Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Soirée hollywoodienne

Les Canadiens l'emportent 4 à 1 face aux Kings

par Hugo Fontaine @canadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Même si le duel Kings-Canadiens était disputé à Montréal, il y avait une atmosphère hollywoodienne dans l'air.

Avant même que la mise au jeu initiale ne soit effectuée jeudi soir, les étoiles brillaient de toutes parts au Centre Bell. Ce qui a semblé inspirer les joueurs des Canadiens.

Le tout a commencé avec l'hommage à l'ancien gardien du Tricolore, Rogatien Vachon, qui a été honoré par l'organisation montréalaise avant la rencontre, quelques jours avant son intronisation officielle au Temple de la renommée du hockey, qui aura lieu lundi à Toronto.

Video: Hommage à Rogatien Vachon au Centre Bell

Au cours de ses 15 ans de carrière dans la LNH, Vachon a toujours été reconnu pour ses prouesses et sa rapidité devant le fileté À son image, Carey Price a écrit jeudi une autre scène dans le scénario du film de sa jeune saison en étant de nouveau intraitable pour son adversaire. Cette fois, c'était contre la formation californienne, en multipliant les arrêts face aux redoutables joueurs des Kings. Malgré leurs nombreux efforts, c'est le gardien du Tricolore qui a eu le dernier mot dans la victoire de 4 à 1 des siens.

« Je trouve que les gars ont très bien joué devant moi ce soir. C'était notre meilleur effort collectif depuis quelques matchs assurément, a lancé d'entrée de jeu Price, qui n'a cédé qu'à une reprise sur les 24 lancers dirigés vers lui jeudi.

« Je crois que nous avons très bien utilisé notre vitesse. C'est une grosse équipe qui s'appuyait sur nous constamment. Nous avons simplement continué d'être en mouvement pour garder le contrôle de la rondelle. »

Si le gardien numéro du Tricolore était très concentré avant le match lors de la cérémonie pour M. Vachon, il était très heureux de voir un de ses prédécesseurs être honoré pour les bons moments qu'il a connus dans le même uniforme que lui, 40 ans plus tôt.

« C'est cool de voir un grand gardien comme lui être honoré. J'en ai vu beaucoup depuis que je suis ici, a admis Price, qui a été louangé par le triple vainqueur de la coupe Stanley à Montréal lors de sa rencontre avec les médias au premier entracte. C'est toujours un réel plaisir de voir quelqu'un être reconnu pour tout le travail accompli durant sa carrière. »

Si Price est habitué d'être devant les projecteurs, un peu comme l'acteur Ben Stiller qui était de passage au Centre Bell jeudi soir, c'est un acteur de soutien qui a terminé la soirée avec la première étoile. Promu au sein du troisième trio par Michel Therrien, Phillip Danault a relevé de belle façon le défi que lui avait lancé son entraîneur. Évoluant entre Max Pacioretty et Andrew Shaw, l'attaquant a poursuivi sur sa lancée amorcée depuis le début du calendrier en connaissant un autre fort match.

Video: Ben Stiller de passage au duel Kings-Canadiens

« Ce sont des gars qui sont capables de faire des jeux. Je suis content de jouer avec Patch et Shawzy. Nous avons de la hargne du côté droit avec Shawzy et Patch est capable de créer des jeux du côté gauche avec son excellent lancer. Je trouve qu'on se complète très bien, a indiqué Danault.

Le Québécois a inscrit son quatrième but de la campagne en deuxième période. Il n'aura eu besoin que de 14 rencontres pour surpasser sa récolte de buts de l'an passée, alors qu'il avait pris part à 21 match avec les Canadiens.

« Je n'ai pas joué différemment. J'ai eu une rencontre Michel et il m'a dit de ne rien changer à mon jeu. C'est ce que j'ai fait et ça a porté fruit. »

Évoluant majoritairement à l'aile au sein du quatrième trio depuis le début la saison, l'attaquant de 23 ans n'a aucunement paru dépaysé au centre de la troisième unité d'attaque. Admettant qu'il place la barre très haut dans son cas, Danault croit que ses succès sont loin d'être le fruit du hasard puisqu'il a travaillé très fort pour se rendre où il est présentement.

« Je commence vraiment à prendre mon rythme. J'ai eu un bon été, j'ai connu un bon camp d'entraînement, la confiance continue d'augmenter et le coach me fait confiance, ce qui est la partie la plus importante, a laissé entendre le numéro 24 du Tricolore.

« On vise toujours plus haut, mais je ne serai jamais satisfait de ce que je fais. Je peux toujours en faire plus, c'est ma mentalité. Pour l'instant c'est correct, mais j'en veux toujours plus. C'est certain que centre du troisième trio est toujours quelque chose que j'ai visé, mais en tant que joueur, tu ne sais jamais ce qui peut arriver. »

Video: Danault donne l'avance aux Canadiens 3 à 0

Si Danault désire en faire encore plus pour améliorer davantage son sort, sa prestation est loin d'être passée inaperçue du côté de ses compagnons de trio, qui ont été impressionnés par sa détermination en zone adverse.

« C'est bien de voir un joueur de centre venir profondément dans le territoire et aider ses ailiers comme ça. Ça a vraiment facilité la tâche à Shawzy et à moi. Ça nous a permis d'arriver en zone adverse en groupe de cinq, ce qui a résulté en une meilleure possession de la rondelle, a souligné Max Pacioretty au terme d'une soirée où il a ajouté deux autres points à sa fiche.

« Phil a très bien foncé au filet, en gardant la rondelle profondément. C'est plus facile de travailler fort de cette façon. Cette audace avec la rondelle est quelque chose dont nous avions besoin. Ça a commencé avec Phil, tout le monde l'a remarqué et a suivi le pas », a conclu le capitaine.

En voir plus