Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Une équipe tissée serrée

Même si les temps sont difficiles, les Canadiens sont loin d'abdiquer

par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Les joueurs du Tricolore ont semblé retrouver sourire lors de l'entraînement vendredi au Complexe sportif Bell avant de prendre la direction d'Ottawa.

C'est certain que le sentiment d'urgence est toujours présent chez les Canadiens. Ils traversent tout de même une deuxième séquence de huit revers consécutifs cette saison.

Cependant, les joueurs ont semblé avoir beaucoup de plaisir lors de l'entraînement ce vendredi sur la Rive-Sud. Ils ont notamment pratiqué un exercice de 2 contre 2 en espace restreint.

Tweet from @CanadiensMTL: D'accord avec toi, Nick, ��a m��ritait une p��nalit��.We agree with you, @Cous27. He should've been given a penalty.#GoHabsGo pic.twitter.com/AOiphz7yAt

Pour l'entraîneur-chef Claude Julien, il est important de rappeler à ses joueurs la raison pour laquelle ils pratiquent ce sport qu'ils aiment tant.

« L'énergie est encore présente. Du côté des entraîneurs, c'est important pour nous de continuer à travailler pour que les joueurs voient qu'on est vraiment derrière eux », a expliqué le vétéran entraîneur avant de prendre la route d'Ottawa pour y affronter les Sénateurs ce samedi soir au Centre Canadian Tire. « On demande aux joueurs de voir qu'il y a des plus beaux jours devant nous. »

Tweet from @CanadiensMTL: 𝒯𝑒𝒶𝓂 𝓈𝓅𝒾𝓇𝒾𝓉#GoHabsGo pic.twitter.com/myuO3NRfXn

La frustration est aussi présente chez les joueurs que les entraîneurs. L'équipe fournit un effort constant, mais n'obtient simplement pas les résultats escomptés.

« Je crois qu'on joue quand même du bon hockey, mais on n'obtient pas les résultats. C'est probablement ce qu'il y a de plus frustrant », a mentionné le gardien Carey Price, qui n'a pas savouré la victoire depuis le 23 décembre dernier à Winnipeg.

Video: Carey Price au sujet de sa frustration

Lors de la séquence de huit défaites consécutives, le Tricolore s'est incliné par seulement un but à six occasions. La formation montréalaise a perdu les deux autres matchs alors que l'équipe adverse a inscrit un but dans un filet désert.

Les Canadiens doivent trouver une manière de remporter des matchs serrés afin de se remettre sur le droit chemin.

« C'est frustrant, surtout qu'on a perdu plusieurs rencontres avec un écart de seulement un but », a exprimé la recrue Cale Fleury. « Lorsqu'on connaît une séquence du genre, tu dois simplement gagner un match et bâtir là-dessus. »

Video: Cale Fleury sur le besoin de garder confiance

Un exemple à suivre

S'ils souhaitent se sortir de cette impasse, les Canadiens pourraient très bien s'inspirer de leur fin de saison l'année dernière.

Montréal avait également connu une séquence plus difficile en février et début mars, présentant une fiche de 5-8-1 en 14 matchs. Cependant, le Tricolore s'est ressaisi lors des 13 dernières rencontres grâce à un dossier de 8-3-2. 

Selon le vétéran Dale Weise, les joueurs devraient garder cette séquence en tête.

« Je crois qu'on doit se souvenir de la fin de saison l'année dernière. Je suis arrivé ici et on a connu des difficultés durant environ trois semaines vers la fin février et début mars. L'équipe a pris son envol par la suite. On a presque la même équipe », a souligné Weise, qui a disputé 494 matchs dans la LNH. « Si on parvient à jouer de cette manière, je ne vois aucune raison pour laquelle on ne serait pas en mesure de gagner 10 matchs consécutifs. »

Tweet from @CanadiensMTL: 📍 Brossard#GoHabsGo pic.twitter.com/6sHWVPYEFy

Le vétéran a d'ailleurs vécu une situation similaire lorsqu'il portait l'uniforme des Flyers de Philadelphie. Par contre, Weise est convaincu que la solution se trouve dans le vestiaire.

« Il y a deux ans lorsque je jouais à Philadelphie, on a perdu 10 matchs de suite. Je peux vous dire que c'était un sentiment désagréable. Ce n'est vraiment pas le sentiment que je ressens présentement au sein du vestiaire », a mentionné Weise, qui a disputé trois saisons avec les Flyers. « L'esprit d'équipe est toujours présent et les gars veulent gagner. Ils veulent venir à l'aréna. Je crois beaucoup en cette équipe. On doit juste connaître une séquence comme la saison dernière et les choses vont se placer. »

Mise à jour médicale

Il y avait des absents importants lors de l'entraînement vendredi au Complexe sportif Bell.

Tout d'abord, l'attaquant Brendan Gallagher et le défenseur Jeff Petry n'ont pas pris part à l'entraînement en raison de traitements. Ben Chiarot n'était également pas de retour sur la glace, lui qui a raté un premier match cette saison jeudi soir contre les Oilers d'Edmonton.

L'entraîneur-chef a donné une mise à jour au sujet des trois joueurs

« Petry devrait être en uniforme demain. Pour sa part, Chiarot ne sera pas disponible face aux Sénateurs. Il s'améliore et il se rapproche d'un retour au jeu », a expliqué Julien. « Dans le cas de Gallagher, sa présence est incertaine. Il souffre de maux de tête. On vérifie si cela est relié à la commotion ou s'il s'agit seulement d'un virus. On devrait avoir des nouvelles plus tard. »

Video: Conférence de presse de Claude Julien

On ne sait toujours pas si Gallagher sera en mesure de jouer contre les Sénateurs samedi soir au Centre Canadian Tire.

Par contre, selon Nick Suzuki, il s'agit du moment idéal pour affronter un éternel rival.

« Je crois qu'un match haut en intensité peut toujours nous aider. J'adore jouer dans ce genre de rencontre et travailler dans des espaces restreints », a dit Suzuki, qui totalise huit buts et 26 points cette saison. « Les joueurs sont compétitifs et ils veulent remporter ce genre de match. C'est toujours plaisant à disputer. »

Video: Nick Suzuki au sujet du niveau de combativité

Pour sa part, l'attaquant Matthew Peca a obtenu le feu vert pour revenir au jeu. Peca n'a pas disputé de match depuis le 10 décembre dernier contre les Penguins à Pittsburgh.

En voir plus