Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Primeau : Nettoyer les océans, une cause qui lui tient à coeur

L'espoir des Canadiens et ses amis organisent un nettoyage marin dans le New Jersey ce week-end

par Dan Braverman, traduit par Thibault Deneufbourg @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Si vous suivez Cayden Primeau, gardien de but espoir des Canadiens, sur les médias sociaux - que ce soit sur Twitter ou Instagram - vous avez sûrement déjà vu ses nombreux messages sur les déchets plastiques et la pollution dans l'océan. Primeau et ses amis ont lancé une marque de sensibilisation à l'environnement, Braving Blue, et organisent un nettoyage de l'océan à Margate City, NJ, le 15 juin. Nous avons contacté le gardien de 19 ans pour en savoir plus sur l'initiative et pourquoi c'est une cause importante pour lui.

Peux-tu nous parler de Braving Blue et de sa création ?
CAYDEN PRIMEAU :
Mes amis l'ont commencé simplement sous la forme d'une page Instagram. Ils s'en sont servis comme deuxième compte pour se tenir au courant de l'état de l'environnement et pour faire des publications sur ce genre de choses. Et lorsque nous avons décidé d'essayer d'organiser notre propre événement, nous avons pris le même nom.

Tweet from @cpreems29: My friends and I are hosting a fundraiser to help fund our ocean cleanup event and future events. Anything will help and we appreciate your contribution!! Please feel free to pass the link along to anyone you believe would like to aid in the fight against ocean debris! Thanks! https://t.co/s2mRSYFxfU

Parle-nous du nettoyage que vous organisez le 15 juin.
CP :
Je vis sur l'eau. J'habite sur la baie, qui est un mélange de marais et d'océans. Ainsi, pendant les différentes marées de la journée, beaucoup de déchets restent coincés dans les marais. Nous allons y aller et essayer d'en ramasser autant que possible et en disposer comme il se doit.

Tweet from @cpreems29: Braving Blue Ocean Cleanup https://t.co/z6dvABaWha

Pourquoi l'environnement et le nettoyage de l'océan sont-ils devenus si importants pour toi ?
CP :
J'habite proche du bord de l'océan, alors ça me touche de très près. C'est tellement important de trouver un moyen d'aider et être en mesure de le partager sur les médias sociaux et d'y apporter de la visibilité. Tout le monde n'a pas pu venir au nettoyage en personne et c'est pourquoi nous avons mis en place un GoFundMe pour que les gens puissent quand même contribuer.

Il y a beaucoup de petites choses qu'une personne peut faire pour faire une différence sur le plan de l'environnement. Quels sont les changements que tu as apportés à ton propre style de vie?
CP :
Premièrement, d'essayer de garder les lumières éteintes le plus longtemps possible pendant la journée. Dans ma maison, nous avons la chance d'avoir de la lumière naturelle, alors nous essayons de l'utiliser au lieu de gaspiller de l'énergie. Et deuxièmement, essayer d'utiliser nos propres sacs pour aller à l'épicerie au lieu d'acheter des sacs en plastique, parce qu'ils iront directement à la poubelle ; ils ne servent vraiment à rien. Là où je vis, ils viennent de lancer une initiative pour distribuer des sacs réutilisables dans les magasins locaux. Nous allons dans la bonne direction, alors j'espère que les choses vont continuer à s'améliorer.

As-tu entendu parler de l'annonce du premier ministre Justin Trudeau d'interdire les plastiques à usage unique au Canada d'ici 2021 ?
CP :
C'est très important. Les plastiques à usage unique sont l'un des plus grands contributeurs [à la pollution des océans] et la chose principale que nous trouverons lors du nettoyage. Éliminer ce gaspillage est donc énorme.

Essaies-tu de diffuser ton message environnemental dans le vestiaire ? Ou gardes-tu ces deux mondes séparés ?
CP :
Un peu séparé ; je n'en parle pas vraiment. Mais il y a des gens qui voient ce que je fais et qui en parlent. Toutes ces petites habitudes que vous pouvez inculquer aux gens de votre quotidien sont cruciales. 

Tu prêches donc par l'exemple.
CP :
Exactement.

Quel message transmettrais-tu aux partisans des Canadiens qui souhaitent en faire plus pour lutter contre les changements climatiques et la pollution ?
CP :
La première chose à faire serait d'essayer de réduire autant que possible l'utilisation de plastiques à usage unique. Et la deuxième serait d'essayer d'apporter vos propres sacs ou d'utiliser des sacs réutilisables lorsque vous allez à l'épicerie. Cela aide beaucoup, et ça ne finira pas dans nos océans.

Pour contribuer au GoFundMe de Braving Blue, cliquez ici (en anglais).

En voir plus