Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

La série s'arrête à cinq

Le Tricolore rentre à la maison avec une récolte de quatre points sur une possibilité de six.

par Vincent Régis @canadiensmtl / canadiens.com

BUFFALO - Le Tricolore s'est incliné 2 à 1 face aux Sabres et a vu sa série de victoires s'arrêter à cinq mercredi soir à Buffalo.

Menés 2 à 0 après le deuxième vingt, les Canadiens ont réduit l'écart tôt en troisième période par l'entremise de Tomas Plekanec, mais n'ont pu compléter la remontée.

«Tu es déçu à chaque défaite, a indiqué Brendan Gallagher après la rencontre, refusant l'excuse du manque de motivation. Nous sommes tous des professionnels. Ça importe peu, tu veux compétitionner et gagner. Je crois que tout le monde ici est du même avis.»

«On n'était pas à point ce soir, mais ce n'était certainement pas un désastre, a analysé de son côté l'entraîneur-chef Claude Julien. Par bout, les passes étaient un peu décousues, surtout les premières passes. Dans l'ensemble, on s'est quand même donné des chances de marquer, mais on n'est pas venu à bout de les concrétiser.»

Et les chances ne sont pas assez venues de la zone payante, est d'avis Gallagher.

«Nous avons obtenu plusieurs tirs, mais pas beaucoup de chances autour du filet. Je crois qu'il va falloir jouer un peu plus serré autour du filet pour connaître du succès», a précisé le numéro 11.

Un peu plus serré, donc, et un peu moins fancy.

«Souvent on avait des chances de lancer et on essayait de faire des jeux un peu plus forcés, un peu trop cute. On n'a pas assez lancé quand c'était le temps de lancer», a ajouté l'entraîneur-chef.

Cute ou non, le capitaine a senti son trio cliquer - un sentiment qu'il apprécie à ce temps-ci de l'année.  

«Oui, on essayait d'être un peu trop cute parfois, mais j'ai vraiment senti une bonne chimie sur notre ligne, a indiqué Max Pacioretty, à propos de la performance du trio qu'il forme avec Alexander Radulov et Phillip Danault. C'est un bon moment dans la saison pour sentir une connection de la sorte. Espérons qu'on puisse poursuivre dans cette direction.»

Bref, le Tricolore a connu une baisse de régime, mais rien pour inquiéter le pilote des Montréalais.

«Je ne suis pas inquiet, je sais que les joueurs vont rebondir, mais ce soir c'était un match plus ou moins ordinaire, a indiqué Julien, qui s'est dit satisfait de la récolte de quatre points sur une possibilité de six au cours du voyage.

«Contre Tampa Bay, on aurait pu baisser les bras, après avoir obtenu notre laissez-passer pour les séries, mais on s'est bien battu et on est allé chercher la victoire, même chose contre les Panthers en Floride.»

En voir plus