Skip to main content

Cinq clés : Capitals vs Lightning, match no 2

Backstrom est un cas incertain pour Washington, Tampa Bay veut connaître un départ canon

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

TAMPA BAY - Les Capitals de Washington tenteront de balayer les deux premiers matchs de la finale de l'Association de l'Est contre le Lightning de Tampa Bay lors du match no 2, dimanche au Amalie Arena.

« Il n'y a rien de mal à être gourmand à ce temps-ci de l'année », a affirmé l'entraîneur des Capitals Barry Trotz.

Les Capitals ont vaincu le Lightning 4-2 dans le match no 1, quand Braden Holtby a réalisé 19 arrêts, Alex Ovechkin a récolté un but et une aide et Evgeny Kuznetsov ainsi que T.J. Oshie ont chacun amassé deux passes.

Depuis 1975, les équipes qui prennent une avance de 2-0 en finale d'association ou en demi-finale d'association ont remporté la série 39 fois sur 41 (95,1 pour cent).

À LIRE : Rebondir, la spécialité du Lightning | Eller brille en l'absence de Backstrom

« La pression est assurément sur nous ce soir », a admis l'entraîneur du Lightning Jon Cooper.

Voici cinq clés du match no 2 :

 

1. Les Capitals doivent être prêts dès le départ

On s'attend à ce que le Lightning sorte avec vigueur en étant agressif pour imposer son rythme tôt dans la rencontre.

Les Capitals doivent s'y préparer, car le Lightning est dangereux quand il est en contrôle. C'est à ce moment qu'ils sont agressifs en échec-avant, qu'ils jouent de manière physique et qu'ils font des jeux pour provoquer des pénalités.

Video: Killorn parle des ajustements en vue du match no 2

« J'imagine qu'on aura droit à une bonne opposition de la part d'une excellente équipe de hockey », a dit l'attaquant des Capitals T.J. Oshie. « Nous devrons rester concentrés et ne pas être trop confiants. Je ne peux pas croire que nous verrons le Lightning de la première période du match no 1 pour le restant de la série. »

2. L'échec-avant de Tampa Bay

L'échec-avant du Lightning, particulièrement contre les Bruins de Boston en deuxième ronde, a été inefficace contre les Capitals dans le match no 1.

« Nos dégagements en fond de territoire n'étaient pas aussi bons et nous n'avions pas assez de vitesse en zone neutre, donc ça leur a donné un peu plus de temps pour organiser leurs sorties de zone », a analysé l'attaquant du Lightning Ryan Callahan. « Il faut leur donner le crédit. Ils bougeaient bien la rondelle dans leur territoire, réalisant des passes parfaites et des jeux qui peuvent parfois contrer l'échec-avant. »

À LIRE AUSSI : Un autre mauvais départ pour le Lightning | Les Capitals n'ont pas perdu de temps pour faire payer le Lightning

Cela dit, c'est difficile contre les Capitals, car Holtby joue très bien la rondelle derrière son but. Il est reconnu pour être capable de limiter l'échec-avant agressif et c'est un autre obstacle avec lequel le Lightning devra composer.

3. Le rôle d'Eller et la santé de Backstrom

Le centre de Washington Nicklas Backstrom est encore un cas incertain pour le match no 2 et on prendra une décision avant la rencontre dans son cas. Il est ennuyé par une blessure à la main droite.

Backstrom, qui a raté les deux derniers matchs, a participé à l'entraînement matinal, mais il n'a pas pris part aux exercices de trios et aux répétitions en avantage numérique. Les chances qu'il effectue un retour au jeu sont donc minces.

Video: WSH@TBL, #1: Eller saute sur le retour en A.N.

La bonne nouvelle, c'est que les Capitals ne s'ennuient pas encore de lui. Ils ont un dossier de 2-0 sans Backstrom. L'une des grandes raisons de ces succès est Lars Eller, qui a pris les responsabilités de Backstrom à forces égales sur un trio avec T.J. Oshie et Jakub Vrana, et sur la première unité de supériorité numérique.

Eller a joué 20 :35 dans le match no 1, un sommet chez les attaquants de Washington, et il a touché la cible en avantage numérique en plus de décocher trois tirs au but.

4. Vasilevskiy rebondira-t-il?

Le gardien du Lightning Andrei Vasilevskiy a accordé quatre buts sur 25 tirs en deux périodes dans le match no 1. Il n'a pas joué en troisième période et a été remplacé par Louis Domingue, qui a stoppé sept lancers.

Cooper a donné du crédit à Vasilevskiy pour avoir gardé le Lightning dans le match pendant 40 minutes, mais le principal intéressé a pris sa part du blâme.

Video: WSH@TBL, #1: Vasilevskiy glisse pour faire l'arrêt

« Si tu veux être un bon gardien dans cette ligue, c'est évident que tu dois répondre, a dit Vasilevskiy. Ce n'est pas facile, mais je dois le faire. »

5. La possession de rondelle du Lightning

Le Lightning s'est dit trop mou avec la rondelle dans le match no 1, et ç'a créé des revirements. C'est également ce qui explique que l'équipe n'avait que 10 tirs au but après les deux premiers engagements.

Une manière de régler ce problème est d'éviter les jeux à haut risque, comme des passes au milieu de la patinoire qui ont plus de chances d'être interceptées et de créer une occasion de marquer pour l'équipe adverse.

Formation prévue des Capitals

Alex Ovechkin -- Evgeny Kuznetsov -- Tom Wilson
Jakub Vrana -- Lars Eller -- T.J. Oshie
Andre Burakovsky -- Chandler Stephenson -- Brett Connolly
Devante Smith-Pelly -- Jay Beagle -- Alex Chiasson

Dmitry Orlov -- Matt Niskanen
Michal Kempny -- John Carlson
Brooks Orpik -- Christian Djoos

Braden Holtby
Philipp Grubauer

Retranchés : Madison Bowey, Jakub Jerabek, Shane Gersich, Travis Boyd, Nathan Walker, Pheonix Copley
Blessés : Nicklas Backstrom (main)

Formation prévue du Lightning

J.T. Miller -- Steven Stamkos -- Nikita Kucherov
Ondrej Palat -- Brayden Point -- Tyler Johnson
Alex Killorn -- Anthony Cirelli -- Yanni Gourde
Chris Kunitz -- Cedric Paquette -- Ryan Callahan

Victor Hedman -- Dan Girardi
Ryan McDonagh -- Anton Stralman
Braydon Coburn -- Mikhail Sergachev

Andrei Vasilevskiy
Louis Domingue

Retranchés : Andrej Sustr, Jake Dotchin, Slater Koekkoek, Cory Conacher, Peter Budaj
Blessé : Adam Erne (bas du corps)

Dans le calepin

Stralman et Paquette ne se sont pas entraînés dimanche, mais on s'attend à ce que les deux jouent. Stralman a patiné dimanche, mais pas Paquette.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.