Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Rejoindre les Canadiens « est une des meilleures décisions dans ma vie »

Ilya Kovalchuk chérira pour toujours son temps à Montréal et n'exclut pas un retour ici cet été

par Matt Cudzinowski. Traduit par François Lafleur @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Le séjour d'Ilya Kovalchuk avec les Canadiens a été bref, mais il a tout adoré de son passage avec l'équipe.

Peu de temps avant de se diriger vers l'aéroport lundi pour rejoindre les Capitals de Washington, l'ailier russe de 36 ans a rencontré les médias au Complexe Sportif Bell pour s'exprimer sur son séjour à Montréal.

Ses propos ne pouvaient pas être plus positifs…

« Lorsque j'ai appris via mon agent que Montréal était intéressé à mes services, il m'a convaincu d'y aller et il avait raison », révèle Kovalchuk qui a signé un contrat d'un an à deux volets le 3 janvier après que les choses ne soient pas déroulées comme prévu avec les Kings de Los Angeles. « C'est l'une de mes meilleures décisions dans ma vie au niveau hockey. J'ai beaucoup aimé la ville. Je n'ai habité ici que pour deux mois, mais j'ai l'impression d'y avoir vécu plus longtemps. »

Après avoir eu de la difficulté à obtenir des points en Californie, Kovalchuk a assurément profité de son passage au nord de la frontière canado-américaine.

Le vétéran de 13 saisons dans la LNH a inscrit six buts et 13 points en 22 rencontres, incluant trois buts vainqueurs. Son différentiel de +6 n'est pas négligeable, non plus.

Tweet from @CanadiensMTL: Le 1er but de Kovalchuk �� la maison.Kovalchuk's first goal on home ice.#GoHabsGo pic.twitter.com/5AoS7gyHmQ

Il a aussi su prouver être un élément important dans le vestiaire durant ce temps, méritant rapidement le respect de ses coéquipiers en plus d'aider grandement les jeunes tels que Nick Suzuki et Victor Mete à progresser.

« Ça a été tellement plaisant. Nous avons joué des matchs importants. Nous en avons perdu certains que nous aurions dû gagner. Nous avons été mis à l'épreuve, mais à chaque fois, ce fut en équipe. Mon séjour n'a pas duré longtemps, mais plusieurs choses sont survenues. Ça a été amusant et je ne changerais aucune chose pour rien au monde », insiste Kovalchuk qui a savouré chaque instant de jouer à Montréal. « Je garde plein de souvenirs et de connaissances d'ici. Ce sont de bonnes personnes. Elles vont me manquer, mais je ne leur souhaite que le meilleur pour le restant de la saison. »

Son meilleur souvenir reste le retour de l'arrière contre les Maple Leafs de Toronto le 8 février au Centre Bell. Après que l'ex-défenseur des Canadiens Marco Scandella ait créé l'égalité avec 2:33 à faire en temps réglementaire, c'est Kovalchuk qui a semé l'hystérie chez les partisans en donnant la victoire à son équipe en prolongation.

Tweet from @CanadiensMTL: Ilya Kovalchuk marque le but gagnant @EASportsNHL 3 contre 3! Encore.Ilya Kovalchuk with the @EASportsNHL 3-on-3 winner! Again.#GoHabsGo | #HockeyIsForEveryone pic.twitter.com/JMA1ThY4Uy

La façon avec laquelle les Montréalais l'ont traité du début jusqu'à la fin est indescriptible pour lui.

« J'ai écrit un petit message sur Instagram en français lorsqu'ils ont publié la photo [après l'annonce de l'échange], mais je veux simplement les remercier pour tout. C'est un endroit génial pour jouer au hockey », de dire Kovalchuk. « Ce n'est pas adieu, ça c'est sûr. »

Kovalchuk a même été jusqu'à laisser la porte ouverte en ce qui concerne un éventuel retour à Montréal cet été, s'il devient joueur autonome.

Il faudra toutefois attendre et voir ce qui se produit en juillet.

« Lorsque je deviendrai joueur autonome, ce sera définitivement l'une des destinations qui me traversera l'esprit en raison des partisans, des joueurs, des jeunes et de la direction que prend cette équipe, j'aime beaucoup ça », affirme Kovalchuk. « C'est comme une famille ici. Tout le monde a l'équipe à cœur. Le personnel, les entraîneurs, ils sont tous proches l'un de l'autre, en plus des opérations hockey, les propriétaires. Geoff [Molson] est constamment autour de l'équipe. Ça en dit beaucoup sur lui. »

Video: Ilya Kovalchuk sur son séjour à Montréal

Parlant de famille, les enfants de Kovalchuk, Philipp et Artem, aimeraient avoir la chance de séjourner à Montréal la saison prochaine.

Lors de leur visite plus tôt dans le mois en compagnie du reste de leur famille, ils ont été catégoriques quant à leur volonté de demeurer ici.

« Je crois que vous avez tous vu à quel point ils avaient du plaisir ici », faisant référence à la vidéo virale montrant Kovalchuk et ses fils à la patinoire du parc Willibrord de Verdun. « Mes gars voulaient rester ici. Ils m'ont dit : 'Dis à maman que nous voulons rester ici et laisse les filles retourner à Los Angeles.' »

Tweet from @CanadiensMTL: Comme un enfant... de 36 ans.#GoHabsGo | @CHCFondation https://t.co/KGJKjEqf80

Pendant ce temps, l'ancien premier choix au total est prêt à aider son ami, Alexander Ovechkin, ainsi que le reste des Capitals à remporter une seconde Coupe Stanley en trois ans.

Il s'agit d'un trophée qui échappe toujours à Kovalchuk et il cherche désespérément à le soulever.

« Ils sont déjà bons à toutes les positions, mais c'est une bonne opportunité. Je connais plusieurs gars là-bas. Ils visent rien de moins que la Coupe Stanley, j'espère donc que nous pourrons faire des ravages en séries », analyse Kovalchuk. « La Coupe est ce qui m'attire. Comme je l'ai dit depuis ma première journée, quand je suis revenu dans la LNH, mon rêve était de la gagner. On ne sait jamais, mais on se doit de travailler fort. »

Kovalchuk ne serait pas surpris si la troupe de Claude Julien parvenait à se frayer un chemin en séries, notamment en raison de la manière avec laquelle elle a joué leur de ses deux plus récents matchs.

Il s'attend à ce que les joueurs continuent de donner tout ce qu'ils ont afin de se qualifier pour la danse printanière.

« Ils vont continuer de se battre jusqu'à la toute fin. Je le sais. Je le sais vraiment, parce que c'est la mentalité de ce vestiaire et c'est ce dont nous parlions à chaque jour, à chaque rencontre d'équipe », de dire Kovalchuk. « Personne ici ne va abandonner, ils vont tous donner leur maximum, en particulier devant cette foule. Ils n'ont pas le choix. »

En ce qui a trait de la montre que Kovalchuk a remis à Brett Kulak après que celui-ci lui ait donné son numéro 17, elle demeurera la propriété de Kulak.

« Je ne vais pas la lui reprendre », plaisante Kovalchuk. « Elle lui appartient. J'espère pour lui que ce sera un beau souvenir de moi. »

Tweet from @CanadiensMTL: Juste un autre sourire de Kovy.Just another Kovy smile. 😁#GoHabsGo pic.twitter.com/S0EqZdZ9XA

Enfin, quel serait son message pour les futurs joueurs autonomes qui seraient réticents à signer avec les Canadiens pour une raison ou une autre ?

« Ils ont tort », conclut Kovalchuk. « Ils devraient considérer cette ville parce que c'est l'un des meilleurs endroits pour jouer au hockey. »

En voir plus