Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Danault sera du voyage avec l'équipe

L'attaquant n'a toutefois pas encore obtenu le feu vert pour revenir au jeu

par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - C'est un Phillip Danault tout sourire qui s'est présenté devant les médias lundi avant-midi pour s'adresser à eux pour la première fois depuis sa blessure à la tête, alors qu'il avait reçu un tir de Zdeno Chara le 13 janvier.

Le Québécois avait plus d'une raison de sourire. Non seulement est-il rétabli à 100%, mais de plus, il pourra accompagner l'équipe dans le voyage qui les mènera notamment à Las Vegas.

«Ça va faire du bien d'aller sur la route. C'est un voyage qu'on attend depuis le début de l'année. C'est le fun d'en faire partie», a-t-il admis.

Danault n'a pas encore reçu le feu vert pour revenir au jeu, mais il ne devrait pas être très loin de pouvoir réintégrer la formation.

«Dans les derniers jours, je me suis senti très bien. J'avais vraiment hâte de revenir et de jouer avec l'équipe. L'équipe médicale a fait une bonne job et je suis revenu à 100%, mais ça va être à l'entraîneur de décider. Il faut quand même que je regagne ma forme de match, il ne faut pas que je sois trop essoufflé. La game shape à l'entraînement sera importante», a précisé le numéro 24.

L'athlète de 24 ans - il aura 25 ans dans moins de deux semaines - est revenu sur ce samedi soir de janvier, où il a été relativement chanceux dans sa malchance.

«Je me souviens de tout. Je me souviens de la foule qui était pas mal silencieuse. La première chose à laquelle j'ai pensé, c'est : "est-ce que je vais pouvoir revenir en troisième période?", a raconté Danault.

«Ç'aurait pu être bien pire, avec un tir sur la mâchoire ou des symptômes plus graves, alors je me considère vraiment chanceux de vous parler aujourd'hui et de pouvoir revenir avec l'équipe le plus vite possible», a-t-il ajouté.

Video: Danault revient sur sa blessure à la tête

Le seul symptôme qui l'incommodait était le vertige.

«Je marchais croche un peu. J'essayais de ne pas trop bouger et j'ai passé la première nuit à l'hôpital. C'est une expérience pas le fun, mais en même temps, j'ai appris de tout ça, j'ai pu regarder les matchs, voir des petites choses à améliorer. Alors j'ai eu la chance de regarder la game différemment», a raconté l'attaquant, qui avait amassé 23 points, dont sept buts, en 43 matchs avant de se blesser.

Il ne pense pas que cette expérience changera sa façon de jouer, même qu'il voudra certainement bloquer un tir rapidement pour pouvoir tourner la page pour de bon.

«Si j'ai la chance de bloquer un tir, je vais le faire. Ce n'est pas moi de me tasser, même si j'ai vécu un gros choc comme ça. C'est sûr que ça va être dans ma tête, mais c'est d'avoir le premier et après, j'imagine que quand je vais être dans le jeu, je ne penserai pas trop à ça.»

Danault est aussi revenu sur la grande classe de Zdeno Chara et de Patrice Bergeron au moment de l'incident et dans les jours qui ont suivi, alors qu'il a notamment reçu un texto du géant des Bruins, qui voulait avoir de ses nouvelles.

«Ce sont des leaders, des légendes, de grands joueurs. On compétitionne sur la glace, mais quand quelque chose comme ça arrive, les joueurs se serrent tous les coudes. C'est un geste de solidarité, ils sont restés là pour moi. Et Chara, à 6 pi 9 dans les airs, il était haut comme la civière! J'apprécie vraiment son geste et j'ai beaucoup de respect pour lui», a noté le joueur de centre.

Video: Point de presse de Claude Julien

Danault a également tenu à remercier les partisans des Canadiens, qui lui ont envoyé une tonne de messages par l'entremise des réseaux sociaux.

«Les fans sont incroyables. Je veux d'ailleurs leur dire un gros merci. Ils m'ont démontré beaucoup d'amour et je veux faire la même chose sur la glace, je vais leur donner mon 100% à chaque match comme j'ai toujours fait. La vague d'amour était vraiment spéciale», a conclu le sympathique hockeyeur.

Par ailleurs, l'entraîneur-chef Claude Julien a indiqué que les trois autres blessés de l'équipe ne seraient pas du voyage, soit Shea Weber, Andrew Shaw et Ales Hemsky.

En voir plus