Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Se battre pour la vie

Jeff Petry veut sensibiliser les gens sur le cancer de la prostate en s'associant avec PROCURE

par Matt Cudzinowski. Traduit par Vincent Régis. @canadiensmtl / canadiens.com

MONTRÉAL - Le combat contre le cancer de la prostate est une cause que Jeff Petry tient à coeur.

En mars 2014, son grand-père paternel, Ronald, a perdu le sien contre la maladie chez lui, dans le sud de la Californie. Il était âgé de 85 ans.

C'est en pensant à son grand-père que le numéro 26 des Canadiens - tout comme l'ancien des Canadiens Steve Bégin - a accepté le rôle d'ambassadeur officiel de la campagne NOEUDVEMBRE 2016 de PROCURE. L'organisme est le seul au Québec dont la mission consiste exclusivement à combattre le cancer de la prostate grâce à la recherche, la sensibilisation et l'éducation et qui apporte un support aux patients qui en sont atteints et à leurs familles.

« Chaque année au mois de novembre, c'est le retour de la campagne "Le hockey pour vaincre le cancer", dans laquelle j'aime m'impliquer puisque j'ai été touché directement par cette maladie. Ça compte beaucoup pour moi. Je crois que ça vient chercher un peu tout le monde, d'une manière ou d'une autre », explique Petry, qui amassera des fonds pour la cause par le biais de la troisième édition du mouvement Noeudvembre.

Même s'ils ont toujours été éloignés géographiquement - Petry a grandi et complété ses études universitaires au Michigan avant de faires ses débuts dans la LNH à Edmonton et de poursuivre sa carrière à Montréal - le défenseur de 28 ans et son grand-père ont toujours été très proches, jusqu'au décès de ce dernier il y a deux ans et demi. S'associer à PROCURE pour combattre la maladie a donc été une décision facile.

« Nous étions très près. Particulièrement l'été, alors qu'il venait toujours au Michigan avec ma grand-mère et qu'ils voyageaient avec nous pour nos tournois de baseball, entre autres. Quand j'ai atteint la LNH, je jouais avec les Oilers d'Edmonton et comme on allait deux fois par année à Anaheim, il en profitait pour aller m'y voir jouer », se rappelle Petry, sourire aux lèvres.

Puis d'autres souvenirs de son grand-père lui reviennent en tête.

« Quand j'étais plus jeune, mes grand-parents étaient propriétaires de maisons en temps partagé à Branson, au Missouri, et dans les Ozarks. On avait toujours des matchs de baseball là-bas et ensuite on retournait à la maison et sautait dans le lac. J'ai une photo de nous deux. Si je me souviens bien, je suis assis sur ses genoux pendant qu'il conduit le bateau. Je crois que c'était la première fois. C'était vraiment spécial », ajoute le vétéran de huit saisons dans la LNH, qui sensibilise également les hommes à leur santé en se laissant pousser la moustache pendant tout le mois pour la campagne Movember. Un geste imité par ses coéquipiers Carey Price, Brendan Gallagher, Shea Weber, Nathan Beaulieu, Phillip Danault, Zach Redmond et Andrew Shaw.

Petry a aussi en mémoire un moment précis, datant de quelques années, alors qu'il se remettait d'une blessure. Au même moment, son grand-père poursuivait ses traitements contre le cancer en Californie. Les deux se téléphonaient de temps en temps, question de s'envoyer un peu d'amour et de support.

« Il était malade à l'époque. Je crois que je m'étais blessé juste avant la date limite des échanges. J'ai envoyé une photo à ma tante [Teresa]. Je recevais des soins dans le vestiaire pendant que lui recevait ses traitements. Il m'a envoyé un pouce en l'air pour m'encourager. Ça m'a vraiment marqué», mentionne Petry.

Témoin du combat que son grand-père a mené contre la maladie - et que des milliers d'autres hommes ont mené ou mènent à travers le monde - Petry espère que les hommes comprendront l'importance cruciale de la prévention du cancer de la prostate. 

«J'aimerais simplement encourager les plus susceptibles à être atteints de ce cancer, ceux qui ont des antécédents familiaux, à aller consulter, avise Petry, à propos du cancer le plus diagnostiqué chez les hommes chaque année, selon PROCURE. Même s'il n'y a aucun antécédent dans votre famille, allez consulter, parce que c'est quelque chose peut souvent être guéri s'il est détecté assez rapidement.»

Samedi soir, les Canadiens dédieront leur match contre les Red Wings de Détroit à PROCURE. Pour l'occasion, un kiosque situé à la section 103 offrira des renseignements sur la mission scientifique de l'organisme, ainsi que de l'information visant à prévenir et guérir le cancer de la prostate. Avant le match, Petry portera un noeud papillon PROCURE avant le match pour montrer son engagement envers la cause.

Jeff Petry - PROCURE

En l'honneur de la Journée internationale de l'homme le 19 novembre, PROCURE encourage tous les Québécois à porter le noeud papillon - positionnant ainsi cet accessoire mode comme symbole de la cause - et à partager leurs photos sur les médias sociaux en utilisant le mot-clic #noeudvembre.

En voir plus