Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Jour de match - Hurricanes @ Canadiens

Charles Hudon, Greg Pateryn et Mark Barberio sont de retour dans la formation jeudi

par canadiens.com @canadiensmtl / canadiens.com

BROSSARD - Les Canadiens se sont entraînés jeudi matin en vue de leur match contre les Hurricanes de la Caroline en soirée, au Centre Bell.

Les blessés Brian Flynn et Nathan Beaulieu étaient les deux seuls absents à l'entraînement. 

L'équipe a travaillé ses unités spéciales pour les 20 premières minutes de la séance, avant de faire différents exercices.

La composition des trios n'a pas été dévoilée, mais on sait que Charles Hudon prendra la place de Daniel Carr. À la ligne bleue, Greg Pateryn et Mark Barberio seront en uniforme.

Hudon prendra donc part à un troisième match cette saison avec les Canadiens. Il sait qu'il se doit de saisir sa chance

«Si j'ai la chance d'embarquer sur la glace, que ce soit à l'entraînement ou dans un match, il faut que je me donne à 100% et c'est ce que j'ai fait», a-t-il dit.

Il est aussi conscient qu'il ne doit pas trop en faire, puisqu'il est appelé à remplir un rôle plus défensif.

«C'est sûr qu'il faut que je me parle. En fait, je pense que je ne me suis jamais autant parlé que dans les derniers jours! Ç'a bien été pour moi lors des deux premiers matchs. Je dois me concentrer sur les choses positives. Quant aux négatives, je dois les travailler. J'aime beaucoup lancer au filet, alors je dois continuer. Quand j'ai la chance, je dois lancer», a ajouté l'attaquant de 22 ans.

Video: Charles Hudon sur son premier match de la saison

Une équipe coriace

Les Hurricanes s'amènent à Montréal avec cinq victoires d'affilée en poche, ce qui ne surprend pas vraiment le capitaine des Canadiens, Max Pacioretty.

«C'est une équipe qui travaille fort. Je pense qu'ils sont aussi très bons en infériorité numérique et ils en tirent beaucoup de momentum. Si tu joues avec une mentalité de désavantage numérique durant tout le match, c'est difficile de t'affronter, a indiqué Pacioretty.

«Ils sont vites sur la rondelle et résilients. On l'a vu contre nous. On les avait gardés loin de notre zone et finalement, ils se sont présentés en troisième période. C'est un gros test pour nous ce soir», a ajouté le numéro 67, en faisant allusion à la défaite de 3 à 2 subie aux mains de ces mêmes Hurricanes, en Caroline vendredi dernier.

Pacioretty a raison de parler du bon boulot des Hurricanes à court d'un homme, car ils occupent le premier rang de la ligue à ce chapitre, avec un taux d'efficacité de 91.8%. Ils n'ont accordé aucun but dans ces circonstances jusqu'à maintenant en novembre. Quant au CH, il est cinquième dans la LNH en avantage numérique.

Video: Max Pacioretty sur le match contre les Hurricanes

Une moustache de plus dans le vestiaire

S'il y en a un qui est heureux de se retrouver à Montréal, c'est bien Barberio. Ce dernier avait passé une partie de la dernière saison avec les Canadiens, mais un camp d'entraînement «correct», selon ses dires, lui a donné un billet pour St. John's.

Le Québécois a admis que son renvoi dans la Ligue américaine n'a pas été facile à digérer.

«Tout ton jeu dépend de ta confiance. J'étais peut-être un peu démoralisé au début quand j'ai été renvoyé et je pense que c'est normal. Je sais que c'est cliché, mais je prends ça un jour à la fois et je suis très content d'être à Montréal. Je dois saisir ma chance», a admis Barberio après l'entraînement.

Avant de se retrouver à Terre-Neuve, le défenseur de 26 ans est d'abord passé par le ballottage. Aucune équipe ne l'a réclamé.

«Évidemment, quand tu n'es pas réclamé, beaucoup de choses te viennent en tête. Mais, au bout du compte, j'étais quand même heureux, parce que je suis très content de faire partie de cette organisation, a mentionné Barberio.

«Ce n'est pas tout le monde qui peut vivre ce sentiment d'être rappelé par le grand club qui s'adonne à être dans ta ville natale, où tu peux voir famille et amis. C'est très spécial», a poursuivi celui qui prendra la place du blessé Nathan Beaulieu.

Ses coéquipiers sont également très contents qu'il soit de retour. Hudon, qui a joué avec lui avec les IceCaps, se réjouit de le retrouver avec le grand club.

«Je suis content pour lui, ç'a été difficile de retourner dans la Ligue américaine. Ça se voyait dans son attitude. Il était plus démoralisé que d'autres choses, mais une fois la première semaine passée, il s'est senti en confiance, il s'est senti mieux. Mark est un leader à St. John's et il a bien fait là-bas, alors il est récompensé», a souligné Hudon.

Cet appel tant attendu, Barberio l'a eu à 7h mercredi matin. On peut parler ici d'un réveil joyeux. Le Montréalais a donné tout ce qu'il pouvait à St. John's.

«J'ai commencé là-bas comme je l'ai fait l'an passé, mais mon but - comme tout le monde - était de revenir à Montréal. Mais l'objectif est aussi de remporter des matchs de hockey. C'est sur ça qu'il faut se concentrer. Il ne faut pas se laisser distraire par les autres rappels, les autres renvois. C'est hors de notre contrôle, alors tout ce qu'on peut faire, c'est de jouer du mieux qu'on peut pour son équipe», a affirmé Barberio.

Mais avant tout, c'est la moustache plus que généreuse de Barberio qui attiré l'attention en ce Movember.

«Ç'a été difficile à prendre! Moi ça fait quatre mois [qu'elle pousse] et lui juste un mois!» a blagué Hudon, qui voit son rang diminuer dans la hiérarchie des moustaches du club.

«Il a une moustache de la mort et il parait très bien! Sa moustache éclipse celle de Shaw. Ce n'est même pas serré entre les deux», a renchéri Pacioretty.

«Je reçois beaucoup de commentaires à ce sujet. Les gars ont l'air de l'aimer. Il ne reste toutefois qu'une semaine et elle pourra disparaître. Ç'a été un long mois de novembre», a dit le principal intéressé.

Video: Mark Barberio sur son retour avec le CH

Price devant le filet

Carey Price sera devant le filet du Tricolore. Il s'agira de son premier départ face aux Hurricanes depuis le 19 mars 2015. Il avait alors signé un jeu blanc de 4 à 0.

Le match débutera à 7h30 et sera télédiffusé sur les ondes de RDS et de SN360.

En voir plus