Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Suzuki espère que son séjour sera prolongé à Montréal

Le nouvel espoir des Canadiens a les yeux rivés sur la Sainte-Flanelle pour la saison à venir

par Dan Braverman, traduit par Olivier Beauregard @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Peu de temps après un match entre les recrues des Golden Knights de Las Vegas et les Sharks de San Jose, Nick Suzuki a été appelé au bureau du directeur général George McPhee et a appris qu'il avait été échangé par l'équipe la plus jeune du circuit à la plus ancienne.

Comme pour tout grand changement, il a fallu un moment pour que le jeune homme de 19 ans absorbe la nouvelle.

«Au début, j'étais un peu sous le choc, mais rapidement, je suis devenu très enthousiaste par cette nouvelle opportunité», a raconté Suzuki. «Maintenant, je suis simplement excité d'arriver à Montréal et enfin montrer ce que je peux faire.»

Tweet from @CanadiensMTL: Nick Suzuki sur son intention de percer l'alignement des Canadiens.Nick Suzuki on cracking the Canadiens��� roster this season.#GoHabsGo pic.twitter.com/uq3xt8Hp8X

Le natif de London, en Ontario, a peut-être grandi en tant que partisan des Maple Leafs, mais Suzuki a la ferme intention de rester à Montréal pour la prochaine campagne.

«C'est mon objectif de faire la LNH. Je vais faire tout ce que je peux pour leur montrer que je peux jouer dans la grande ligue», a affirmé Suzuki, qui a été le meilleur marqueur de l'Attack d'Owen Sound dans la Ligue de hockey de l'Ontario la saison dernière avec 100 points (42b, 58p) avec un différentiel de + - 31 de son plus près poursuivant. «Quand j'y serai, je veux juste prouver que je peux jouer avec les joueurs de la LNH et faire de mon mieux.»

Suzuki se décrit comme un joueur bon dans les deux sens qui aime jouer de manière responsable tout en contribuant au tableau indicateur.

«Je pense que je suis vraiment bon en zone défensive, et je crois que je suis un meneur de jeu. Je peux lancer au filet, j'aime bien marquer des points », a déclaré Suzuki, qui portera le numéro 88 à Montréal. «Mon joueur préféré est Patrice Bergeron. Je m'inspire beaucoup de lui dans ma façon de jouer. J'aime le regarder. Il est juste incroyable et il joue bien des deux côtés.

Video: Tomas Tatar et Nick Suzuki sur la transaction

En ce qui concerne la fameuse question inévitable, à savoir où il sera placé, Suzuki est reconnu pour être en mesure de jouer aux trois positions à l'attaque. Par contre, le jeune attaquant a déclaré qu'il se sentait comme un centre naturel.

«J'ai toujours voulu prouver que je pouvais jouer au centre. Je sais que beaucoup d'équipes sont à la recherche de plus grands et gros centres, mais je pense que je peux bien faire le travail », explique le joueur de 5 pieds 11, 183 livres, qui est plus que ravi de laisser la décision aux mains du personnel d'entraîneurs de l'équipe. «Peu importe mon poids ou ma taille. Je joue bien en zone défensive en tant que centre. C'est la position à laquelle je suis le plus confortable.»

Suzuki et Tomas Tatar, l'autre joueur acquis dans la transaction de Max Pacioretty dimanche soir, débarqueront à Montréal et se rendront au complexe sportif Bell ce jeudi afin de compléter les tests médicaux.

Si le séjour du plus récent espoir des Canadiens à Montréal est d'une plus courte durée que ce qu'il espère et qu'il est retourné à son équipe junior, Suzuki sait ce qu'il va faire pour améliorer sa quatrième saison avec l'Attack.

«Je vais travailler sur l'ensemble de mon jeu. Je fais ça depuis deux ans et je pense que ça se passe bien. Si je suis de retour dans LHO, je sais que je vais avoir beaucoup de temps de glace, sur l'avantage et le désavantage numérique »,conclut-il. «Ce sera simplement mon jeu qui en tira les bénéfices».

En voir plus