Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Weise: « Je suis totalement excité à l'idée de cette opportunité »

Lorsque Dale Weise a appris que les Canadiens avaient acquis ses services, il n'aurait pas pu être plus heureux

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Dale Weise est officiellement de retour en ville.

Après avoir été acquis par les Canadiens samedi, l'attaquant âgé de 30 ans a fait le voyage entre la Pennsylvanie et Québec dimanche pour rejoindre les rangs du Rocket de Laval dans la Ligue américaine.

Il a par la suite été rappelé par le Tricolore lundi.

Weise est très heureux de cette transaction. Certes, il a eu du mal à contenir son enthousiasme à l'idée d'effectuer son retour dans l'organisation.

« Lorsque j'ai atterri, c'était vraiment surréaliste. Je ne sais même pas quoi dire », a déclaré Weise, qui a déjà disputé 152 matchs en trois saisons avec le Tricolore. « Lorsqu'il y a des gens qui croient en toi et tu as une opportunité, c'est tout ce dont tu peux demander. Je suis simplement excité d'être de retour là où j'ai eu du succès auparavant. D'un autre point de vue, juste en regardant l'équipe, je suis excité à l'idée de rejoindre les Canadiens de Montréal. Je pense qu'ils ont une très bonne équipe. »

Weise se trouvait dans le gymnase du PPL Center à Allentown en Pennsylvanie, domicile des Phantoms de Lehigh Valley dans la Ligue américaine, au moment où il a appris que les Canadiens avaient fait son acquisition pour une seconde fois.

C'est une histoire que le vétéran de neuf saisons dans la LNH n'est pas près d'oublier.

« J'étais en train de m'étirer. La manière dont la patinoire est faite là-bas, tu peux voir à travers la fenêtre le bureau des entraîneurs. J'ai vu l'entraîneur [Kerry Huffman] me regarder un peu. Nous sommes arrivés assez tard, alors il se disait peut-être: « Pourquoi ce gars n'est pas en train de dormir, que se passe-t-il? « Je l'ai vu par la suite marcher avec son téléphone dans ses mains. Il m'a dit : « Weiser, as-tu vu? » J'ai répondu : « Non, je ne sais pas vraiment de quoi vous parlez » À ce moment précis, je ne pensais même pas que j'avais été échangé. Je croyais qu'il voulait simplement me montrer quelque chose de drôle sur son téléphone », a décrit Weise en riant. « C'était le compte Instagram des Flyers qui annonçait que j'avais été échangé. C'était une situation plutôt unique. Il s'agissait d'une première pour moi. »

Pas besoin de vous dire que Weise n'a pas tardé à regarder son cellulaire. Et littéralement, son téléphone n'a pas cessé de sonner.

« J'avais environ 100 messages textes et plein d'appels manqués. J'ai essayé de trouver ma femme Lauren pour lui envoyer rapidement un message. J'ai réalisé que je n'allais pas trouver son nom à travers tous ces messages textes », a mentionné Weise. « Je l'ai appelé et j'étais comme: « Hey, nous avons été échangés à Montréal » Je crois qu'elle pensait qu'il s'agissait d'une farce. Elle ne me croyait pas, mais lorsqu'elle a réalisé le tout, elle était énormément excitée. Je crois qu'elle était même encore plus énervée que moi.»

Parmi les 100 messages textes que Weise a reçus, l'un d'eux provenait d'un coéquipier de Weise durant son premier séjour avec les Canadiens.

« Gally [Brendan Gallagher] a été le premier message texte que j'ai reçu. C'est le premier à m'avoir contacté. C'est plutôt le fun et cool », a dit Weise. « C'est l'un des gars avec qui j'étais vraiment proche lors de mon premier passage. Je suis très excité à l'idée d'avoir ma chance de jouer avec lui. »

Une famille enthousiaste

Lauren n'était pas la seule du clan Weise à être ravie d'apprendre que son mari était de nouveau lié à Montréal.

Hunter, le fils du couple âgé de cinq ans, a toujours été un partisan du Tricolore et n'a jamais cessé son amour pour le CH, selon le fougueux attaquant.

« Il est énervé. Lorsque nous étions à Montréal, Hunter n'avait que deux ou trois ans. Il avait en quelque sorte une idée de ce dont il s'agissait, mais maintenant, il comprend vraiment ce que je fais et comment tout cela fonctionne. Il peut jouer aux jeux vidéo et à d'autres choses du même genre. Nous avons la cible de Carey Price dans notre garage, donc lui annoncer la nouvelle fut vraiment cool. C'est à Montréal qu'il a réalisé pour la première fois ce que son père faisait », a expliqué Weise, qui a également une fille de trois ans, Jordana. « Chaque fois que nous jouons au jeu vidéo, il prend toujours les Canadiens de Montréal, il peut donc désormais choisir papa et avoir Carey Price devant le filet »

Et, il ne faudra pas attendre longtemps avant que les Weise accueillent de nouveaux membres dans leur famille.

Lauren est enceinte de jumeaux, d'une fille et d'un garçon. Les jumeaux sont attendus pour la fin avril.

Tweet from @daleweise22: Allons-y Montr��al!! Finally back home

Dédié à la cause

Depuis son départ de Montréal en février 2016, Weise croit avoir évolué de plusieurs façons.

« S'il y a quelque chose, c'est que je suis meilleur dans tous les aspects. Je continue de travailler fort sur les différentes facettes de mon jeu. Je veux être plus rapide. Est-ce que je crois que je suis plus vite? Selon moi oui. Évidemment, tout le monde travaille sur leurs habiletés durant l'été. Je crois tout simplement que je suis un meilleur joueur », a affirmé Weise, qui a enregistré cinq buts et 11 points en 42 matchs cette saison avec les Flyers. « Je suis un meilleur professionnel. Je sais ce qui fonctionne le mieux pour me préparer et être capable de performer chaque soir. C'est probablement ça. Je pense que plus on vieillit, plus on a d'expérience et plus que ça l'aide. »

Dans cet état d'esprit, Weise a hâte de se mettre au travail avec les Canadiens.

Il envisage jouer le même genre de hockey qui lui a valu plusieurs éloges lors de son premier passage avec le bleu-blanc-rouge.

« Je peux être un gars d'énergie, un bon gars dans le vestiaire et un bon leader. J'ai un peu d'expérience dans la Ligue et j'ai déjà joué dans les séries », a mentionné Weise. « Je me vois faire la même chose que lors de mon premier séjour. Je veux amener de l'énergie et être un bon leader et coéquipier. »

En résumé, Weise considère la transaction comme un nouveau départ qui présente un défi qu'il embrasse de tout cœur.

« Ces deux dernières années et demie, je ne veux pas utiliser le mot « difficile », mais ce ne fut pas facile pour moi. Que cela se produise et d'avoir bientôt des jumeaux, c'est tout simplement que du positif et je suis vraiment très excité », a dit Weise qui n'est plus qu'à 19 matchs d'atteindre le plateau des 500 matchs dans la LNH. « Je me suis battu tout au long de ma carrière. Je ne crois pas que personne ne m'aurait imaginé jouer dans la LNH, c'est donc rien de nouveau pour moi. Tout ce dont je demande, c'est une opportunité et l'occasion d'avoir un nouveau départ.»

Alors, qu'est-ce que Weise a le plus manqué de la ville depuis son départ en février 2016?

« Je ne peux pas choisir qu'un seul truc. Il y a trop de bonnes choses ici. L'organisation est de première classe. C'est de loin la meilleure organisation pour laquelle tu peux jouer dans la LNH », a déclaré Weise. « Tout me manquait, l'équipe et les partisans ont été formidables avec moi et ma famille pendant mon séjour ici. Le simple fait d'être dans une ville canadienne et de jouer pour une équipe de passionnés comme les Canadiens. Je pense juste qu'être dans un marché de hockey, c'est probablement ce qui m'a le plus manqué. »

En voir plus