Lake Arena s'était effondré en janvier 2014, ce qui avait incité la ville à s'inscrire tardivement pour finalement remporter Kraft Hockeyville afin d'obtenir de l'aide pour le reconstruire.

« Nous en sommes à 75 ou 80 pour cent de la reconstruction de notre nouveau complexe, et vraiment, sans Hockeyville, cela aurait été difficile, a reconnu Parsons. Nous avons pris trois ou quatre ans d'avance sur le nouvel aréna grâce à Hockeyville, et il va ouvrir en mars ou en avril. »

À Lumby, l'argent va servir à rénover le Pat Duke Memorial Arena, qui a été bâti en 1967 et qui a besoin de nouveaux planchers, d'appareils de chauffage qui fonctionnent et de meilleurs vestiaires. Ces derniers seront particulièrement utiles avec le nombre sans cesse croissant de joueuses féminines dans le hockey mineur de Lumby.

« J'ai commencé à jouer il y a 36 ans, et à l'époque, j'étais l'une des trois seules filles du hockey mineur de Lumby, a raconté Angie Clowry, qui dirige le comité organisateur local. Aujourd'hui, 33 pour cent des joueurs de hockey de l'association de hockey mineur de Lumby sont des filles, mais nous avons toujours un vestiaire pour filles qui est en fait une pièce de rangement de 8 pieds par 10 pieds sans eau et sans salle de bain. »

Des équipes de hockey entièrement féminines peuvent utiliser l'un des quatre vestiaires principaux, mais le nombre d'équipes mixtes à Lumby crée un problème pour les joueuses qui ont besoin d'un autre endroit pour se changer.

« Il n'y a pas vraiment de place pour qu'elles soient à l'aise, a insisté Clowry. Lorsqu'elles se changent, elles empilent leurs sacs un par-dessus l'autre afin qu'une autre fille puisse se changer. »

Un vestiaire désigné pour les filles fait partie des plans pour l'argent qui a été reçu dans le cadre de la victoire à Kraft Hockeyville, mais l'héritage de cet événement se fait déjà ressentir dans le hockey mineur.

« Nous avions de la difficulté à avoir assez d'enfants pour jouer par le passé, mais je crois honnêtement qu'il s'agit du point de départ de quelque chose de plus gros et de mieux à Lumby, a souligné Cole Young, qui dirige trois équipes. Ce que cela a déjà apporté à Lumby est fantastique à voir, avec tous ces gens qui se joignent à nous et qui comprennent ce qu'est cet événement qu'est Hockeyville. C'est vraiment incroyable. »

 

En voir plus