Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Vejdemo: «J'ai fait un pas en avant, cette année»

D'être rappelé par les Canadiens était un grand moment pour Lukas Vejdemo, qui continue de faire des progrès et d'impressionner

par Matt Cudzinowski, traduit par Florence Labelle @CanadiensMTL / canadiens.com

VANCOUVER - Quelle belle façon de transformer une grimace en sourire.

Peu de temps après que Lukas Vejdemo et le Rocket de Laval se soient fait blanchir par la marque de 5-0 face aux Americans de Rochester, samedi soir à la Place Bell, le Suédois de 23 ans a été informé de son rappel auprès des Canadiens.

« On a perdu, donc j'avais le moral à terre », a admis Vejdemo, qui s'est joint au grand club juste à temps pour son voyage dans l'Ouest canadien. « Mais c'était une bonne nouvelle, de me faire rappeler. Tu retrouves ton sourire. »

Ç'a certainement fonctionné pour lui, et l'ancien choix de troisième tour n'a pas perdu de temps avant de partager la nouvelle avec ses plus grands supporteurs à la maison, faisant abstraction du décalage horaire de six heures entre Montréal et la Suède.

« J'ai envoyé un texto à mon père, mais il était un peu tard, là-bas. Il l'a vu le lendemain matin. Il était heureux pour moi », a expliqué Vejdemo, dont le père (Roland) et la sœur (Rebecca) vivent à Stockholm. « Évidemment, ils étaient contents, là-bas. Ils étaient contents et excités. »

Cela va sans dire, étant donné l'ensemble du travail accompli par Vejdemo en à peine plus d'une saison chez les professionnels, en Amérique du Nord.

Après avoir cumulé 13 buts et 29 points en 66 matchs l'année dernière, Vejdemo a maintenant huit buts et 16 points en seulement 30 matchs en campagne 2019-2020.

Et il se sent également progressivement plus à l'aise avec le jeu, de ce côté-ci de l'océan, ce qui est de bon augure.

« J'ai trouvé que j'avais fait un pas en avant, cette année, a affirmé Vejdemo. Tout parait un peu nouveau quand tu arrives ici pour la première fois, mais cette année je me sens plus à l'aise. J'ai eu un bon été à l'entraînement et je me sens plus fort et plus rapide. »

Celui qui a fait ses classes avec Djurgardens (dans la SHL) admet que quelques ajustements à sa méthode d'entraînement lui ont permis de faire d'importants progrès, ces derniers mois.

« J'ai travaillé davantage sur la glace, cet été, qu'auparavant. Habituellement, en Suède, tu passes la saison morte hors glace, mais cette fois j'ai travaillé un peu plus sur mes mains et j'ai raccourci un peu mon bâton, aussi. J'ai l'impression que c'est un peu différent, a confié Vejdemo. Il y a quelques-uns de mes entraîneurs qui m'ont recommandé de raccourcir mon bâton. Ils m'ont donné ce conseil pour que j'aille plus loin. J'ai essayé et j'ai bien aimé. Jusqu'à présent, ça marche. »

Video: Lukas Vejdemo sur son rappel par les Canadiens

Alors qu'on ne sait toujours pas quand Vejdemo fera son entrée officielle dans la LNH, le principal intéressé profite de chaque seconde passée avec les Canadiens.

À son arrivée à Vancouver, dimanche, il est allé souper avec son compatriote suédois, Christian Folin. Le duo s'est précédemment rencontré alors que Folin était en période de reconditionnement physique au sein du Rocket.

« C'est toujours plaisant d'avoir un autre Suédois avec toi. C'est vraiment un bon gars. Il a passé deux semaines avec nous à Laval, donc j'ai appris à le connaître à ce moment-là. C'était plaisant de le voir, a dit Vejdemo. On a beaucoup parlé. En gros, il m'a dit : "Vas-y, apprécie le moment et aie du plaisir". Il était heureux pour moi. On juste jasé et passé une belle soirée. »

Le fait de pouvoir s'entraîner entre Tomas Tatar et Brendan Gallagher, lundi après-midi, était un réel plaisir pour Vejdemo. Phillip Danault était en journée de traitements, donc Julien s'est tourné vers le nouveau venu pour pivoter le trio principal.

« De commencer immédiatement avec ces gars-là était vraiment amusant, s'est réjoui Vejdemo. Ils ont du talent, et t'essaies simplement de les suivre. »

Tweet from @CanadiensMTL: Lukas Vejdemo m��ne les ��tirements �� Vancouver.@vejde96 leads the stretch in Vancouver. 🧘���������#GoHabsGo pic.twitter.com/vyDNSGkT8h

Ne vous méprenez pas, cependant, dès que le numéro 42 des Canadiens obtiendra le signal, il sera prêt à démontrer ce qu'il sait faire.

« C'est un rêve qui se réalise. Tu rêves toujours à la LNH quand tu es enfant. Et maintenant, tu y es. C'est un beau sentiment, a dit Vejdemo. Je vais jouer mon style de jeu et je vais faire de mon mieux pour me servir de mes outils et de mon coup de patin. »

En voir plus