Skip to main content

Cinq clés : Predators vs Penguins, match no 5

Le gardien Matt Murray obtient le départ pour Pittsburgh; l'entraîneur Peter Laviolette souhaite que Nashville affiche du désespoir

par Wes Crosby / Correspondant LNH.com

PREDATORS vs PENGUINS
20 h (HE); TVA Sports, NBC, CBC, SN
La série quatre de sept est égale 2-2

PITTSBURGH - Après avoir remporté deux matchs de suite à domicile, les Predators de Nashville vont tenter de transporter leur momentum sur la route contre les Penguins de Pittsburgh.

Les Predators et les Penguins ont tous deux signé deux gains à la maison après quatre rencontres. Pittsburgh aimerait poursuivre cette tendance au PPG Paints Arena jeudi, alors que Nashville va tenter de récolter une troisième victoire de suite avant de retourner à domicile en vue du match no 6.

Voici les cinq clés du match no 5 :

1. La situation des gardiens des Penguins

Pour la première fois de sa carrière dans la LNH, le gardien Matt Murray a connu deux départs difficiles de suite en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Après avoir accordé cinq buts sur 33 tirs dans le match no 3, il a cédé trois fois sur 25 lancers dans le match no 4.

Bien que Murray va amorcer le match no 5, en perdant deux matchs de suite pour la première fois en 30 matchs de séries en carrière, il a fait en sorte que son statut de gardien numéro un de Pittsburgh soit remis en doute. 

Avec la qualité du jeu affiché par Marc-Andre Fleury au cours des deux premières rondes, Murray pourrait consolider sa position en rebondissant alors que la série approche de son dénouement.

« Je sais que Matt est excité de pouvoir jouer ce soir, a noté l'entraîneur Mike Sullivan. Il a assurément connu du succès ici à domicile. »

En incluant la saison régulière, Murray montre un dossier de 21-3-2 avec une moyenne de buts alloués de 2,32 et un pourcentage d'arrêts de ,928 au PPG Paints Arena.

2. Autre performance dominante de Pekka Rinne

Tout comme Murray, Rinne a connu des ennuis à l'étranger en accordant huit buts sur 36 tirs au cours des deux premiers duels de la Finale. Il a toutefois bien répondu au cours des deux matchs suivants.

Rinne a réalisé 50 arrêts sur 52 tirs au cours des deux dernières parties et a semblé retrouver ses repères après un départ difficile en Finale. S'il parvient à poursuivre sur sa lancée dans le match no 5, Pittsburgh pourrait à nouveau avoir de la difficulté à marquer.

« S'il voit tous les tirs, il va stopper toutes les rondelles », a affirmé le défenseur des Predators Mattias Ekholm. 

3. Pittsburgh réunit « Sid et les jeunes »

L'ailier droit Conor Sheary devrait passer du quatrième au premier trio pour évoluer aux côtés du centre Sidney Crosby et de l'ailier gauche Jake Guentzel. Sheary a récolté six points (un but, cinq passes) en séries après avoir obtenu 53 points (23 buts, 30 passes) en 61 matchs à sa deuxième saison régulière dans la LNH.

Sheary a surtout été efficace en patinant avec Crosby et Guentzel en saison régulière. En réunissant de trio, l'attaque des Penguins pourrait recevoir une étincelle.

« Nous avons éprouvé un peu de difficulté en séries, a reconnu Sheary. J'ai de toute évidence été retiré de ce trio, mais j'espère que nous pourrons retrouver cette chimie. »

4. Nashville demeure désespéré

Même si les Predators semblent avoir établi leur momentum, l'entraîneur Peter Laviolette ne croit pas que cela va se transposer dans le match no 5.

Alors que les Predators viennent de signer deux victoires de suite, Laviolette assure qu'il croit toujours que son équipe devrait être plus désespérée que les Penguins. Si cela se produit, il croit que Nashville pourra prendre les devants 3-2 dans la série.

« L'équipe la plus désespérée l'emporte habituellement, a souligné Laviolette. Si une équipe qui détient le momentum affronte une équipe désespérée, selon moi, l'équipe la plus dangereuse est l'équipe désespérée. »

5. Meilleur apport de Phil Kessel

Kessel n'a pas encore marqué en quatre matchs depuis le début de la série. Si Evgeni Malkin a raison, cela va changer dans le match no 5.

Après l'entraînement de Pittsburgh mercredi, Malkin a prédit que Kessel allait toucher la cible dans le cinquième match. Il a obtenu des chances de qualité au cours des trois dernières parties, lui qui n'avait pas tiré au filet dans le match no 1. Il n'a toutefois pas fait vibrer les cordages à l'aide des neuf lancers qu'il a dirigés sur Rinne.

Kessel pourrait aider les Penguins à reprendre les devants dans la série s'il parvient à sortir de son marasme jeudi. 

Alignement prévu des Predators

Filip Forsberg -- Colton Sissons -- Pontus Aberg
Viktor Arvidsson -- Mike Fisher -- James Neal
Austin Watson -- Calle Jarnkrok -- Craig Smith
Harry Zolnierczyk - Frédérick Gaudreau -- Colin Wilson

Mattias Ekholm -- P.K. Subban
Roman Josi --Ryan Ellis
Matt Irwin -- Yannick Weber

Pekka Rinne
Juuse Saros

Retranchés : Vernon Fiddler, Anthony Bitetto, Brad Hunt, Vladislav Kamenev, Marek Mazanec, PA Parenteau, Petter Granberg, Miikka Salomaki
Blessés : Ryan Johansen (syndrome de loge sévère), Kevin Fiala (fracture du fémur gauche)

Alignement prévu des Penguins

Jake Guentzel -- Sidney Crosby -- Conor Sheary
Scott Wilson -- Evgeni Malkin -- Phil Kessel
Chris Kunitz -- Matt Cullen -- Bryan Rust
Carl Hagelin -- Carter Rowney -- Patric Hornqvist

Brian Dumoulin -- Ron Hainsey
Olli Maatta -- Trevor Daley
Ian Cole -- Justin Schultz

Matt Murray
Marc-Andre Fleury

Retranchés : Chad Ruhwedel, Tom Kuhnhackl, Mark Streit, Josh Archibald, Oskar Sundqvist, Cameron Gaunce, Jean-Sebastien Dea, Derrick Pouliot, Daniel Sprong, Dominik Simon, David Warsofsky, Frank Corrado, Kevin Porter, Garrett Wilson, Tom Sestito, Tristan Jarry, Sean Maguire
Blessés : Kris Letang (opération au cou), Nick Bonino (bas du corps)

En voir plus